Célébration de la 3ème journée africaine de la décentralisation et de la gouvernance locale

La cérémonie de lancement des activités marquant la journée africaine de la décentralisation et de la gouvernance locale que présidait SE René Emmanuel Sadi Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation a eu pour cadre la salle de conseil de la Communauté Urbaine de Yaoundé.

Le Cameroun de concert avec les Etats membres de l’Union Africaine (UA) a célébré cette année en présence des acteurs de la décentralisation et de la gouvernance locale la journée dédiée aux élus locaux. Au regard des expositions du FEICOM, de son prix ONU-Habitat Scroll of Honour obtenu en 2012, du prix ONU de l’Excellence du Service Public obtenu par la Commune de Bangangté en 2014, on peut clairement conclure sans fanatisme, ni chauvinisme que la décentralisation est devenue une réalité au Cameroun, elle est effective, elle est en marche et préoccupe au plus haut. C’est en présence de plusieurs acteurs de la gouvernance locale parmi les lesquels, Philippe Camille Akoa, Directeur Général FEICOM, Emile Andze Andze, Maire de Yaoundé 1er et Président de CVUC, Gilbert Tsimi Evouna, Délégué du Gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé, SE Jean Claude Mbwentchou, Ministre de l’urbanisme et de l’habitat que les activités de cette journée a été lancée.

Au programme de cette journée, après les discours du Délégué du gouvernement, du Président de CVUC, du Directeur Général du FEICOM et celui du Minatd suivaient les passages de Philipe Camille Akoa sur la présentation du prix Feicom des bonnes pratiques et enfin celui de la Commune de Bangangté sur l’assainissement et l’eau. Pour ceux qui ont été empêchés d’être à Bangangté à l’atelier de restitution et d’échanges MODEAB, cette journée du 08 Août s’est présentée comme un moment de rattrapage pour eux. Les présentations du FEICOM et celles de la Commune de Bangangté étaient toutes identiques à celles de l’atelier MODEAB. En vertu du temps qui lui a été accordée, Madame le Maire a tenu un discours pour présenter le projet MODEAB, pour remercier l’ensemble des acteurs nationaux et internationaux, pour la bonne marche de la décentralisation dans notre pays. Elle a précisé que le prix onusien de Bangangté est le fruit de la coopération décentralisée Nord-Sud qu’il faut pérenniser pour une parfaite coopération bilatérale entre le Cameroun et la France. Très ovationnée, Célestine KETCHA présentait au Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation le prix reçu à Seoul au Mois de Juillet dernier. Pour l’ensemble des participants, Bangangté est un modèle de réussite de la décentralisation et de la gouvernance locale au vue de la grandeur du projet MODEAB.
En effet, c’est par une résolution prise à Maputo au Mozambique, lors de la session ordinaire de la CADDEL des 8, 9, et 10 Août 2011, résolution du reste entérinée par la commission de l’Union Africaine, que les pays membres la Conférence Africaine de la Décentralisation et du Développement Local ont décidé de la célébration, le 10 Août de chaque année, de la Journée Africaine de la Décentralisation et la Gouvernance Locale.

D’après René Emmanuel Sadi, Ministre de l’Administration Territorial et de la Décentralisation, « la décentralisation c’est d’abord et surtout un processus, un long processus, un processus qui requiert non seulement une volonté politique réelle, mais une participation active et effective des populations à la base, un processus qui, pour atteindre l’efficacité escomptée, doit être conduit avec rigueur et méthode ». Madame le Maire a noté.

A propos Commune de Bangangté 396 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*