Hygiène et Salubrité : La Mairie et les Chefs de quartier se concertent pour une meilleure appropriation du concours du quartier le plus propre


Cette démarche est à l’initiative de Dr Jonas Kouamouo. Une réunion de lancement du concours du quartier le plus propre a eu lieu ce 28 Mars 2019 à 10 heures dans le bureau du Maire sous le regard attentif de l’Adjoint au Sous-Préfet de Bangangté, Monsieur Bangrya Bertrand. Les participants ont mis leur temps à profit et ont profité pour remettre sur la table la question du jeudi propre.

Monsieur le Maire prend parole pour expliquer ce qu’il en est de cette rencontre dans son bureau, où il se fait assister du Chef Service Hygiène et Assainissement de la Mairie. Il remercie les chefs de quartier pour leur mobilisation à l’occasion du 34ème anniversaire du RDPC célébré avec faste à Bangangté. Il invite ceux-ci à continuer sur cette lancée sachant que les grandes batailles approchent. Le Chef de Service Hygiène, Monsieur Honoré Tchaewo a pris la parole pour planter le décor tout en rappelant que la ville de Bangangté, la plus propre de la Région de l’Ouest doit maintenir son rang en 2019, et aussi il faut se concentrer sur l’objectif, converger les forces pour lutter ensemble contre les maladies causées par la saleté. Une réunion sur l’hygiène et la salubrité regroupant les différents intervenants a rassuré le Maire de ce que les populations par la voix de leur chef de quartier s’impliquent dans la lutte contre l’insalubrité et en ont fait leur cheval de bataille.

Par la suite les chefs de quartiers et de bloc ont à leur tour pris la parole pour évoquer les contours, dénoncer les comportements irresponsables de certains chefs de bloc, et enfin présenter les forces et les faiblesses de chacun en fonction des réalités de chaque territoire. Après les interventions de tous ces acteurs, un constat se dégage rapidement à savoir le Jeudi propre institué pour l’investissement dans toute la commune de Bangangté n’est plus respecté dans tous les quartiers. Certains évoquent une absence de matériels, d’autres plaident pour le mardi et le dimanche avec une faible participation le jeudi, un autre groupe parle de motivations et enfin l’absence de certains chefs de blocs qui se mettent en marge de cette campagne de promotion de l’hygiène. Des solutions ont été proposées pour enfin donner à chaque quartier les chances de remporter le prix.

D’un commun accord, Dr Jonas Kouamouo et les chefs ont retenu plusieurs approches pour que les populations réticentes se conforment et se mettent en ordre de bataille pour barrer la voie à tout ce qui peut être insalubre dans la ville et dans leur quartier respectif. Comme stratégie, la sensibilisation sur l’obligation de faire les actions d’investissement humain tous les jeudis de 6h à 10h. Cultiver au sein de la population l’esprit d’équipe et de groupe en organisant des rencontres avec les chefs de bloc. Faire des autres jours des moments de sensibilisation porte en porte pour que Jeudi propre soit effectif. Augmenter l’effectif de l’équipe de collecte des ordures ménagères, avec une proposition d’augmentation sélective des points de collecte des ordures et du nombre de bacs. Lancement du concours du bloc le plus propre par le chef de quartier. Le concours de la plus belle concession sera lancé au même moment, une innovation pour davantage inciter toute la population à se sentir concerner. Faire déposer les ordures selon les normes d’hygiène et salubrité.

L’entretien des voies d’accès, le renouvellement de la peinture sur les habitations, le désherbage dans l’environnement immédiat, la lutte contre le désordre urbain, la lutte contre les cultures sur les emprises routières, l’existence des latrines améliorées et fosses septiques et leur utilisation, l’embellissement avec la plantation des arbres, gazon et autres espèces ornementales, sont autant de critères arrêtées par le comité de ‘organisation et de suivi de cette campagne.

Pour le Maire Dr Kouamouo, il faut combattre l’autosuffisance sur toutes ses formes, la mairie ne dormira pas sur ses lauriers parce qu’il en faudra davantage pour se maintenir là où elle est à ce jour. L’amélioration des conditions de vie passe aussi par une prise de conscience collective. Elle implique et fait appel à une citoyenneté responsable soucieuse de l’intérêt général au détriment de l’individualisme ambiant. C’est donc dire que l’adhésion de la population à ces nouvelles mesures, si elle est effective va à coup sûr favorisé le vivre ensemble dans un environnement sain propice et éloignera le risque de contraction de plusieurs maladies et même des morsures dangereuses.

En rappel la ville de Bangangté a été sacrée ville la plus propre de la Région de l’Ouest en 2018 et le quartier 2 a été sacré quartier le plus propre de la ville en 2017. L’exécutif compte assumer ce rang au niveau régional avec bien sûr les populations dès la base.

 

A propos Commune de Bangangté 416 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*