Coopération Décentralisée : La communauté éducative et la commune de Bangangté célèbrent l’amitié avec la ville de Fouesnant.

Ce jeudi 12 novembre 2020 à l’esplanade de la Mairie de Bangangté, les Autorités locales, au premier rang le Préfet du Département du Nde, le Sous-préfet de Bangangté, le Délégué Départemental du Ministère de la décentralisation et du développement local en présence du Maire Dr Jonas Kouamouo qui était assisté de Madame Nana quatrième adjointe ont procédé à la remise des dons offert par la Commune de Fouesnant en France.

Les délégués départementaux des Enseignements Secondaires, et de l’Éducation de Base accompagné de l’Inspecteur d’Arrondissement ont pris part à cette cérémonie de rétrocession de dons offerts gracieusement par la Commune de Fouesnant pour la troisième année consécutive à la Commune de Bangangté. L’ensemble des dons reçus cette année était majoritairement constitué du matériel scolaire contrairement aux années antérieures où se sont les hôpitaux et les centres de santé qui sont souvent gâtés.

Après le paquet minimum remis depuis environ un mois par Madame Nana Antoinette, voici donc un autre geste qui vient de Fouesnant et transforme nos paquets minimums en paquets maximums pour le plaisir de la communauté éducative. Des mâts d’éclairage public, des globes d’éclairage public, une cuisine jeux pour enfants, des projecteurs, des tables pour enfants, des chaises pour enfant, des tables bases pour enfants, des tableaux d’affichage, des bureaux, des étagères, des lits pour enfants et orphelinats, des bancs de vestiaires, des congélateurs, des panneaux d’affichage, des armoires en bois, des armoires métalliques, des structures de jeux pour écoles, telle est en termes de quantité et de la qualité des dons reçus estimés à une valeur de près de 7.000.000 Fcfa. Ces dons ont été remis aux responsables des établissements scolaires de la Commune de Bangangte.

La Commune offre 150 tables-bancs pour les établissements scolaires.

Du paquet minimum au paquet maximum les écoles en avaient besoin cette année et en premier les écoles bilingues qui reçoivent des élèves en provenance des régions du Sud-ouest et du Nord-ouest. Malgré le contexte, les écoles de la Commune de Bangangté ont des raisons d’être satisfaites. Dr Jonas Kouamouo a profité de cette cérémonie de rétrocession du matériel scolaire aux écoles et orphelinats de la Commune pour ajouter à ces dons des tables-bancs au nombre de 150 repartis ainsi qu’il suit : 75 destinées aux établissements de l’Enseignement secondaires général et techniques, et le reste aux écoles primaires. Dr Jonas Kouamouo dans son allocution a présenté les origines de ce don qui arrive à point nommé et donc la majorité est essentiellement orientée vers l’enseignement maternel. Le préfet du Nde qui a présidé cette cérémonie s’est une fois de plus, avec éloquence, illustré à son aise comme il a l’habitude. Prenant la parole au cours de cette cérémonie, il a d’abord rappelé les enseignants et les chefs d’établissement à l’ordre. En fin limier du renseignement, d’ailleurs très connu comme un stratège de l’administration de proximité, François Franklin Etapa a jeté un pavé dans la mare. « Il m’a été donné de constater pour le déplorer certains responsables d’établissements délaissent les enfants à eux confiés pour se réunir dans le cadre de leur amicale et autres raisons. Je me dois de vous rappeler que le code civil contraint l’enseignant à assurer la garde de l’élève pendant les périodes de classe. Donc si vous avez la rencontre de votre amicale à tenir, cela doit se faire en dehors des horaires de cours » Fin de citation. Dans la suite de son allocution, il a souhaité que ces dons mis à la disposition des responsables d’établissement soient utilisés au bénéfice des enfants. L’occasion pour la plus haute autorité du Département du Nde de féliciter le Maire Dr Jonas Kouamouo pour ce jumelage, mais aussi il a invité le magistrat municipal d’aller à la chasse d’autres communes qui pourront faire comme Fouesnant. Dans ce sens, il a précisé qu’il compte sur la diplomatie du Maire afin de faire d’autres heureux au sein de la population.
Pour la petite histoire, l’acte de naissance du jumelage entre les deux villes a été signé en 2018 entre S.E.M Célestine Ketcha Courtès alors Maire de Bangangté au Moment des faits et Roger Logoff, Maire de la ville de Fouesnant. Trois ans après, le bilan est largement au-dessus des attentes de la Commune de Bangangté et sa population. Les actions de la Commune de Fouesnant à Bangangté ne datent pas d’aujourd’hui. Le premier coup d’essai fut l’opération un livre par banc lancée dans toutes les classes d’examen du primaire et secondaire de la Commune. L’opération « Villes et écoles fleuries pour l’absorption des émissions de gaz à effet de serre.

La coopération internationale décentralisée poursuit son chemin à Bangangté. D’autres actions en faveur des populations locales suivront au cours de cette mandature sous le signe de la continuité et de la préservation des acquis dans le domaine de la coopération internationale. Recevoir un don est une chose, l’entretenir est un autre. Maintenant aux bénéficiaires de l’utiliser judicieusement afin que de nombreuses générations puissent s’en servir pour que vive l’amitié entre les deux villes.

A propos Commune de Bangangté 385 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*