Eric Niat : « Je voudrais vous rassurer, il n’y aura pas de chasse aux sorcières, car, il n’y pas eu de vainqueurs, ni de vaincus, ni de perdants, ni de gagnants. »

C’était à l’occasion de la cérémonie de remise des attributs à l’exécutif municipal et aux conseillers municipaux. Suivant le contexte, le Conseiller municipal Eric Kowa a été désigné pour la lecture de ce discours d’installation.

  • Excellence Monsieur le Président du Sénat ;
  • Excellence Messieurs les Ministres ;
  • Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest ;
  • Monsieur le Gouverneur de la Région du Nord-Ouest ;
  • Monsieur le Président du Conseil Régional de l’Ouest ;
  • Monsieur le Préfet du Département du NDE ;
  • Monsieur le Chef de la Délégation Permanente Départementale du Comité Central du RDPC pour le Ndé ;
  • Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Bangangté ;
  • Monsieur le Chargé de Mission Régional du Comité Central du RDPC pour l’Ouest ;
  • Honorables Parlementaires ;
  • Mesdames et Messieurs les Maires, Membres des CVUC, membres de l’AIMF ;
  • Autorités Judiciaires, Administratives, Sécuritaires et Religieuses, en vos Rangs, Qualités et Grades respectifs et respectés,
  • Chers Conseillers Régionaux et Municipaux ;
  • Monsieur le Président de la Section RDPC du Ndé Nord ;
  • Leurs Majestés les Chefs Supérieurs, Gardiens de nos Traditions et de nos Valeurs Ancestrales ;
  • Leurs Majestés les Chefs Traditionnels ;
  • Mesdames et Messieurs les personnels de la Mairie de Bangangté ;
  • Chères Populations de l’Arrondissement de Bangangté ;
  • Chers invités, Mesdames et Messieurs.

Permettez-moi avant toute chose, de m’acquitter d’un agréable devoir, celui d’exprimer ma profonde gratitude et ma déférence à Son Excellence Monsieur NIAT NJIFENJI Marcel, Président du Sénat, qui, malgré l’agenda particulièrement chargé, a choisi d’être présent à Bangangté ce jour pour donner un éclat tout particulier à cette cérémonie et en rehausser la portée.

Ce sentiment de gratitude va également à l’endroit des Autorités Administratives de notre Région, à la tête desquelles Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest à qui je dis infiniment MERCI.

Bienvenue à Monsieur le Gouverneur de la Région du Nord-Ouest dont la présence nous réjouit.
Je salue la présence remarquée de Monsieur le Président du Conseil Régional de l’Ouest.

Ma révérence à l’élite du Ndé, aux Membres du Comité Central du RDPC, aux responsables des organes de base du RDPC, mais surtout aux nombreux militantes, militants et sympathisants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais dont la présence massive ce jour en ces lieux traduit, s’il en est encore besoin, l’expression forte et éloquente de notre engagement militant à soutenir la politique de Renouveau si heureusement incarnée par Son Excellence Paul BIYA, Président de la République, Président National du RDPC.

Excellence, Mesdames et Messieurs,

Il me souvient que dans son message à la nation à l’occasion
du nouvel an 2019, le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA déclarait, je cite : « … le septennat qui vient de commencer devrait être décisif pour notre pays. Il pourrait même être un des moments des plus importants de notre histoire depuis notre
indépendance…
», fin de citation.
Cette déclaration du Président de la République est plus que d’actualité ! Elle est vivante.
En effet, elle raisonne aujourd’hui à Bangangté telle une interpellation de chacun d’entre nous du rôle qu’il doit jouer individuellement, mais aussi de la responsabilité collective qui nous engage tous à un développement harmonieux de notre belle cité.

Pour ma part, j’ai bien conscience de la délicate mission qui est mienne désormais en ma qualité de Maire de cette illustre commune. Comment peut-il en être autrement lorsque arrive le moment d’emprunter un chemin sur lequel sont passées d’illustres personnalités au rang desquelles Marcel NIAT NJIFENJI, aujourd’hui du Sénat, Célestine KETCHA COURTÈS, aujourd’hui MINHDU, ou encore le Dr Jonas KOUAMOUO, parti sans avoir conduit à terme le mandat que nous lui avions confié pour diriger notre commune (je vous prie d’observer en sa mémoire une minute de silence). Tous ces illustres prédécesseurs ont fortement contribué à donner à la commune de Bangangté une place de choix, faisant d’elle l’une des collectivités territoriales décentralisées les plus respectées dans notre pays et au-delà. Nous nous alignerons sur leurs pas.

