Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 


Laver les mains à l’aide du savon et de l’eau propre est le moyen le plus efficace et le moins coûteux pour prévenir et lutter contre les maladies. la Commune de Bangangté chaque année se joint au reste du monde pour célébrer cette journée en organisant des activités de sensibilisations à l’intention des élèves, véritables porteurs des messages d’hygiène et salubrité en famille.

L’esplanade de l’hôtel de ville de Bangangté a servi de cadre à la cérémonie de la journée mondiale de lavage de mains, ce 15 Octobre 2018 sous l’œil bienveillant de la Marraine Mme, Epse du Préfet du Ndé.
Placée donc sous la très haute présidence de l’épouse de Monsieur le Préfet du Département du Ndé, Mme Haoua Epse Haman, la cérémonie coordonnée par le Secrétaire Général, Ernest Rodolphe Mfonso était très courue des jeunes élèves de l’arrondissement. C’est l’arrivée de la Marraine qui ouvre officiellement la célébration de cette importante journée Ici, pas de place aux allocutions, il vaut mieux montrer le bon exemple aux élèves par la pratique. C’est la première Dame du Département qui se charge de cette séance pratique sous le regard attentif des participants de la maternelle aux écoles primaires. La Marraine veillera au respect des étapes :

1) Mouiller les mains
2) mettre du savon dans les mains
3) les frotter entre elles en prenant soin de bien mousser le savon
4) rincer à l’eau propre et enfin
5) sécher les mains à l’aide d’un tissu ou d’un mouchoir propre.

L’apprentissage par la pratique reste de loin la méthode pédagogique d’enseignement la plus digeste surtout quand on a en face de soi des élèves de la maternité et du primaire.

La Commune de Bangangté profite de la célébration de cette journée pour sensibiliser les populations plus précisément les enfants et les jeunes à travers des séances de démonstration avec pour objectif l’éradication des maladies hydriques, telles que le choléra, la typhoïde, la dysenterie amibienne qui sont aussi des maladies causées par la non observation des règles d’hygiène et de salubrité. La santé des populations est liée aux conditions et au cadre de vie. La sensibilisation par la pratique stimule l’intelligence des enfants et les contraint à mémoriser le simple geste surtout les appliquer à tout moment pour demeurer avant-gardiste en réduisant au maximum les risques de contraction de maladie au quotidien.

Peu après cette phase de démonstration suivie par chaque enfant venu pour la cérémonie, Monsieur Honoré Tchaewo a convié tout ce beau monde à la salle des Délibérations pour une importante communication appuyée par des expériences vidéos retransmises vécues sous d’autres cieux. La Marraine a précieusement encouragé les enfants à faire chaque jour ce qu’ils venaient d’apprendre à la Mairie. Mme Haoua Epse Haman a également saisi l’occasion pour attirer l’attention des enfants les risques causées par de nombreuses maladies qui gravitent autour des maisons d’habitation du fait de l’insalubrité. Se laver les mains à l’aide du savon au quotidien sauve de nombreuses vies, le geste est si simple, si anodin pourtant si important pour la santé de l’Homme. A la suite des projections, les messages transmis à travers les dessins animés et autres reportages ont montré que les élèves présents ont retenu la leçon. Les questions posées et les réponses obtenues sont de parfaites illustrations qui confirment l’assimilation de la leçon du jour.

Le 15 octobre 2008, la première Journée Mondiale du lavage des mains a été célébrée dans de très nombreux pays. Son objectif principal est de sensibiliser un maximum de personnes sur les conséquences d'une mauvaise hygiène des mains. L'Unicef, très impliquée dans l'organisation de cet évènement, indique que la cible principale de cette journée est constituée par les enfants, et ce notamment dans les écoles. Par un lavage de mains régulier au savon, le taux de morbidité infantile lié aux maladies diarrhéiques peut être réduit de moitié.

Ce sont les Pays en voie de développement qui sont concernés au premier chef par cette campagne: 5.000 enfants de moins de cinq ans décèdent chaque année des suites d'une maladie diarrhéique due à l'utilisation d'eaux contaminées... alors que le "remède" est connu et simple à mettre en œuvre: se laver les mains après avoir été aux toilettes ou avant de manger. Le lavage des mains au savon est le moyen le plus efficace et le moins coûteux de prévenir les maladies diarrhéiques et les pneumonies.

Vivement la Journée Mondiale de lavage des mains 2019 à la Commune Onusienne aux bonnes pratiques.