06 Novembre 2016: Allocution du Maire de Bangangté à L’occassion de la célébration du 34ème anniversaire de l’accession de S.E.M Paul BIYA à la magistrature suprême

Lisez

–    Excellence Monsieur le Ministre Jean Claude MBWENTCHOU,
–    Monsieur le Préfet du Département du NDE,
–    Excellence Monsieur Clobert TCHATAT, Chef de Délégation Permanente Départementale du Comité Central du RDPC pour le Ndé,
–    Honorables Membres du Sénat et de l’Assemblée Nationale,
–    Monsieur le Sous-Préfet de l’Arrondissement de Bangangté,
–    Leurs Majestés les Chefs Supérieurs, Gardiens de nos traditions et de nos Valeurs Ancestrales,
–    Autorités Administratives, Politiques, Religieuses et Sécuritaires en vos Rangs, Qualités et Grades,
–    Illustres membres de la délégation du Comité Central
–    Madame la Vice-présidente et Messieurs les Présidents de Sections OFRDPC, RDPC et OJRDPC du Ndé-Nord,
–    Distinguées Elites, Forces Vives Intérieures et Extérieures,
–    Chers Camarades Présidentes et Présidents des Sous-Sections et des Comités de Base,
–    Chers Camarades Militantes et Militants du RDPC,
–    Chers représentants des Partis alliés, Amis et Sympathisants du RDPC,
–    Distingués invités,
–    Mesdames, Messieurs,

En cette circonstance solennelle marquant les festivités du 34e anniversaire de l’accession à la Magistrature Suprême du Président Paul BIYA, il m’est particulièrement agréable de vous souhaiter une chaleureuse bienvenue, ainsi qu’un agréable séjour dans la première Commune Africaine certifiée ISO 26 000 pour sa démarche de Responsabilité Sociétale des Organisations : Bangangté LA BELLE, la Ville Prix de l’Excellence ONU du Service Public en 2014, la Citadelle des peuples épris de Justice et d’Unité, une Cité résolument en marche vers le Progrès, Commune désormais membre du Conseil Mondial des Maires.

Messieurs les Membres du Gouvernement et Assimilés,
Monsieur le Préfet du Ndé,
Distinguées Elites, Militantes et Militants.

Avant de poursuivre mon allocution, qu’il me soit permis de me joindre à l’ensemble des populations de la Commune de Bangangté, pour assurer de notre compassion et de notre soutien, les familles des nombreuses victimes de la récente catastrophe ferroviaire d’Eséka.

J’aimerai également saluer pour l’apprécier, la prompte réaction du Chef de l’Etat ; Lui qui dès l’annonce de la tragédie, a tout-de-suite prescrit au Gouvernement des mesures urgentes en vue de la gestion de cette crise. C’est aussi dans les moments de profonde douleur que l’on sait reconnaitre la grandeur d’âme d’une Nation. A travers le recueillement, le Courage et la Solidarité, le peuple Camerounais démontre qu’il sait rester responsable et déterminé à préserver nos acquis les plus précieux : la Paix, l’Amour de la Patrie et la Cohésion Nationale.

Mesdames, Messieurs,
Très chers Camarades et Compatriotes,

Depuis 34 ans, nous célébrons avec faste, dans le rassemblement et l’enthousiasme coutumière, l’accession du Président Paul BIYA à la Magistrature Suprême.

Le 6 Novembre 1982, l’artisan du Renouveau s’engageait et engageait la Nation toute entière vers une ère nouvelle pour notre Pays, une ère adossée sur quatre piliers: Rigueur, Moralisation, Démocratisation et Justice sociale.

Tout le monde le sait. Le bilan du Renouveau est pour l’essentiel positif, même s’il reste bien en deçà des attentes de son géniteur S.E. le Président Paul BIYA qui aurait souhaité mieux pour ses compatriotes.

Au plan économique, l’atteinte du Point d’Achèvement de l’initiative PPTE le 28 Avril 2006 après plusieurs années de récession a permis à notre pays de se relancer et de bénéficier des ressources supplémentaires pour financer l’amélioration du bien-être des Camerounais. La défiscalisation des denrées de première nécessité par le Président de la République pour alléger le panier de la ménagère est encore effectif dans notre Pays et stabilise les inflations qui ont court sur d’autres marchés.

De nombreux projets dans des domaines divers tels que l’énergie ont ainsi pris corps. A partir de 2012, notre pays est devenu un vaste chantier. Les Grandes Ambitions d’hier sont devenues les Grandes Réalisations dont la face visible sont les projets structurants, à l’image du Port en Eau Profonde de Kribi, plus grand port de la Côte ouest-africaine et 3e plus grand port d’Afrique après ceux de Tanger au Maroc et Durban en Afrique du Sud.

Par ailleurs, après tous les importants programmes Jeunes (PAJER-U, PIASSI, Recrutement des 25000 Jeunes dans la fonction publique, la contractualisation des enseignants, etc…) le Président Paul BIYA a démontré qu’il fait toujours ce qu’il dit, non sans avoir dit ce qu’il va faire. Il a une fois de plus fait un clin d’œil à la jeunesse camerounaise, en prescrivant au Gouvernement le lancement d’un plan triennal « Spécial Jeunes ».