Excellence, Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi de marquer un temps d’arrêt pour revisiter avec vous le contexte de notre élection à la tête de cette commune.
En effet, après la rencontre du groupe municipal RDPC du 2 mai dernier sous l’encadrement bienveillant du mandataire du Comité Central, rencontre sanctionnée par une primaire interne à l’issue de laquelle j’ai été plébiscité par mes collègues, nous avons vécu plusieurs situations pour le moins incompréhensibles, qu’il conviendrait néanmoins d’inscrire dans le registre de l’indiscipline. Fort heureusement, cette majorité qui nous a plébiscité a su rester forte et déterminée à ne pas céder aux caprices de l’indiscipline.
C’est le lieu pour moi de témoigner ma profonde gratitude à Monsieur le Secrétaire Général du Comité Central dont le mandataire commis pour encadrer le groupe municipal à cette occasion a su, en tout temps, rester fidèle aux idéaux du RDPC, notamment la discipline et le respect des engagements pris.
Maintenant que tout cela est derrière nous, je voudrais appeler à l’unisson tous les conseillers municipaux, et plus globalement, toutes les filles et tous les fils de cette commune. Je voudrais vous rassurer, il n’y aura pas de chasse aux sorcières, car, il n’y pas eu de vainqueurs, ni de vaincus, ni de perdants, ni de gagnants. S’il y a eu un vainqueur, alors il s’agit bien du RDPC, notre famille politique à nous tous.

Je lance un vibrant appel du haut de cette tribune à l’unité pour pérenniser les acquis de mes prédécesseurs et pour bâtir un développement local durable et intégral pour le bonheur des populations de notre commune. J’ai la ferme conviction que nous pouvons et devons faire table rase de ce récent passé flou, afin de nous mettre résolument ensemble au travail. Il est question pour nous, de mettre en avant notre capacité de vivre et de travailler ensemble. C’est le travail qui unit. Comme le disait Jean Jaurès «Jetez du blé aux hommes, vous en ferez des ennemis; donnez-leur une cité à construire, vous en ferez des frères« . Le travail rassemble et unit.
Je serai réceptif de toutes les initiatives et de toutes les bonnes idées ou contributions pouvant nous aider dans la poursuite et l’atteinte de nos objectifs. Aussi, dans cet élan d’unité et fraternité que nous prônons et voulons rétablir, je réitère mon appel à toute la population de notre arrondissement, à toutes nos élites intérieures et extérieures que le triomphe du développement passera par tous.

Excellence, Mesdames, Messieurs,

La Commune de Bangangté s’étend sur environ 1524 Km2 pour une population de près de 200 000 habitants. Sept (07) groupements la composent à savoir Batchingou, Bahouoc, Bangang-Fokam, Bamena Bangangté, Bangoulap, Bangoua. Les populations sont très attachées à leurs groupements, leur point d’ancrage traditionnel et culturel. Les activités économiques sont essentiellement agropastorales. Chef lieux du Département du Ndé, Bangangté est devenue ville universitaire avec une université et deux instituts privés installés sur son territoire.

Sur le plan politique, la Commune de Bangangté a été depuis lors acquise aux idéaux du Renouveau. Elle est quasi RDPC. Son engagement derrière le Président Paul BIYA est total, sans réserve et sans condition. C’est tout à la fois un choix du cœur et de raison. Les relations entre Bangangté, le RDPC et son Président National, S.E Paul BIYA sont restées depuis 1982 très constantes voire fusionnelles. Même dans les moments difficiles, nous avons su répondre présent derrière celui qui incarne les valeurs d’Unité et de Progrès, socle qui justifie les fondements mêmes du Renouveau National.

Monsieur le Préfet, nous vous remercions pour l’accompagnement bienveillant que vous n’avez de cesse de nous apporter. Nous vous prions de témoigner au Président de la République toute notre gratitude pour sa très haute marque d’attention à l’égard de Bangangté et du Ndé. Nous le remercions parce qu’il a toujours associé les enfants du Ndé dans la conduite de notre pays et pour preuve :

  • Le Président du Sénat, notre Patriarche, Son Excellence Marcel NIAT NJIFENJI ;
  • Notre sœur, la Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Célestine KETCHA COURTES ;
  • Les Directeurs Généraux et Directeurs Généraux Adjoints ;
  • Les Directeurs de l’Administration Centrale, pour ne citer que ceux-là.

Excellence, Mesdames, Messieurs,

Avant de terminer mon propos, je voudrai évoquer avec vous l’actualité politique qui va, dans quelques jours, être au centre de la vie de notre parti, le RDPC. Il s’agit bel et bien du renouvellement des bureaux des organes de base qui démarre le 7 août prochain. Il contribuera certainement à redynamiser nos différentes structures politiques afin de mieux préparer le RDPC aux futures échéances électorales.

Comme à l’accoutumée, les camarades seront invités à choisir librement ceux de leurs pairs animés par le désir de conduire la barque RDPC vers nouvelles victoires. J’invite toutes les militantes, tous les militants et sympathisants, venus très nombreux célébrer avec nous cette journée mémorable, à se mobiliser massivement et à rester vigilants. Chers camarades, le moment est venu où vous entendrez tout type de discours, on vous promettra ciel et terre ! Certains iraient même jusqu’à vous dire qu’ils décrocheraient la lune pour vous.
Je vous exhorte à faire preuve de tout temps à plus de vigilance et de discernement.
Au moment où sera ouverte la campagne électorale, nous souhaitons qu’elle se déroule dans le respect de la dignité, mais surtout que ces moments soient consacrés aux débats autour des idées et non des personnes.

  • Vive l’Arrondissement de Bangangté ;
  • Vive de Département du Ndé ;
  • Vive la Région de l’Ouest ;
  • Vive le Cameroun et son illustre chef, S.E. Paul BIYA
  • Je vous remercie pour votre aimable attention.
A propos Commune de Bangangté 416 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*