Intercommunalité/Projet Pilote REDD+ : Dr Kouamouo et les autres maires vibrent en phase

Gestion durable des ressources naturelles

L’intercommunalité Bangangté-Bana-Bangou se porte bien comme en témoigne la Signature du protocole d’accord sur la valorisation de la Réserve forestière Bapouh-Bana dans le cadre du projet REDD+

Faisant suite aux recommandations issues de la séance de travail du 30/06/2020 au cabinet du Gouverneur de l’Ouest sur la valorisation de la Réserve Forestière Intercommunale Bapouh-Bana, les parties prenantes notamment les Maires de l’intercommunalité Bangangté, Bangou et Bana se sont retrouvés dans la salle des actes de la Commune de Bana en présence du sectoriel régional MINFOF, du Coordonnateur régional PNDP et l’entreprise PIKAR COOPÉRATION à l’effet de parapher un protocole d’accord pour l’attribution future du droit exclusif d’exploitation à la société PIKAR.
Ce 07 Juillet 2020, c’est dans un climat très collaboratif que les Maires ont exprimé leur ferme volonté de collaborer avec PIKAR sous réserve pour la société de compléter le plan d’aménagement et de produire les garanties environnementales et sociales.

Ainsi, un nouveau départ est lancé pour l’intercommunalité portée par la Commune de Bangangté représentée par son Maire, engagée dans la phase de formalisation de ce qui passe pour être un cas d’école de bonne gouvernance et de gestion des ressources naturelles durables.

L’objectif global du projet étant de développer des activités alternatives de productions agricoles en vue d’atténuer les émissions de gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique. Pour ce qui est des objectifs spécifiques ciblés par le projet, il est question de protéger la réserve en réduisant les menaces qui viennent de sa zone périphérique, augmenter les stocks de carbone et aménager la réserve. D’autre part il s’agit aussi de réduire l’impact de l’élevage sur le couvert forestier par l’amélioration des méthodes agrosylvopastorales dans les villages riverains de la réserve. Sur le plan technique, le projet occupe une superficie de 4800 ha. A ce jour, la réserve compte 164500 arbres plantés sur une superficie de 23 ha pour une main d’œuvre financée à hauteur de 37.950.000 Fcfa, soit trois pépinières d’une capacité de production de 40.000 plants réalisés dans chaque commune avec 09 personnes engagées, 06 pépiniéristes, 03 gardiens, 03 abreuvoirs de 3 m3 chacun dont 02 à Batchingou, et 01 à Balambo et 1,5 ha de champ fourrager pour les communautés mbororo,
75 agriculteurs ont été formés aux techniques culturales de greffages, de conservation des produits agricoles et dans la réalisation des bacs de stockage.

Relevons que l’objectif de la composante REDD+ est d’enrayer efficacement et sur une zone donnée et délimitée, les dynamiques de déforestation ou de dégradation forestière, afin de booster le développement local par des activités pertinentes de production et de conservation, et éventuellement valoriser les résultats obtenus sur les marchés du carbone.

Maires présents :
Maire de Bangou : Monsieur Paul SIKAPIN
Premier Adjoint Maire de Bana : Monsieur NOUPA Richard

Remise du protocole d’accord signé par Dr Kouamouo, Maire de la Commune de Bangangté
A propos Commune de Bangangté 384 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*