Développement / BIP 2020 : Dr Jonas Kouamouo se rassure dans les chantiers

Sur le chantier de la construction du pont reliant Houlap et Djeuta

Pour la visite des chantiers dons les fonds proviennent du budget d’investissement public (BIP), Il s’est fait accompagner du Délégué Départemental du MINEPAT, les responsables de services techniques de la Mairie de Bangangté et celui des marchés publics. Question de se rassurer que lesdits travaux soient livrés dans les délais, et bien entendu dans le respect du cahier des charges.

Malgré les rapports sur l’avancement des travaux qu’il reçoit des services compétents, cela n’a pas empêché au premier magistrat de la ville de Bangangté de descendre lui-même pour voir des yeux et toucher des doigts les réalités sur le terrain. Sur ce, il a eu droit a des surprises. Lesquelles surprises qui le réconfortent dans sa vision de développement, et lui donnent des raisons de croire ou d’espérer qu’il sera à 100% des réalisations au terme de cet exercice.

De Bangangté à Bangoulap, en passant par Bahouoc, Bamena, Bangang Fokam, tous les chantiers visités malgré quelques retards accusés à l’allumage pour des raisons justifiées sont en bonnes voies et donc les taux de réalisation se situent au dessus de la moyenne. Les avancées sont perceptibles, les entreprises adjudicataires des marchés sont conscientes de la nécessité de rattraper ce léger retard. Heureusement, qui n’impacte pas sur la qualité des ouvrages qu’ils sont sensés livrer pour améliorer les conditions de vie, de même réduire les souffrances des populations. Dr Jonas Kouamouo, comme un général de guerre sur un terrain de guerre s’est fait rassurer par ses troupes.

Tout commence ce matin du 25 Novembre 2020 à quelques semaines de la fin de l’année en cours. Ce moment bien choisi par le Maire n’est pas qu’une simple coïncidence. Le premier chantier visité et d’ailleurs très important non pas seulement aux yeux du Maire, mais aussi et surtout aux yeux de la population qui y trouve un très grand intérêt. C’est celui de l’aménagement du lac municipal situé en contre-bas du site du Festival Medumba qui va coûter la rondelette somme de 100.000.000 Fcfa à l’État. Cette zone autrefois connue comme un refuge des malfaiteurs est abandonnée dans la broussaille, et transformée en marécage où se côtoient en toute sérénité et impunité toute sorte de reptiles. Sur les lieux, Dr Kouamouo va se permettre une introspection tout autour du site pour mieux juger l’état d’avancement des travaux. Au terme de quelques échanges avec les responsables de l’entreprise rencontrés sur le terrain, le Maire prescrira l’accélération des travaux qui n’est qu’à sa première phase.

La prochaine étape de cette visite s’est faite sur le chantier de la réhabilitation et équipement du Centre de Promotion de la Femme et de la Famille de Bangangté (CPFF) dont le coût vaut 30.000.000 Fcfa. Ici, les murs vétustes et délabrés reçoivent de nouvelles couches de peinture tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. A l’intérieur, d’autres travaux d’aménagement sont en cours afin de rendre le cadre plus confortable. Sur le lieu, l’équipe du Maire a trouvé des travailleurs qui s’attelaient à leur tâche. Cette visite a donné l’occasion pour la directrice du Centre de porter d’autres doléances à l’attention du Maire qui a soigneusement écouté et pris note. Après cette étape, la caravane du Maire s’est mise en route pour visiter le chantier de l’achèvement de la case communautaire de Bahouoc pour le compte du BIP 2020 issu du Ministère des Arts et de la Culture dont le montant est de 21.103.000 Fcfa. De même, à Bahouoc, tout avance bien pour le bonheur du peuple Bahouoc qui attend patiemment l’achèvement de cette case qui portera l’histoire du peuple pendant des années. Satisfait de l’évolution, Dr Kouamouo est allé sur un autre chantier de la case communautaire, cette fois, c’est à Ngnou, un quartier du groupement Bamena chez les siens où il sera accueilli et ovationné par les populations qui reconnaissent un des leurs. Il faudra la somme de 12.897.000 Fcfa et une durée de quatre mois pour finir avec les travaux de ce chantier. Toujours dans le groupement Bamena, la visite du chantier de construction du pont reliant Houlap et Djeuta pour un montant de 20.000.000 Fcfa est à plus de 80% de taux de réalisation. A Bangang-fokam, le Maire était sur le chantier de la construction de la SAR/SM de ce groupement limitrophe au département du Koung-khi à l’ouest de l’Arrondissement de Bangangté. Le directeur de cette école a accueilli et conduit le Maire directement sur le chantier avant de lui faire visiter l’école en présentant ses doléances, les difficultés qui entravent le bon fonctionnement de l’école. La somme de 30.000.000 Fcfa débloquée pour cette œuvre provient du Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. A Bangoulap, le chantier est celui de la construction d’un captage sur la rivière Meneu équipé d’une pompe électrique et la construction d’une descente gravitaire à la station de Matih pour un montant de 30.000.000 Fcfa chacun.

C’est un maire satisfait qui a terminé sa tournée dans les chantiers aux alentours de 15h. En termes de bilan, les projets financés sur fonds du budget d’investissement public 2020 connaissent une avancée considérable tant au niveau de l’exécution physique et de même sur les taux de consommation des délais. Il y a des raisons d’être satisfaits. Parce que sur l’ensemble des 17 projets inscrits sur la compétence du service urbanisme, 08 ont été déjà réceptionnés, 02 sont en attente de réception et 07 sont en cours d’exécution. Comme quoi, à Bangangté, avec l’argent du contribuable, les objectifs visés sont toujours atteints.

Chantier de l’aménagement du lac municipal de Bangangté

Réhabilitation et équipement du Centre de Promotion de la Femme et la Famille

Chantier de la case communautaire à Bahouoc

Chantier case communautaire à Ngoun (Bamena)

Construction SAR/SM Bangang-Fokam

Chantier construction du pont reliant Houlap et Djeuta à Bamena

Captage à Bangoulap

A propos Commune de Bangangté 390 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*