AN 32 RDPC: Bangangté célèbre dans la douleur à cause du climat socio-politique très inquiètant.

La Section NDE NORD du parti des flambeaux a commémoré son anniversaire, pas comme d’habitude, loin de la solennité, mais tout de même dans un semblant de paix ce 24 Mars 2017. En réalité, ce n’est pas la paix, c’est une apparence fausse. Ce 32ème anniversaire de la création du parti des flambeau a été célébré autrement dans la section Ndé-Nord au regard des intrigues et des querelles qui polluent l’atmosphère et divisent les militants entre eux.

Tous ont dénoncé le climat malsain dans lequel le parti est plongé depuis quelques années. Malgré la mobilisation observée au niveau des présidents des différents organes pour animer la base et donner un cachet particulier à cette célébration, cela n’a pas suffit pour dissimuler le malaise qui existe entre les différentes factions nées à la veille des investitures au sein du Grand Parti. Hommes, femmes, jeunes tous du parti RDPC, très propres dans leurs uniformes se sont massivement retrouvés à l’esplanade de l’hôtel de ville de Bangangté pour une marche patriotique de fidélité et de soutien à leur guide, S.E.M Paul Biya. Partie de la Mairie de Bangangté, cette marée humaine estimée à près de 6000 militants a convergé vers l’esplanade de la permanence, lieu des cérémonies.

Le début de la cérémonie est marqué par l’exécution du chant de Ralliement patriotique exécuté en chœur ; suivi de la lecture du récépissé d’autorisation de manifestation introduite par le président de la section Dr Kouamouo Jonas. Une Elite, Mr Richard Ngokseu (Vice-Président de Section) prendra la parole à la suite du mot de bienvenue de Madame Tamen Fotso Virginie qui a représenté le Maire de Bangangté, empêchée pour assister à la 82ème réunion du bureau de l’Aimf qui se tenait à Brazzaville, au Congo. (Lire le discours de Mme Tamen Fotso Virginie). Puis c’était au tour de Jules Limen, président de l’OJRDPC qui remercie le chef de l’Etat pour sa sollicitude à l’endroit des jeunes à travers le plan d’urgence jeunes, le Piassi,etc…. Il a en outre stigmatisé le comportement de nos frères anglophones qui ont transformés leurs revendications en réclamation de partition du pays et a par ailleurs exprimé sa solidarité au Président de la République, Président national du Rdpc. A la suite du président de la section OJRDPC, Madame Nana Evelyne, par ailleurs Présidente du Réseau des Femmes de l’Arrondissement de Bangangté, et Vice-présidente de la section OFRDPC représentant Madame Ketcha Courtès empêchée a dans son allocution exhorté  tous les militants des trois organes de la section NDE-NORD à s’engager dans le couloir de l’apaisement(post renouvellement des organes de base en 2016 NDLR),le respect des responsables élus et officiellement reconnus comme tels par la hiérarchie du parti, et la fédération des idées tournées vers l’unité, gage de fidélité envers le président Paul Biya.

La 4éme allocution est celle du président de Section.  Dr Jonas Kouamouo qui est revenu sur la bataille que le Président national Paul Biya mène depuis 1982 avec succès contre les maux qui minent notre société et surtout il a pour la circonstance, invité les uns et les autres à lui exprimer leurs reconnaissances aux prochains échéances électorales qui s’annoncent rude au regard des forces de pesanteur.  Il a rappelé à tous les militantes et militans que, La Section RDPC Ndé-Nord doit être unis comme le Cameroun derrière son chef le Président Paul Biya pour remporter d’autres batailles et la plus proche est celle des élections de 2018 où le parti de la flamme devra redoubler d’efforts pour être vainqueur et cela ne pourra se faire que dans l’entente et la paix. Le dernier orateur de la soirée Mr le président de la Commission Départementale Permanente du RDPC pour le Ndé, le Ministre Clobert Tchatat, a salué la très forte mobilisation des militants des trois organes ; tout en rappelant les victoires engrangées par le parti et son chef Paul Biya sur Boko Haram ; les lionnes Indomptables en 2016, les lions en 2017, et bien d’autres depuis le 06 Novembre 1982. Il a invité les uns et les autres à cesser de manipuler les médias surtout la presse écrite pour diffamer certains responsables du parti.

Les différentes allocutions qui se sont succédées ont eu pour message commun la dénonciation des divisions et clans qui se forment au profit de l’opposition. Celle-ci saisira la perche tendue, cette opportunité qu’elle a toujours rêvée, fruit de cette instabilité, de ce déséquilibre pour surprendre dans la Section Ndé-Nord, bastion imprenable du Rdpc. Les « Clans » n’ont pas leurs places au sein de la section Ndé-Nord. Une information importante à l’endroit des journalistes a été faite : ils sont appelés à plus de professionnalisme dans l’exercice de leur fonction, de dénoncer les projets non réalisés et d’arrêter d’opposer entre eux les têtes des cadres du parti reconnues par le Comité Central du RDPC. Il est a noté que les journaux ne seront plus distribués ou vendus pendant les Meeting du RDPC dans la section Ndé-Nord.

Pour terminer, au regard de cette célébration, les tensions sont perceptibles au sein de la Section Ndé-Nord, ce qui n’est pas du goût de la plupart des militantes et militants du parti de l’Homme du Renouveau et n’augure pas de lendemain enchantant pour le grand R. Même si les consignes du Comité Centrale sont là, implaccables, incontournables en plus, les membres de la famille politique de la section Ndé-Nord doivent travailler ensemble pour que règnent la cohésion et la paix, car tous sont issue de la même formation politique. On peut dire mission « quasi impossible » vu le climat et l’ambiance politique qui prévaut dans cette famille et qui fait la Commune de Bangangté la plus grande victime, la plus grande perdante. Malgré les rancunes, la haine, les divisions, la manipulation et autres, une motion de soutien de déférence dans la douleur a été adressée au Président national du RDPC Paul Biya.

A propos Commune de Bangangté 382 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*