La Mairie de Bangangté au chevet des détenus de la Prison Centrale et les Associations des personnes handicapées

La commune de Bangangté a démontré son sens de partage envers ses concitoyens ce vendredi 05 Février 2015, à l’occasion de la journée de Bonne Volonté et de Solidarité organisée par la Délégation Départementale des Affaires Sociales. Une cérémonie riche en sons et couleurs présidée par Monsieur Charles Gall, Sous-Préfet de Bangangté.

La commune de Bangagté à une fois de plus briller ce vendredi 05 Février 2016 à l’occasion des activités célébrant la journée de Bonne Volonté et de Solidarité organisées par la Délégation Départementale des Affaires Sociales. La première partie de ces activités a été organisée à la Sous-préfecture de Bangangté en présence du Chef de Terre, du Délégué départemental des Affaires Sociales, et de plusieurs personnalités et Associations des Personnes Handicapées et Mal Voyant. La délégation de la Mairie à cette occasion était constituée du 1er adjoint au Maire le DR JONAS KOUAMOUO, avec à ses côtés le 4e adjoint  NIAT Eric qui étaient accompagnés de Reine Ide Noubwen, Cadre de Développement, Léopoldine Nganso et toute l’équipe du département de la communication. Parlant des Dons, la Commune de Bangangté au nom de l’exécutif municipal, et en vertu de ses missions régaliennes a remis un lot composé de 02 sacs de riz, 02 cartons de savon, 02 cartons d’huile raffinée et 01 tricycle. Le 4e adjoint au Maire NIAT Eric a remis séance tenante une enveloppe de 50.000fcfa, 02 costumes et un paquet d’emballage biodégradable. Prenant la parole tour à tour, le Sous-Préfet et le Délégué départemental des Affaires Sociales ont tenu à remercier l’équipe de la Commune de Bangangté, sans qui cette cérémonie n’aurait certainement pas connu un pareil succès.  Le président des Handicapés dans son mot de remerciement, a tenu à féliciter et à remercier toutes les âmes de bonne volonté qui viennent toujours à leur secours et prie Dieu afin que ceux-ci continuent d’avoir en abondance.

 La journée marathon de vendredi  05 Février 2016 s’est achevée à la Prison Centrale de Bangangté où l’équipe de la Commune toujours conduite par l’infatigable Dr KOUAMOUO Jonas, ci-devant 1er adjoint au Maire qui s’est par la suite retiré en raison d’une contrainte. Après les formalités d’usage et de pratique en matière de visites dans un milieu carcéral, la charge est revenue à Mlle Reine Ide Noubwen de représenter Madame le Maire, empêchée. C’est sous sa houlette que la délégation a procédé à la remise du don composé de 02 sacs de riz, 02 cartons de savon, 02 cartons d’huile raffinée.  En présence de l’Adjoint au Régisseur de la prison Centrale de Bangangté, Reine NOUBWEN a reçu la parole pour demander aux détenus de ne point désespérer et qu’à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de la jeunesse, la Commune de Bangangté par la voix de son Maire a tenu à ce qu’ils ne soient pas exclus de la fête. Ainsi, elle a pensé à faire ce geste de Cœur, d’amour, de compassion et de solidarité. C’est un droit que le Gouvernement reconnaît, c’est une volonté du Chef de l’Etat que la Mairie de Bangangté met en pratique. Des prisonniers tous émus de ce geste de la Commune de Bangangté, par la voix de leur porte-parole ont  remercié l’équipe présente à la prison  ainsi que tout l’exécutif communal  de Bangangté de cet élan de cœur à leur égard. La visite à la prison s’est terminée au Camps des femmes ici,  la représentante du Maire a, à travers un discours encouragé les 03 femmes qui y sont gardées.

La suite des activités du Cinquantenaire de la jeunesse dans la commune de Bangangté s’annonce en grande pompe, avec ce grand concert du 11 Février 2016 organisé par la Mairie, qui aura comme invité Mathématique de Petit Pays.

A propos Commune de Bangangté 390 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*