06 Novembre 2016: Allocution de Monsieur le Président de la Section Rdpc du nde-nord à l’occasion de la célebration du 34e anniversaire de l’accession de S.E.M Paul Biya à la Magistrature suprême

Lisez

Monsieur le Président de la Délégation Permanente du Comité Central du RDPC pour le Département du NDE ;
Monsieur le Préfet du Département du NDE ;
Autorités Administratives, Civiles, Religieuses et Traditionnelles ;
Mesdames et Messieurs les Présidentes et Présidents des Bureaux des Organes de Base du RDPC, OFRDPC et OJRDPC ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des Partis alliés ;
Chers compatriotes, Militantes et Militants ;

C’est avec un réel plaisir et vous vous en doutez certainement, qu’il me revient le privilège de vous souhaiter une chaleureuse bienvenue à cette esplanade de la Maison du Parti de Bangangté, à l’occasion de la célébration du 34ème Anniversaire de l’Accession de SE Monsieur Paul BIYA, Président National du RDPC, à la Magistrature suprême.

Il nous souvient tous, c’était le 06 Novembre 1982 que SEM Paul BIYA accédait au pouvoir de manière tout à fait constitutionnelle. Il succédait ainsi au premier Président de la République du Cameroun Ahmadou Ahidjo démissionnaire, à l’ombre de qui il avait jusque-là fait carrière en qualité de grand commis de l’Etat avant d’en devenir le Premier Ministre dès 1975.

Souvenez-vous en ! Pour les plus vieux comme nous, le Président de la République faisait entrer notre pays dans une ère nouvelle porteuse d’espérances pour l’avenir, une ère sous-tendue par la préservation de la paix, la consolidation de l’unité nationale bref, la recherche d’un meilleur épanouissement pour les citoyens camerounais.

Ses options fondamentales de Rigueur, de Moralisation, de Justice sociale, de Libéralisation et de Démocratisation, renforcées par les Grandes Ambitions et aujourd’hui les Grandes Réalisations, dépassent actuellement les frontières nationales et doivent nous interpeller en premier lieu de manière individuelle et par la suite de façon collective.

Au plan diplomatique, le Président Paul BIYA a remarquablement inscrit notre pays dans une diplomatie de rayonnement, discrète mais surtout efficace. Les relations avec nos voisins sont excellentes. Le Président Paul Biya est un Homme pacifique pétri d’humanisme, mais ferme à propos de l’indépendance nationale et la sanctuarisation du territoire national.

Les spécialistes de la paix dans les relations internationales sont unanimes pour considérer le règlement du conflit frontalier de Bakassi, sous la houlette du Chef de l’Etat, comme relevant du grand art ; puisqu’à la barbarie des envahisseurs, le Président Paul BIYA a opposé le recours à la juridiction internationale ceci au moins pour deux raisons : nous éviter une guerre longue qui aurait probablement vidé notre pays de ses énergies d’une part et garantir au Cameroun un règlement définitif du conflit d’autre part. Bakassi demeure Camerounaise et nous en sommes légitimement fiers !

La crise économique quant-à-elle, a frappé de plein fouet notre pays à l’entrée des années 1990. Nous avons vu avec quelle vigueur notre président s’est acharné à la combattre. Aujourd’hui, à travers sa politique des Grandes réalisations dont certains signes visibles viennent d’être listés par Madame le Maire, il ne ménage aucun effort pour qu’en 2035, notre pays devienne émergent. Il nous l’a promis, il tiendra sa promesse, soyons-en sûrs !

Au plan national, le Président rassure. A l’international, il a une voix qui compte. Au niveau de notre département, nos populations savent qu’il les aime. Les réalisations que nous avons bénéficié sont nombreuses. Le Pr Pettang hier à la fête de l’Excellence Scolaire nous a dit ce qu’en nombre et en infrastructures scolaires, la politique du Renouveau nous a fait gagner.

Bon nombre de nos jeunes vont de la Maternelle à l’Université tout en bénéficiant d’un meilleur suivi et encadrement au sein du cercle familial.

Dans les autres domaines sociaux comme la santé, la promotion des femmes, le NDE a beaucoup progressé et continue de progresser.

Toutes ces considérations nous ont fait demander à notre président de renouveler son mandat à la tête de notre pays. La graine semée le 6 novembre 1982, continue de produire les fruits de la croissance.

Monsieur le chef de délégation permanente du comité central pour le NDE,
Monsieur le Préfet du NDE,
Chers Camarades et Militants,

Le message du RDPC en ce 34ème Anniversaire est de dire à notre Président national qu’il nous rassure. Nous lui réitérons notre confiance et notre attachement et attendons sa candidature pour le soutenir comme à l’accoutumée. Nous lui promettons en outre de travailler avec militantisme pour un « RDPC exemplaire au cœur de l’Emergence du Cameroun ».

Ce 6 novembre, le Secrétariat de notre comité central a orienté nos réflexions autour du thème : « Derrière le Président Paul Biya, soutenons le mouvement sportif pour le renforcement de l’intégration nationale et de la coexistence pacifique et une collaboration mutuellement bénéfique entre les peuples et les nations ».

