Le Cameroun participe à la Réunion Statutaire de l’Organisation Mondiale des Maires à Porto Allègre au Bresil

Les Maires du Monde préparent le Post 2015 et L’agenda Urbain à la Réunion Statutaire de L’Association Mondiale des Maires (CGLU – Cités et Gouvernements Locaux Unis-) à Porto Allègre au Brésil. Le pays du Président Paul Biya est représenté par Célestine Ketcha Courtes, Maire de Bangangté et Présidente du Réseau des Femmes Elues d’Afrique du Cameroun.

Au total, c’est 160 Participants des Cinq Continents, 31 Pays et 2 maires Africains présents ( Rabbat au Maroc et Bangangte au Cameroun et les autres africains représentant les Associations des Maires de leur Régions ou Pays) présents à Porto Allègre. Madame le Maire Célestine Ketcha Epse Courtes, Élue Championne CGLU en 2012 pour sa Gouvernance Locale et pour mener le Plaidoyer sur plus d’implication des Maires dans les politiques de Développement pour plus de résultats, a pu ainsi du 9 au 12 juin, participer à l’importante conclave des Maires des grandes Villes et leurs Associations portant sur la préparation des Actions des Maires pour le Post 2015 et l’Agenda Urbain et la conception des actions en faveur de la réussite des Objectifs du Développement Durable qu’adopteront les Chefs d’Etat en septembre à New York, après Addis Abeba.

En effet les défis de développement interpellent en première ligne les Maires qui sont le premier Niveau de Gouvernance et de délivrance du service public. Plus de 7 milliards de personnes vivent sur notre planète : les questions d’approvisionnement en eau et assainissement, d’éducation, de santé, de mobilité, de transport, d’emploi et de changement climatique etc… se traitent et se gèrent au niveau des Territoires. Les maires et leurs associations doivent plus que jamais être associés aux politiques de développement et leur mise en œuvre. Les Autorités Locales et Régionales se doivent par ailleurs d’être très responsables et veiller à laisser un monde vivable à la future génération.
Au regard de cet important rôle des Maires les 4 jours de Conclaves ont permis a travers des présentations, des débats et d’échanges d’expériences de mettre en place des Toolskits, des recommandations pour :

    Le renforcement de la cohésion de la structure faîtière Mondiale des Maires, CGLU ;
    Promouvoir la participation de CGLU à tous les rendez-vous du Développement Durable ;
    Adopter le programme de la rencontre du 5eme Congress CGLU de Bogota 2016 en Amérique Latine, ce jeune continent qui fait face à tous les défis;
    Continuer la facilitation de la Task force de gestion des crises et catastrophes
    Encourager le partenariat et la coopération au Développement entre les membres ;
    Lancer les programmes d’apprentissage entre Pairs pour ce qui est de la culture;
    Faire des recommandations et participer activement à Habitat III ;
    Promouvoir l’inclusion des principes inclus dans la charte-agenda Mondiale des Droits de l’Homme dans le plaidoyer de CGLU et de la Taskforce Mondiale ;
    Adoption des agendas de CGLU aux grands rendez-vous sur le Climat ( Lyon, Cop 21 de Paris ) et des activités qui seront organisées dans le cadre du sommet de Septembre 2015 et de l’atteinte des ODD notamment de l’objectif 11 sur les villes et les établissements Humains durables et pour une reconnaissance accrue des Autorités Locales et Régionales dans le Futur Partenariat Mondial pour le Développement Durable ;
    Continuer le Paidoyer pour le renforcement de la Décentralisation et l’amélioration de l’accès des Gouvernements Infranationaux aux Financement
    Adresser la question des migrations avec les catastrophes que l’on vit au quotidien par l’évaluation des zones semi-urbaines et rurales et la prise des actions anticipées de réponse aux besoins des populations favorisant leur bien être afin de les fixer sur place voire de prévenir les conséquences désagréables des zones urbaines surprise par les migrations etc…….

Rencontre très riche, L’Amerique Latine a profité de cette plate forme pour finaliser son organisation et son adhésion à CGLU. Madame le Maire Ketcha Épse Courtès à honoré la Décentralisation en cours au Cameroun par ses interventions à 2 tables rondes au cours desquelles elle a parlé de ses activités de Plaidoyers en temps que Championne Cglu pour l’implication des Maires, des avancés de la Décentralisation au Cameroun et des rappels de S.E le Président Paul Biya sur le transfert définitif des compétences, repris par le Ministre Camerounais S.E Rene Emmanuel Sadi Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation.

Comme à son habitude pour copier les bonnes pratiques Madame le Maire à visiter le plus grand centre de traitement des eaux usées de Porto Alegre. Et rentre avec plusieurs offres de partenariats avec la ville de Bangangté. Elle a saisie cette occasion parlant de la Task force de gestion des crises et des catastrophes de rappeler à ses collègues Européens que la plus belle action est la prévention des crises qui passe par les attitudes des humains, aussi a-t-elle invité ses collègues Français de demander à leurs parlementaires de s’occuper des problèmes intérieurs à leur Pays et s’abstenir de s’occuper du Cameroun. Cette attitude très appréciée de ses collègues qui disent partager et comprendre sa position.

A propos Commune de Bangangté 390 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*