34ème Assemblée générale de l’AIMF : Le Maire en route pour Kinshasa

La ville-province, qui a bien mesuré le défi, dans le souci de faire honneur à toute la Nation congolaise, a conséquemment pris à cœur l’organisation de ces importantes assises afin d’en assurer une réussite totale.

Plus de deux cent cinquante délégués des villes francophones vont séjourner à Kinshasa du 3 au 6 novembre 2014 pour les travaux de la 34ème Assemblée générale de l’Association internationale des Maires francophones (AIMF). Parmi les personnalités attendues, on note une centaine des maires dont, celle de Paris et présidente de cette association, Anne Hidalgo, et celle de Bangangté, Célestine Ketcha Courtès.
Après avoir accueilli en 2012 le quatorzième Sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), la ville de Kinshasa a été de ce fait consacrée, deux ans durant, Capitale de la Francophonie. Au cours d’une conférence de presse organisée le 27 octobre dans la salle des réunions de l’hôtel de ville, le gouverneur de la ville-province, André Kimbuta, s’est réjoui de ce choix porté sur la capitale congolaise. « La Ville de Kinshasa est une fois de plus honorée d’accueillir les travaux d’une grande rencontre francophone qu’est la 34e Assemblée générale de l’Association internationale des Maires francophones », a-t-il souligné.

Des thèmes liés à l’actualité

Les travaux de cette 34ème Assemblée générale vont essentiellement porter sur trois thèmes. Le premier est lié aux « Villes et Migrations Internationales ». Il est consacré à une actualité qui concerne la RDC en général et Kinshasa en particulier, vu le flux migratoire enregistré sur le continent.  Alors que le second s’articule autour de « Dialogue, autorités locales, Union européenne et autres partenaires internationaux ». Ici, la réflexion devra proposer des pistes pour une promotion efficace et bénéfique de la Coopération décentralisée en vue d’asseoir le développement durable des entités décentralisées.
Le troisième thème proposé, « Villes en lutte contre le changement climatique », devra démontrer que la RDC, de par la richesse de sa biodiversité et de son écosystème, est appelée à jouer un rôle dans la préservation de la nature.
Pour le gouverneur Kimbuta, « cette question tient à cœur la présidente et maire de Paris et cela d’autant plus que la France présidera, à Paris, la « COP21 », la Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques ». À en croire le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, son homologue de Paris compte, personnellement, participer activement aux travaux de cette thématique.
Le maire de la ville-province de Kinshasa a également souligné que la question d’actualité relative au virus Ebola s’est, de manière incidentielle, invitée au débat, au-delà des trois thématiques retenues.

André Kimbuta s’est, par ailleurs, réjoui du fait qu’en « dépit d’une certaine presse défavorable tendant à noircir le tableau sur l’épidémie de la maladie à virus Ebola, en RDC, l’AIMF a maintenu la tenue de son Assemblée générale à Kinshasa alors que d’autres organisations ont préféré annuler leur activité ». C’est, a-t-il noté, tout un message de confiance que l’AIMF nous adresse, et nous l’en remercions sincèrement.
L’AIMF, souligne-t-on, regroupe les maires de plus de deux cent cinquante villes venant de cinquante cinq pays de part le monde. À ce jour, plus de cent quatre-vingts délégués hors frontières ont confirmé leur arrivée. Pour la RDC, plus d’une vingtaine de maires ainsi que tous les bourgmestres de la Ville de Kinshasa sont également conviés.
À propos de la tenue de ces assises, André Kimbuta a rendu hommage au président de la République « pour son engagement inlassable dans la recherche et la promotion de la paix, valeurs chères à la Francophonie ». Il a profité de cette opportunité pour rappeler que c’est grâce à ce leadership, que la RDC « a retrouvé une voix audible dans la Société des Nations ».

A propos Commune de Bangangté 390 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*