Ce thème a été largement débattu par les intervenants qui m’ont précédé. Il doit cependant continuer d’alimenter nos réflexions pendant les différentes réunions de notre parti. Nous devons à cet effet porter en prières les Coupes d’Afrique des Nations, notamment la CAN Féminine que notre pays va abriter à partir du 19 Novembre. Je ne saurais poursuivre mon allocution sans remercier toutes celles et ceux qui ont rendu cette fête possible.

Je pense à l’encadrement politique de Mesdames et Messieurs les Présidentes et Présidents des Sous Sections RDPC, OFRDPC et OJRDPC avec tous leurs collaborateurs sans lesquels nous ne connaîtrons pas ce succès populaire. C’est grâce à vous que nous avons cette fête populaire.

Je pense aux chefs traditionnels, membres incontournables du succès de la Politique des grandes réalisations chère au chef de l’Etat. Je salue de manière spéciale, en même temps que je les félicite, nos élites extérieures qui ont bien voulu faire le déplacement, sacrifiant ainsi les nombreuses obligations liées à leurs charges en ce pour venir nous soutenir et nous encourager en cette circonstance exceptionnelle.

Je remercie notre Préfet pour l’encadrement exceptionnel qu’il nous apporte. Depuis votre prise de fonction à la tête de ce département, vos appels répétitifs en faveur de la paix et de la concorde, concourent au rassemblement de toutes les composantes aussi bien politiques que civiles de ce Département.  Vous êtes, à l’image du Président Paul BIYA qui vous a nommé, un Préfet du rassemblement et non de la division.

J’aimerai également, au nom des Militantes et des Militants, remercier très affectueusement, notre chef de Délégation Permanente du Comité Central pour le Ndé, le Ministre Clobert TCHATAT, grâce à qui nous enregistrons aujourd’hui cette forte mobilisation en hommage au Président Paul BIYA.

Chers Camarades,

Le Ndé est un département béni par le nombre et la qualité de ses ressources humaines qui travaillent pour la Nation toute entière. Nous recevons ce jour notre élite MBEUMI NYATNGA Victor, l’actuel Directeur Général de la Sonatrel, la Société Nationale de Transport de l’électricité.

Je pense aussi à nos dignes fils ici présents, promoteurs du concept culturel NdéVision, regroupés au sein de l’Union des Développeurs de Base pour la Promotion des Arts, de la Culture et de l’expansion économique des communautés rurales du Ndé que préside notre élite Tà Bù TCHUINGWA Bénijour. Soutenons ces fils qui travaillent dans l’ombre pour valoriser au Cameroun et dans le monde, le patrimoine culturel riche et diversifié du Ndé.

Je m’en voudrais vraiment, au nom des militantes et militants, au nom des populations de la Commune ISO 26 000, de ne pas souhaiter une chaleureuse bienvenue à Mme Célestine KETCHA COURTES, la Présidente de la Section OFRDPC du NDE NORD et Maire de Bangangté.

Elle revient fraîchement d’un voyage de travail qui l’a conduit pratiquement dans tous les continents de ce monde à la recherche des opportunités pour notre pays en général et la Commune de Bangangté en particulier. Grâce à elle, Bangangté est sans doute la ville d’Afrique la plus connue à l’international. Vous revenez membre du bureau du Conseil Mondial des Maires, après avoir battu campagne pour l’élection historique, d’un Africain à la tête de ce Conseil, le Sud-Africain, Mpho Franklyn Parks Tau, ancien maire de Johannesburg. Félicitations Mafeun. Merci pour toutes ces activités qui font rayonner notre commune et par ricochet notre département.

Vous devez avoir constaté depuis que vous êtes revenue, les projets que vous avez initiés et que vous suivez au jour le jour prennent forme :
– Le Stade Municipal de Bangangté est en train d’être rénové ;
– Le projet du marché A est pratiquement à la fin des études ;
– La construction de l’Hôtel de ville sera lancée avant la fin de cette année ;
– la Radio Ngangté FM sera opérationnelle avant la fin du mois de novembre ;
– Le concours du quartier et de l’établissement scolaire le plus propre et le plus salubre, selon vos instructions, sera bientôt lancé.

A partir de la semaine prochaine, les équipes de la Mairie descendront sur le terrain pour sensibiliser les populations à maintenir leur cadre de vie propre. Chaque maison devra se soumettre à un coup de pinceau et les alentours des maisons devront être assainis pour éviter d’attraper les maladies.

Une fois de plus, Merci Mafeun pour la dynamique de développement que vous impulsez à la tête de la Commune et de la section OFRDPC, suivant les prescriptions du Président Paul BIYA qui peut être très fier de vous.

J’adresserai également mes félicitations à l’endroit du Professeur Crispin Pettang, Secrétaire Permanent, ainsi qu’au Président du Comité d’organisation, Monsieur le Préfet, pour le succès éclatant de la 12e édition de la Fête de l’Excellence scolaire du Ndé, qui a permis de primer hier samedi à la Place des Fêtes de Bangangté, les meilleurs élèves, lycéens et collégiens ayant obtenu les meilleurs résultats aux examens scolaires en 2016.

A présent, je vous prie de m’accorder quelques secondes supplémentaires, pour vous communiquer la liste des contributions qui ont permis d’organiser ce 34ème anniversaire.

A propos Commune de Bangangté 416 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*