Tournée Préfectorale: Reconnaissants, les Bangoulap en demandent davantage

De Bahouoc à Bangoulap, la pluie n’a cessé de tomber sans toutefois mettre en péril le programme prévu du Préfet, accompagné de bout en bout par le Sous-préfet et le Maire. A peine quinze minutes de route et le cortège s’arrête devant la Cour Royale Bangoulap.

Il est 14h, lorsque SM Yonkeu, Roi des Bangoulap s’avance d’un pas royal pour la lecture de son allocution de bienvenue. Le monarque Bangoulap, comme ses frères des autres groupements souhaite une chaleureuse arrivée à l’hôte du jour. « NGOMNA NSEU MEBWO ».

Géographiquement, Bangoulap est limité par Bangangté au nord et à l’est, au sud-est par l’arrondissement de Bassamba, à l’ouest par Bahouoc, au sud-ouest par Bakong, et au sud par Bazou. Bangoulap est connu pour la grande diversité de son territoire, son passé chargé d’histoire, mais surtout pour la grande diversité de son peuple. Ce groupement couvre une superficie de 84 Km2, mais,malheureusement, selon le monarque « les limites réelles de Bangoulap sont aujourd’hui empiétées par les Groupements voisins ». Sur le plan traditionnel, Bangoulap est coiffé par une Chefferie Supérieure de 2ème degré, sept Chefferies de 3ème degré que sont Madoum, Bonkeu, Sagna, Noufam, Kopnda, Lafeng, Bazuidjong et 26 quartiers. La population dynamique est fortement attachée aux activités agro-pastorales, artisanales et au petit commerce dont elle tire l’essentiel de ses revenus. Bangoulap retrouve peu à peu ses lettres de noblesse. Sa carte scolaire compte cinq écoles maternelles dont trois publiques et deux confessionnelles ; six écoles primaires dont cinq publiques et une confessionnelle, un SAR/SM, un Cetic et un lycée d’enseignement général. Les autres infrastructures sociales comportent: un Centre de santé intégré, trois postes agricoles, un Centre d’Education et d’Actions Communautaires (CEAC) ; un poste de gendarmerie, mais non opérationnel, un Centre de Micro finance, un établissement hôtelier, un Centre de Culture et de Tourisme (La Fondation Jean Félicien Gacha).

Au rang des demandes présentées, tous les projets engagés n’ont pas connu les résultats escomptés. Le problème de sécurité se pose avec acuité, les agressions nocturnes, les cambriolages sont légion. Bangoulap demeure enclavé dans son territoire, certains quartiers sont encore privés d’électricité. Les services publics tels que le CSI, les établissements scolaires, les postes agricoles connaissent toujours un déficit notoire en personnel. La conséquence immédiate c’est le poids de l’APEE qui écrase les parents. Le poste de gendarmerie créée en 2013 attend toujours ses premiers bâtiments. Le groupement Bangoulap souffre du faible accès à l’eau potable. Le Roi Bangoulap précise : « Monsieur le Préfet, nous vous témoignons notre gratitude pour les soutiens qu’il vous plaira d’apporter à Madame le Maire de la Commune  afin de faire aboutir le projet d’adduction d’eau porté énergiquement par la Commune de Bangangté en faveur de notre groupement ». L’accès au grenier de Bangoulap à Bazuidjong est un parcours de combattant. «  Nous remercions Madame le Maire de la Commune de Bangangté pour tous les efforts qui viennent d’être couronnés par la convention de cofinancement des travaux d’un dalot double à Bazuidjong avec réhabilitation de la piste Sagna-Bazuidjong sur 4 Km pour un montant de plus de 74.000.000 Fcfa. » Le Chef ne s’arrête pas en mi-chemin. Il a continué son exhortation en ces termes : « A travers la Mairie de Bangangté, nous prions Monsieur le Préfet de transmettre la reconnaissance du peuple Bangoulap au Gouvernement de la République pour ce rêve devenu réalité. » Mais, les demandes continuent:« Monsieur le Préfet, il est maintenant impératif de relier Madoum- Djamba par Mânfi sur près de 6 km et également réhabiliter la route Meneu-Banyabo par Kotieu pour faciliter l’accès aux agriculteurs dans cette zone caféière. Il est également nécessaire que la transformation de son CETIC en Lycée Technique promise depuis quatre ans devienne réalité.

Le Professeur Ngounou Ngatcha Benjamin, Coordonnateurs des Etats Généraux de Bangoulap et du Comité de Suivi des Résolutions des Etats Généraux de Bangoulap prononce un discours au nom des Elites Bangoulap. Il prie le Préfet de transmettre à tout le Gouvernement de la République les remerciements des élites pour toutes les réalisations qui concourent au bien être de la population. Il souligne en même temps la reconnaissance du peuple Bangoulap pour le projet d’eau en cours, ainsi que pour le financement de la route Sagna – Bazuidjong. L’enseignant d’Université, au nom des élites soutient les demandes formulées par leur Roi et surtout le rêve de voir ériger Bangoulap  en Arrondissement pendant le séjour du Préfet dans le Ndé.

Après les discours du Chef et du Professeur Ngounou Ngatcha, c’est au tour de M.Oumarou Haman Wabi de clôturer cette phase par le sien. D’abord, il rappelle qu’avant sa nomination comme Préfet du Ndé, il avait déjà reçu le Roi dans sa résidence à Yaoundé lorsqu’il était encore Secrétaire Général de la Région du Centre et déclare qu’il entretient une « relation particulière » avec la Chefferie Bangoulap grâce à M.  Yamedjeu Roger, Chef de 3ème degré à Bangoulap, cadre de banque et Conseiller Municipal à la Commune de Bangangté qu’il a connu le royaume Bangoulap. En fervent croyant, le Préfet remarque que cette pluie qui arrose Bangoulap est entrain de bénir sa présence dans le village. En ce qui concerne les demandes présentées, le Préfet indique qu’il en a pris bonne note et qu’il s’impliquera personnellement pour que les limites de Bangoulap soient connues. Il porte son message sur la paix, l’insécurité, le travail et le combat contre la production et la consommation du chanvre indien, comme il l’a fait dans les cinq autres groupements visités de la Commune. Pour régler le problème de l’enclavement, il préconise une action de concert avec la très dynamique Mairie de Bangangté pour résoudre le problème des routes.

Avant de se quitter, SM Yonkeu a saisi l’occasion du bon bout en invitant personnellement le Préfet à présider la onzième édition de la fête de l’excellence scolaire qui était prévue pour la date du 27 Août 2016. Ayant promis de revenir à Bangoulap une autre fois, c’est avec satisfaction que Mr. Oumarou Haman Wabi et sa suite prennent congé du monarque des Bangoulap. Après avoir terminé son périple du jour commencé à Bamena, il restait une dernière étape : Bangangté.

A propos Commune de Bangangté 390 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*