Visite de Christine Robichon : Bangangté, terre d’accueil des Ambassadeurs de France au Cameroun

Pour la deuxième fois, la capitale départementale du Ndé aura l’honneur de recevoir un Ambassadeur français sur son territoire. Bruno Gain, le prédécesseur de Christine Robichon y était déjà en 2013, lors de la deuxième édition de la Foire Gastro Ndé’lices organisée par la Commune de Bangangté.

Le dynamisme de la Commune de Bangangté et les projets structurants qu’elle draine, attire irrésistiblement des hôtes de  marque. Après  la visite des Femmes du Feicom en Mars 2015, et bien plus tard celle inopinée de leur Directeur Général, Camille Philippe Akoa, C’est au tour de S.E Madame Christine Robichon de visiter la Commune de Bangangté et ses projets financés par les institutions du pays qu’elle représente. Le tapis rouge lui sera déroulé, le 29 et 30 Septembre 2015 dans la ville onusienne.

A son arrivée, la diplomate sera reçue par la tutelle, accompagnée de l’exécutif municipal, des conseillers municipaux, des Chefs de groupements, et bien d’autres personnalités. Cet accueil sera suivi des mots de bienvenue du Maire de Bangangté, de celui de Richard Nana Dwanang, Président de l’Association « Les Enfants du Ndé », du mot de Madame l’Ambassadrice de France, et enfin du mot des chefs traditionnels suivi de l’Anoblissement de l’hôte du jour et remise des cadeaux. C’est à la suite de cette marque de sympathie qu’on procèdera à la présentation par les services techniques des projets de Coopération française dans la Commune.

Cette visite d’amitié qui rentre dans le cadre de la coopération entre le Cameroun et la France sera essentiellement articulée autour des réalisations et des installations du Projet MODEAB, y compris d’autres projets réalisés avec le concours des partenaires financiers français. Au cœur de cette visite, le successeur de Bruno Gain va aussi confirmer les projets de coopération existant entre l’UDM et les Universités françaises, particulièrement celle de Saint-Etienne en procédant à la pose de la première pierre du nouveau campus de l’UDM de Banekané.
Le groupement Bangoua sera à l’honneur. C’est dans ce groupement que les idées se sont développées et le Maire de Bangangté s’en était appropriée pour aboutir au projet MODEAB, et aussi grâce à l’implication de son guide S.M. DJAMPOU TCHATCHOUANG Anick Julio, Chef Supérieur, Roi des Bangoua. Ainsi, le jeune monarque qui a grandement ouvert les portes de sa chefferie au monde extérieur aura tout l’honneur de recevoir la garante des intérêts de la France dans son royaume, lors de la visite à la Case patrimoniale de Bangoua, qui sera suivie de l’inauguration du forage de Lah-gwy toujours à Bangoua.

Pour s’adapter à la mondialisation et bien développer sa politique de développement local, la Commune de Bangangté se met au rythme des politiques d’intégration régionale et de décentralisation. Le renforcement des capacités des collectivités locales, étant ainsi un levier pour la croissance économique et un enjeu du développement durable, le Maire s’est doté d’ingénieurs dont les capacités se sont vues renforcés à travers  divers séminaires et formations toujours onéreuses. Ceux là même en charge de la réalisation, du suivi et de l’évaluation des différents projets réalisés et en cours dans toute la Commune dont quelques uns seront visités lors de cette tournée de l’ambassadrice.

Ce déploiement diplomatique rentrera dans un projet de renforcement de la présence française en Afrique, objectif prescrit aux ambassadeurs de ce pays sur le continent pour l’année 2015.

A propos Commune de Bangangté 390 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*