Sous fond d’hommage au Feu Maire Dr Jonas Kouamouo, les Conseillers adoptent à l’unanimité le compte administratif 2020 présenté

Dans la salle des Actes de la Mairie de Bangangté, les Conseillers réunis en conseil municipal sous le regard du Préfet du Nde ont voté des délibérations portant adoption du Compte Administratif de l’exercice 2020 du Maire, le compte de gestion 2020 du Receveur Municipal, et celui du compte de Gestion matières.

Après avoir connu des conseils municipaux très agités en rapport avec l’élection du Maire, les Conseillers municipaux de la Commune de Bangangté ont montré qu’au-delà des convictions politiques qui motivent chacun d’eux, l’institution reste debout pour assurer ses missions, elle résiste aux hommes et de même au temps. C’est dans une atmosphère très détendue qu’ils ont tenu cette session très attendue. Dans le calme, la sérénité, sans éclats de voix, Eric Niat a tenu son premier conseil municipal avec plus de 38 conseillers municipaux présents et avec pour président de séance, le président de la commission des finances, Dr Tchatchoua Nya Magloire.
Le mot d’ouverture du Maire a sanctionné l’entame du début des travaux avec deux absences constatées du fait de procurations non légalisées. Dans un discours assez bref, Eric Niat a demandé d’observer une minute de silence en la mémoire de son prédécesseur Dr Jonas Kouamouo avant de déclarer cette session du conseil municipal ouverte pour le vote du compte administratif. S’agissant des chiffres contenus dans sa présentation du Compte Administratif 2020, il ressort clairement que avec un budget estimé à 1 286 148 848 Fcfa, le compte administratif est arrêté et équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 1 095 287 577 Fcfa, une augmentation de 26% par rapport à l’exercice précédent pour un taux d’exécution de 85,15% par rapport aux prévisions budgétaires. Globalement, le Maire a présenté le compte administratif ainsi qu’il suit en termes de recettes exécutées en 2020 : 1 095 282 577 FCFA soit un taux de réalisation de 85,15%. Les dépenses réalisées en 2020 : 1 015 653 804 FCFA soit un taux de réalisation de 78,96 %, avec pour excédent des recettes sur les dépenses qui se chiffre à 79 628 773 FCFA.

Pour le Receveur municipal, Kouetcheu Martin, il a présenté son compte de gestion de l’exercice 2020 en termes de recettes qui est de 1.095.282.577 Fcfa et les dépenses pour un montant de 1.062.323.022 Fcfa soit un taux de réalisation de 97% par rapport au budget primitif. Il se dégage donc un écart positif de 32.959.555 Fcfa. Le comptable matière, Fosso Théophile démontre que lorsqu’on additionne les acquisitions issues des fonds propres – du Feicom – et des BIP, le compte de gestion matière de l’année 2020 présente comme opération à charge ou entrée, les matières se chiffrant à la somme de 132.157.098 Fcfa. Et pour la période du 1er Janvier au 31 décembre 2020, les opérations à décharge ou sorties sont évaluées à la somme de 52.972.205 Fcfa pour le matériel durable et 485.495 Fcfa pour le matériel consomptible resté en stock au 31 décembre 2020.

Au terme des ces présentations concordantes entre elles, le Préfet a pris la parole pour tout d’abord félicité le Maire, l’exécutif municipal et tous les acteurs du jour pour le travail abattu autour dudit Conseil. Il a admis qu’il n’est pas facile de remplacer quelqu’un qui a bien fait son travail. En s’adressant au Maire, le Préfet Ewango Budu a précisé qu’il est question de pérenniser les acquis et de continuer d’avancer en mettant l’accent sur la valorisation de l’espace communal, et surtout en faisant de la ville de Bangangté une destination touristique à nul autre pareille. Il est aussi revenu sur la crise électorale qui a secoué le conseil municipal pendant l’élection du Maire pour le déplorer et aussi rappeler que l’administration ne peut être instrumentalisée. Il a recommandé une alliance entre la Commune et la population pour favoriser une avancée notoire et irréversible.

L’œuvre du Feu Maire de regretté mémoire, reconnu comme un grand bâtisseur et rassembleur, a été remerciée et saluée par tous. Cependant, le Préfet a porté un regard critique sur le travail des Conseillers, car, selon lui, les commissions créées lors de la session de plein droit n’ont pas étudié en carrefour les différents axes du compte administratif et par conséquent n’ont pas rendu copie de leurs échanges. A cela, les Conseillers ont répondu que tous les comptes étant parfaitement équilibrés et concordants, ils ont préféré les valider en bloc.

Le premier Conseil municipal de l’ère Eric Niat a tenu la promesse des fleurs d’une institution déterminée à poursuivre sa marche vers l’atteinte de ses nombreux objectifs. Au regard de la pertinence des échanges, et du vote à l’unanimité des délibérations, l’exécutif conduit par le nouveau maire peut désormais compter sur l’implication de tous les conseillers municipaux. Remerciant les Conseillers pour cette attitude, le Maire Eric Niat a réaffirmé sa volonté et son engagement à travailler avec tout le monde.

A propos Commune de Bangangté 408 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*