37e Assemblée Générale de l’AIMF : Célestine Ketcha Courtès et le Cameroun marquent de points, le rôle de la femme reconnu et renforcé

Du 18 AU 22 Juin 2017, Les Femmes Maires, Opératrices Économiques et Responsables d’Association d’Afrique et du Cameroun conduite par Célestine Ketcha Epse Courtès ont Participé à la 37e AG de l’AIMF et Le 7e Congrès de Métropolis. L’accent a été mis sur les femmes et l’importance de leur mobilisation en réseau pour renforcer leur impact sur le développement des territoires.

Le Plaidoyer et le rôle joué par le Cameroun à Montréal
184 Maires des Villes, plus de 1500 participants parmi lesquels les responsables du Feicom, Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, et Ministère du Développement Urbain et de l’Habitat ont répondu à l’invitation de Monsieur Denis Coderre, Maire de Montréal et de Mme Anne Hidalgo, Maire de Paris et Présidente de l’AIMF. Les questions de Vivre-ensemble, de lutte contre Les Changements Climatiques, Les Résultats des études menées dans le cadre du Partenariat Stratégique AIMF/UE étaient au menu de cette grande messe. La Présidente du REFELA ET Refela-cam a fort de son expérience comme Présidente des Femmes Maires d’Afrique et du Cameroun à accompagner l’AIMF à mettre sur Pieds le Réseau des Femmes Leaders Maghrébines Présidé par Cyrine Ben Romdhane Élue Femme leader Francophone AMIF 2017. Marraine de Cyrine, Célestine Epse Ketcha Courtès s’est engagée à accompagner ce réseau dans son fonctionnement. A travers les contributions du Maire de Bangangté aussi riches que pertinentes, et qui ont par ailleurs honorées le Cameroun, on retiendra que :
– Les restitutions des travaux des groupes de plaidoyers dont Celui sur le Service Essentiel, Présidé par elle-même ont permis à l’Union Européenne d’apprécier les avancées dans la mise en œuvre de ce partenariat stratégique et envisager les financements pour 2018-2020
– Les bases du Réseau des Journalistes de la décentralisation sont jetées
Pour ce qui concerne les Femmes Maires du Cameroun, les contours de la mise en œuvre de l’éclairage solaire dans les Villes d’Afanloum, Mintom, Angossas, Mbengwi, Mayo Oulo et Maroua 1er sont définis avec les débuts des travaux fixés entre Octobre et Novembre 2017.
C’est avec satisfaction que Mme le Maire à achever à Montréal sa riche participation au 7ème Congrès de Metropolis et la 37ème Assemblée Générale de l’AIMF tenus au Palais des Congrès de Montréal. Sollicitée à participer et présider plusieurs panels, Célestine Ketcha Epse Courtès, membre du bureau de l’AIMF qui conduisait une importante délégation des Femmes Maires d’Afrique et du Cameroun à fait le Plaidoyer pour l’intensification des actions en faveur des effets des changements climatiques dont la Commune de Bangangté a fait les Frais à Bangang Fokam, l’un des sept groupements qui constituent l’Arrondissement de Bangangté, et e quartier 4 Très récemment. Elle a appelé à la Localisation des Finances climats et partager l’expérience de Bangangté dans ce domaine. Elle a partagé les résultats du groupe de Plaidoyer « Services Essentiels » Du Partenariat stratégique AIMF/Union Européenne dont elle assure la Présidence. Les Participantes du Tchad, Gabon, Burundi, Congo, Côte d’Ivoire, Libye, Mauritanien et autres se sont dites Fières de la Marraine de Cyrine Ben Romdhane, 1ère Femme Leader Francophone AIMF primée en marge de cette Assemblée Générale.


Reconnaître et renforcer la place des femmes dans le développement local
Ces trois journées ont permis aux élus locaux d’échanger sur les solutions à mettre en place pour un développement durable et partagé de leurs villes. Plus particulièrement, l’AIMF a proposé une mise en perspective des apports et des attentes des femmes entrepreneurs à l’égard des collectivités locales, et a lancé une réflexion sur la nécessité d’une structuration sous régionale des réseaux de femmes. L’objectif étant de susciter un travail en commun entre élus locaux et jeunes leaders au profit du développement des territoires. Symbole de cet engagement de notre réseau, le premier Prix AIMF de la Femme francophone a été remis officiellement à la lauréate 2017, la tunisienne Mme Cyrine Ben Romdhane.

Une solidarité concrète
Le Bureau de l’association qui s’est réuni sous la présidence de Mme Anne Hidalgo a adopté un programme de subventions de plus d’1 million d’euros pour des projets portés par les villes membres, qui concernent l’amélioration des conditions de vie des populations, le développement économique, culturel et social.
9 nouvelles villes ou associations faîtières ont par ailleurs été admises comme membres ou membres associés.

Un partenariat innovant avec la Fondation Bill & Melinda Gates
Cette rencontre a également été l’occasion d’informer largement les villes membres sur l’Initiative pour l’amélioration des services urbains clés dans les secteurs sociaux, signée entre l’AIMF et la Fondation Bill & Melinda Gates en mars dernier et mise en œuvre en partenariat avec la Ville de Paris.
Premier partenariat entre cette grande Fondation américaine et le réseau des élus locaux francophones, l’Initiative aboutira sur la mise en place de 15 projets pilotes en 4 ans. Ceux-ci seront centrés sur 3 problématiques clés, abordées à travers une démarche d’innovation : le planning familial, l’assainissement par traitement des boues de vidange et l’urgence.
Plus de 6 millions de dollars seront mobilisés pour appuyer financièrement et techniquement les villes francophones dans le développement de leurs projets en la matière. La Fondation Bill & Melinda Gates apportera un co-financement à hauteur de 4,75 millions de dollars. La ville de Paris, l’AIMF et les villes bénéficiaires des projets pilotes apporteront les financements complémentaires.

Le Partenariat stratégique AIMF-UE entre dans sa seconde phase
Plusieurs ateliers ont permis de faire le point sur l’avancement des plaidoyers des autorités locales et sur leur structuration sous régionale, deux démarches menées dans le cadre du Partenariat stratégique AIMF-Union européenne. Alors que ce partenariat, signé pour 7 ans en 2015, va entrer dans sa seconde phase, il s’est également agi de préparer et d’adopter son plan d’action 2018-2020.

Le pays de S.E M Paul Biya est de ce fait un membre de plus en plus indispensable au sein de l’AIMF au regard de sa contribution et de la mise en œuvre des recommandations issues des différentes rencontres de cette association internationale. La voix du Cameroun compte et comptera toujours avec l’appui de son représentant et par ailleurs membre du bureau de ladite association.

A propos Commune de Bangangté 382 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*