Journée Mondiale de Lavage des Mains : BPW et la Commune de Bangangté mutualisent leurs efforts pour sensibiliser les élèves.

Plus de deux cent élèves du primaire ont participé aux activités liées à la célébration de la journée mondiale de lavage des mains, organisée par la Commune de Bangangté et l’ONG Business and Professional Women (BPW).

Ce sont les pays en voie de développement qui sont concernés au premier chef par cette campagne: Environ 5.000 enfants de moins de cinq ans décèdent chaque année des suites d’une maladie diarrhéique due à l’utilisation d’eaux contaminées… alors que le « remède » est connu et pourtant simple à mettre en œuvre: se laver les mains après avoir été aux toilettes ou avant de manger. Le lavage des mains au savon est le moyen le plus efficace et le moins coûteux de prévenir les maladies diarrhéiques et les pneumonies.

« A quoi sert la journée mondiale de lavage des mains ? Tellement de célébrations au point où même laver les mains préoccupe les décideurs de ce monde ? », Telles sont les interrogations qu’un passant a lancé à l’endroit du responsable du Service de la Communication de la Commune de Bangangté à la Place de l’Indépendance, ce jeudi 15 Octobre 2015 où était prévu le regroupement des élèves des écoles publiques Groupe III et Groupe I mobilisés pour prendre part à la marche organisée dans ce cadre.

La célébration de cette journée paraît anodine, comme tout d’ailleurs son nom laisse transparaître. Quoi d’anormal qu’un citoyen tombe de nue avec des questions lancinantes comme celles-là, surtout pour celui qui s’est séparé depuis plusieurs années des notions élémentaires d’hygiènes apprises au cycle primaire. Pourtant la négligence de ce geste anodin fait contracter des maladies dangereuses. Le lavage des mains tout comme la toilette du corps est un impératif pour nous, si nous voulons conserver notre santé, car elle en dépend. Pour cette journée consacrée à cet acte anodin, la Commune de Bangangté s’est associée aux autres partenaires que sont Les Brasseries du Cameroun, le Cadek pour sensibiliser les élèves à se laver les mains avant et après les repas, après une sortie des latrines ou les jeux.

De la place de l’Indépendance à la Mairie, les élèves des écoles primaires ont marché pendant une dizaine de minutes pour célébrer cette journée. Arrivés à la Mairie, ils ont été reçus par Madame le Maire de Bangangté, la Coordonnatrice de l’Ong BPW, Madame Djamou Jauberte et Madame Virginie Tamen Fotso, Troisième adjointe au Maire et Directrice d’école. Sur place, ils ont trouvé de l’eau, du savon et des mouchoirs pour se laver les mains. C’était plus pratique que les discours. Le message est ainsi tombé dans de bonnes oreilles. Placée sur la supervision du Chef Service d’Hygiène et Salubrité, M. Honoré TCHAEWO, c’est à 13h que la cérémonie démarrait dans la salle des Actes de la Mairie par le chant de l’hymne national, le mot de Bienvenue de Madame le Maire, la présentation des activités par la coordonnatrice, la présentation de l’intérêt de cette journée à travers une démonstration par projection vidéo, et enfin la présentation des techniques de lavages de mains par le Chef du Service.

Le 15 octobre 2008, la première Journée mondiale du lavage des mains a été célébrée dans plusieurs pays, parmi lesquels le Cameroun. Son objectif principal est de sensibiliser un maximum de personnes sur les conséquences d’une mauvaise hygiène des mains. L’Unicef, très impliquée dans l’organisation de cet évènement, indique que la cible principale de cette journée est constituée par les enfants, et ce notamment dans les écoles: Par un lavage de mains régulier au savon, le taux de morbidité infantile lié aux maladies diarrhéiques peut être réduit de moitié.
Cette journée a donc servi au Maire de Bangangté et à son équipe de rester avant-gardiste en ce qui concerne l’hygiène et la salubrité. Cette volonté affichée d’accompagner et d’assister les populations en quête des bonnes pratiques d’hygiène et salubrité avait déjà valu à la ville onusienne plusieurs prix parmi lesquels le prix FEICOM en 2012.

Réputée sur le plan national et international pour sa propreté et ses bonnes pratiques en matière d’hygiène et de salubrité, la Commune de Bangangté a saisi l’occasion de cette journée pour davantage sensibiliser ses populations sur l’importance du lavage des mains dans la santé humaine.

Au vu de la mobilisation particulière, on en retient que l’objectif visé a été atteint.

A propos Commune de Bangangté 408 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*