D’une enveloppe globale de 102 milliards de Frans CFA, ce plan qui a été prescrit au Gouvernement le 10 février 2016, facilitera entre autres, l’insertion socio-économique de plus d’un million de jeunes. J’en profite pour inviter les jeunes de la Commune à ouvrir les yeux.

Saisissez cette opportunité en vous rapprochant des structures renforcées dans ce cadre comme le Conseil National de la Jeunesse, le PAJER-U et d’autres programmes de financement nationaux ou internationaux !

Sur le plan politique, en plus de l’environnement démocratique apaisé dans lequel les formations politiques de tous bords s’expriment et animent le jeu électoral dans l’Equité, le dialogue et la Transparence, il y’a lieu de saluer parmi les réformes significatives, la mise en œuvre et l’accélération du processus de Décentralisation.

Cette réforme importante se traduit depuis le 1er Janvier 1996 par la consécration de l’Etat Unitaire et Décentralisé dans notre Constitution ; l’adoption des Lois et des textes y relatifs en 2004 et dès 2010, un transfert progressif des compétences et des ressources de l’Etat aux Collectivités Territoriales Décentralisées, qui sont l’instance de décision la plus proche des populations.

Il y’a aussi et c’est important de le relever, la mise en place des institutions comme le Sénat, qui représente au sein du Parlement les 374 Communes et Communautés Urbaines que compte le Cameroun.

Au plan sportif, le bilan du Renouveau est flatteur. Notre pays est devenu en l’espace de 34 années une référence en matière sportive très admirée à travers le monde. Voici que grâce au Leadership du Président Paul BIYA, le Cameroun a obtenu de la Confédération Africaine de Football, l’organisation des Coupes d’Afrique de Football Masculin et Féminin en 2016 et 2019, induisant la construction d’infrastructures sportives, routières et hôtelières pour accueillir nos frères et sœurs Africains sur la terre de Roger Milla, Samuel Eto’o Fils, Achille Webo, Louis Paul Mfédé, Tinkeu Mpoussi, Tatchoum Père et bien d’autres.

Dans 13 jours précisément, notre pays va abriter la Coupe d’Afrique des Nations féminine de football pour la première fois de son histoire, depuis la première édition de cette compétition organisée en 1998 au Nigéria. En s’investissant personnellement dans la négociation et pour l’attribution à notre Pays de l’organisation de cette CAN féminine, le Chef de l’Etat a voulu offrir à la jeunesse camerounaise en général et aux femmes sportives en particulier, un cadre d’épanouissement de portée continentale, susceptible de susciter une mobilisation patriotique sans précédent autour de nos valeureuses Lionnes Indomptables.

C’est en cela que le thème de cette année est très évocateur : « Derrière le Président Paul BIYA, soutenons le mouvement sportif camerounais pour le renforcement de l’intégration nationale et de la coexistence pacifique et une collaboration mutuellement bénéfique entre les Peuples et les Nations ».

En effet, par-delà des retombées financières et économique que cela peut impliquer pour les opérateurs économiques du Pays qui accueille une CAN, du spectacle que les compétitions peuvent procurer aux spectateurs et surtout aux compétiteurs, la CAN que nous accueillerons et le sport en général et le football en particulier sont un puissant vecteur de Paix, un moteur de rassemblement ou de rapprochement entre populations d’un même pays ou du monde.

Les valeurs que le football promeut sont essentiellement portées vers le dépassement de soi, la fraternité, le fair-play et surtout le patriotisme ; car pour nos Lionnes Indomptables qui seront à l’honneur durant la CAN féminine, il s’agira par-dessus-tout de défendre nos couleurs : le Vert-Rouge-Jaune.

A l’occasion de cette Coupe d’Afrique des Nations de Football féminin, le Président de la République invite les Camerounais à faire montre d’hospitalité et surtout de ferveur patriotique. Il nous invite par ailleurs à soutenir toutes les équipes en compétition conformément à notre tradition d’hospitalité, et surtout, à pousser notre équipe nationale vers la victoire finale.

La Commune de Bangangté soutient cet appel à la mobilisation. Et à l’image de ces charmantes majorettes qui nous plongent déjà dans la compétition en tenant leurs ballons, nous pensons que c’est dans l’enthousiasme, le Rassemblement et la Ferveur patriotique que nous garantirons un succès total à cette compétition historique voulue par notre cher Président, pour célébrer avec l’Afrique, les valeurs des Femmes ODD5 et celles impérissables et indélébiles du Renouveau National.

Mesdames et Messieurs,

Nous avons donc toutes les raisons de fêter dans la joie et l’allégresse, en souhaitant UN JOYEUX ANNIVERSAIRE à notre pilote, Premier Sportif S.E. Paul BIYA Président de la République Chef de L’Etat.

Vive le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais,
Vive le Département du NDE,
Vive la Région de l’Ouest,
Vive le Cameroun et son illustre Chef Son Excellence Paul BIYA.

Je vous remercie.

A propos Commune de Bangangté 408 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*