Les motos Taxi de la ville, désormais revêtus de la chasuble jaune.

Plus de 300 conducteurs de moto taxi se sont retrouvés à la cérémonie officielle de remise des chasubles en présence du Maire, du Sous-préfet de l’Arrondissement, les forces de l’ordre et les acteurs de la société civile.

Chose promise, chose faite, et aussi, Il n’est jamais trop tard. Les motos taximen de la ville de Bangangté ont accueilli avec beaucoup de joie l’annonce du port de la chasuble dans leur secteur d’activité. Ils se sont montrés très coopérants à l’endroit des autorités de la ville. Ils ont vite compris le bien-fondé de cette mesure qui vise également à démasquer les loups qui s’installent dans leur métier afin de mieux surprendre.
Ce 07 Septembre 2015, jour de la rentrée scolaire sur toute l’étendue du territoire nationale. Il est 16h lorsque Monsieur le Sous-préfet et Madame le Maire font leur entrée dans la salle des fêtes de la Mairie de Bangangté, ils sont accueillis par des youyous et des applaudissements des jeunes qui n’attendent que l’heure fatidique pour rentrer en possession de leur tenue de travail.

Il y’a sept jours de cela, ils étaient réunis dans la même salle pour avoir les modalités de l’organisation de leur activité. Après le chant de l’hymne national, c’est le Maire qui lance le début de la cérémonie par la lecture de son discours. Elle a tenu à encourager ces jeunes par leur attitude qui favorise la lutte contre les actes de cambriolages et de terrorisme. Elle leur a promis de faire d’eux des travailleurs à part entière, qui bénéficieront d’une sécurité sociale leur permettant de mieux aborder la retraite, le troisième âge sonné. Elle leur a recommandé d’être disciplinés dans leur métier, tout en sachant que leur secteur d’activité tient particulièrement à cœur le premier citoyen Camerounais, S.E.M Paul Biya. Le Sous-préfet, Monsieur Charles Gall, leur a demandé de se lancer dans le renseignement, en ce temps de crise sécuritaire, les autorités comptent sur leur bonne collaboration pour venir à bout des tentacules de la nébuleuse Boko Haram qui excelle dans la criminalité. Le Commissaire de Sécurité publique, garant de la sécurité locale les a interpellés entend que collègue pour leur dire qu’ils sont les premiers policiers de la ville car ils sont plus proches des réalités. Donc c’est pour un intérêt commun qu’il est nécessaire de coopérer. Le Coordonnateur de l’ONG APADER, Monsieur Roger Nkuindja, a remercié ces acteurs du développement que sont les motos taxi et leur a promis que le meilleur est à venir.
Ainsi, l’instant tant attendu est venu couronner cette belle rencontre. L’habillement des Conducteurs par le Sous-préfet et le Maire de Bangangté. Des applaudissements, des cris de joie, la salle était en liesse.

Pour clôturer ce rendez-vous honoré par tous les motos taximen de la ville, entre les autorités les acteurs du transport du secteur des motos, un tour de ville avec les conducteurs habillés en jaune est venu sceller définitivement le mariage entre les deux parties. Madame le Maire et son Premier Adjoint se sont fait transporter sur des motos à la surprise générale de tout le monde. La ville était en émoi en voyant son Maire pour une première fois sur une moto.

A propos Commune de Bangangté 396 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*