Développement Local : Bangoua et Bangang-fokam reçoivent leur marché

En présence du Sous-préfet de Bangangté et du Maire de la ville éponyme, les populations de ces groupements de la Commune ont reçu dans la joie et l’allégresse leur marché ce 28 Janvier 2021.

A Bangoua, il s’agit de la construction d’un hall de marché comportant 15 boutiques et un hangar de 20 comptoirs réalisé par les ETS SOFAMI pour un montant de 45.000.000 de nos francs financé par le BIP 2020. A Bangang-fokam, c’est le même projet que celui de Bangoua, réalisé par les ETS KEP’S pour une valeur de 40.000.000 Fcfa et financé par le BIP 2019.

De Bangoua à Bangan-fokam, l’ambiance, celle des grands jours était partagée. Les populations de ces localités de la Commune, très heureuses, n’ont pas caché leur joie de recevoir un marché avec des boutiques pour leur commerce. Depuis la nuit des temps, les commerçants vivant en zone rurale exposent leurs produits au sol, au contact de toute souillure quand ce n’est pas sur une vielle table de fortune. Aujourd’hui, avec la décentralisation suivi du transfert des compétences, la modernité fait son chemin jusqu’au bas fond des villages et ceci au bonheur de ceux qui y vivent.

A Bangoua tout comme à Bangang-fokam, c’est désormais du passé, dixit un citoyen très jovial. C’est une histoire ancienne, toujours d’après lui. Des boutiques construites et un hall avec comptoirs font office de nouveaux marchés modernes puisque tout à côté, les toilettes ont été construites et une borne fontaine installée dans le marché. Le Conseiller municipal, Dr Djampou Serges au nom du Roi des Bangoua a dit toute la satisfaction de SM Djampou Tchatchouang au moment de rétrocéder aux populations ces boutiques. Dans son discours, Dr Jonas Kouamouo a promis de faire encore un peu plus pour rendre ces marchés comme celles des grandes villes. Cependant, il a mentionné que le plus grand défis, ce sera celui de l’entretien de ces marchés qui doit être la préoccupation de tous. Prenant la parole pour le compte des élites intérieures, les personnes mandatées pour le faire ont remercié Monsieur le Maire et le Gouvernement pour ce marché qui se faisait attendre depuis longtemps. C’est dans cette veine qu’ils ont promis de tout mettre en œuvre pour garder ces marchés dans la propreté. Le Sous-préfet de Bangangte, Ibrahima Moussa Balo, dans son intervention a félicité le Maire pour sa constance à faire exécuter les travaux pour lesquels l’État débloque des sommes d’argent dans le but d’améliorer les conditions de vie des populations par ailleurs principaux bénéficiaires. Dans la suite, il a aussi invité les populations à faire de ce bien public, un bien privé, c’est-à-dire chacun est responsable de ce bien qui est celui de toute la communauté Bangoua et Bangang-Fokam. Ce n’est qu’ainsi que ces précieuses constructions pourront servir à de nombreuses générations futures. Ibrahima Moussa Balo a profité pour réaffirmer son indéfectible soutien aux activités locales de développement sous l’égide de la Mairie. Comme lors de sa tournée de prise de contact, il est revenu sur sa promesse faite d’accompagner toute initiative à condition que le développement local et durable soit visé et que les populations en sortent heureux et joyeux. Avant de quitter ces populations, le remplaçant de Aurelien Bamdja Djoh s’est dit disponible pour toute sollicitation, son bureau reste ouvert à toutes et à tous car c’est pour cela que le Chef de l’État l’a envoyé à Bangangté.

Les populations des deux groupements, on dirait, qu’elles s’étaient délibérément entendues pour accueillir le sous-préfet et le Maire. Après avoir exprimé leur joie dans les différentes allocutions, elles sont passées aux actes. A bangoua, Dr Kouamouo n’est pas rentré les mains vides, tout comme le Sous-préfet à Bangang-fokam. Toute chose qui démontre que les populations locales savent ce qu’on appelle le retour de l’ascenseur et ce n’est non pas à Bangoua ou à Bangang-fokam qu’on ira enseigner les bonnes manières. Sans oublier la petite réception offerte par deux élites intérieures de ces groupements pour dire merci. Qui dit merci en demande davantage et c’est pour cette raison que le Maire a promis revenir un jour dans le cadre de la réception et rétrocession d’un autre projet.

A chacun son rôle, le Gouvernement et son démembrement qu’est la Commune ont joué le leur. Maintenant, aux populations de savoir s’en servir pour que vive le développement local afin que chacun puisse exercer dans les meilleures conditions son activité commerciale pour des nombreuses années.

A propos Commune de Bangangté 406 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*