LUTTE CONTRE LA VIE CHERE : RECONNAISSANCE AU PRESIDENT PAUL BIYA QUI A MAINTENU LE CAP EN 2016

Catégorie : Une Publication : mardi 7 février 2017 Écrit par Foire Gastro Ndél'ices

« Malgré la conjoncture difficile actuelle, j’ai prescrit au Gouvernement deux mesures significatives : revoir à la baisse les prix du carburant à la pompe ; et revoir à la hausse le montant des allocations familiales versées aux travailleurs. Ces mesures prendront effet dès le 1er janvier 2016 ».

Cet extrait de discours prononcé le 31 Décembre 2015 à la Nation, témoigne à quel point la lutte contre la vie chère, comme action visant l’amélioration du bien-être des Camerounais, est une ligne constante dans la politique sociale du Président Paul BIYA. La célérité avec laquelle ces deux mesures ont été rendues applicables par le Gouvernement dès l’entame de l’année 2016, à la grande satisfaction des populations, est la démonstration supplémentaire d’un des traits caractéristiques qui fonde la personnalité du Chef de l’Etat Camerounais à savoir : un homme qui fait toujours ce qu’il dit, non sans avoir dit ce qu’il va faire.

De façon concrète, le consommateur Camerounais a connu en 2016, un passage à 630 FCFA le litre de l’essence super, soit une baisse de 20 FCFA. Alors que le litre du Gasoil est descendu à 575, soit une réduction de 25 FCFA. Pour un chauffeur de taxi par exemple, qui a la charge d’une famille nombreuse, le gain est perceptible :  son taxi qui consomme 40 litres par jour réalise une économie d'une année de 292 000 FCFA (sur l'essence) et de 365 000 FCFA (sur le diesel). Une somme qu’il pourra affecter à d’autres charges comme la scolarisation des enfants.

A partir du 1er janvier 2016, le montant des allocations familiales versées aux travailleurs par la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) et par le ministère des Finances a été revalorisé à 2 800 Fcfa par enfant à charge et par mois, soit une augmentation de 1000 Fcfa et donc 55% du montant qui était jusqu’ici servi aux travailleurs. Cette mesure du Chef de l’Etat est venue en complément d’autres mesures relatives à la réduction des impôts ou des aides au logement, décidées par le Gouvernement Philémon Yang dans le cadre de sa politique familiale et sociale. Elles s’additionnent en outre à celles contenues dans le Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique décidé par le Chef de l’Etat il y’a quelques années, ddans ses deux volets structurants que sont l’agriculture et l’élevage.

Depuis lors, le Gouvernement de la République à travers le Minader a mis en place un programme spécial de distribution des semences, d’engrais et d’équipements agricoles, pastoraux et halieutiques, en fonction des zones agro-écologiques du pays. On assiste progressivement à la construction des grands marchés de ravitaillement en denrées alimentaires sur l’ensemble du territoire national, afin de faciliter l’écoulement des produits agricoles vers les périmètres urbains. Sous la houlette du Minépia, des abattoirs et entrepôts frigorifiques sont envisagés. D’ici la fin d’année 2016, le chantier de l’abattoir industriel et d’une mini-laiterie à Ngaoundéré sera livré. Plus grand ouvrage de cette nature au Cameroun y compris dans la sous-région, elle aura une capacité de 1500m3 de viande en plus du lait, réservés à la consommation locale.

Enfin, une analyse des facteurs explicatifs de la non maîtrise des prix sur le marché camerounais a permis de comprendre que celle-ci est due à une consommation locale trop extravertie. C’est pourquoi le Président Paul Biya martèle qu’il faut produire localement, en quantité et en qualité, pour mieux lutter contre la vie chère.

L’encadrement des acteurs du monde agro-sylvo-pastoral par la Commune de Bangangté dans le cadre de la Foire Gastro Ndé’Lices, vient en appui des actions de lutte contre la vie chère décidées par le Chef de l’Etat à qui nous exprimons, une fois de plus, toute notre reconnaissance et tous nos encouragements.

Page 3 du Magazine Gastro Ndélices

Affichages : 306

Chefs du Nde

  • Bandoumga
    Bandoumga
  • Bagnoun
    Bagnoun
  • Bahouoc
    Bahouoc
  • Bakong
    Bakong
  • Balengou
    Balengou
  • Bamena
    Bamena
  • Bangang-Fokam
    Bangang-Fokam
  • Bangangte
    Bangangte
  • Bangoua
    Bangoua
  • Batchingou
    Batchingou
  • Bazou
    Bazou
  • Bamaha
    Bamaha
  • Bangoulap
    Bangoulap
  • Gastro Ndél'ices contre la surenchère sur les denrées alimentaires de première nécessité
    Gastro Ndél'ices contre la surenchère sur les denrées alimentaires de première nécessité