Emile Andze Andze réélu à la tete des Communes et villes unies du Cameroun

Le président sortant a été reconduit pour un 3e mandat au cours d’une assemblée générale mercredi à Yaoundé. Cette quatrième assemblée générale élective des Villes unies et Communes du Cameroun qui s’est tenue dans la capitale camerounaise a vu la participation de plusieurs Maires et conseillers municipaux dont Célestine Ketcha Courtès, Maire de Bangangté faisait partie.

C’est finalement par acclamations que la liste conduite par Emile Andze Andze à l’élection du président des Communes et ville unies du Cameroun (CVUC), a été élue mercredi au palais des Congrès de Yaoundé. L’assemblée générale élective, dont les travaux ont été ouverts par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi, a connu ce dénouement après le retrait de la candidature de Dieudonné Zang Mba, l’une des deux annoncées. Le maire de Mbalmayo, par ailleurs président de la région des CVUC pour le Centre a, au début du processus électoral, présenté une liste composée de 16 membres effectivement présents au lieu de 17. Par ailleurs, il n’a pas pu désigner les responsables des dix commissions techniques rattachées au bureau exécutif.

Après la suspension des travaux par le bureau d’âge conduit par Abba Boukar et à sa demande, Dieudonné Zang Mba est revenu à la charge non pas pour compléter sa liste, mais pour soulever quelques exceptions liées à l’élection des membres du bureau bien avant celui des responsables des commissions. De plus, un débat très intense a été soulevé sur la légalité des statuts régissant le fonctionnement des CVUC. Pour certains, ces statuts qui prévoient du reste que « les présidents des commissions doivent être élus en même temps que le bureau exécutif », devaient être légalisés. Ainsi, les membres des deux camps se sont relayés au pupitre pour, chacun, défendre la régularité et la responsabilité dans le processus électoral. Au finish, le maire Zang Mba, après avoir invité à plus de solidarité et de dialogue entre les communes-membres de l’association, a procédé au retrait de sa liste. Toutefois, il a félicité le bureau réélu, auquel il fait parti de fait, puisque président régional des CVUC du Centre.

A l’ouverture des travaux, Réné Emmanuel Sadi a réaffirmé l’engagement du gouvernement à poursuivre le processus de décentralisation, dont le transfert des ressources aux communes sera accru en 2015. Par ailleurs, il a indiqué que les dernières dispositions sont entrain d’être prises par l’Etat pour que les maires puissent bénéficier d’un salaire. Dans ce contexte, le Minatd a invité les CVUC a plus de crédibilité, d’efficacité et de capacité d’actions dans le contexte de décentralisation, afin d’assurer pleinement le bien-être des populations.

A propos Commune de Bangangté 390 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*