La Commune de Bangangté et le Riprem jettent les bases d’une ville fleurie

En présence du Maire, des Conseillers municipaux, des Responsables des services de la Mairie, Des délégués départementaux des ministères de l’Habitat et du Développement Urbain, de l’Environnement, du Tourisme et celui de la forêt et de la faune, les Reines-mères du Nde ont tenu ce jour à la Maire de Bangangté en la salle des actes, une réunion de concertation et de consultation publique sur le projet pilote « Bangangté ville fleurie ».

La Commune de Bangangté, guidée de façon éclairé et avisé par le talent d’un pharmacien, son Maire, Dr Jonas Kouamouo s’est rangée aux côtés du Réseaux International des Princesses et Reine-mères du Nde (RIPREM) pour faire de Bangangté une ville fleurie. Le Concept voit le jour depuis l’ère de S.E. Mme Célestine Ketcha Courtès alors Maire de la Commune de Bangangté. La Commune de Fouesnant est associée comme partenaire à ce projet. La commune française mettra en mission un botaniste à Bangangté pour étudier le projet et de même partager leur expérience. Et aujourd’hui, Dr Kouamouo, Premier Adjoint au Maire devenu Maire a ressorti ce dossier de son tiroir afin de maintenir la ville lumière, la ville des nobles au rang de « ville la plus propre ». Grâce au Riprem, cette vue de l’esprit deviendra d’ici peu une réalité à Bangangté. Ces valeureuses, dynamiques et entreprenantes dames ont décidé de répondre à l’appel du Maire en mettant des fonds pour la réalisation.

Il était question au cours de cette réunion de jeter les bases afin de rendre le projet viable que possible. Tous les participants ont eu à s’exprimer sur leur vision, leur façon de concevoir le concept à la lumière de leurs expériences, de leurs vécus.

Revoilà les providentielles Reines-mères du Nde sur un autre terrain de combat aux côtés de la Commune de Bangangté qui ne peut pas tout faire toute seule pour le bien-être de ses populations. Ce Riprem-là, au départ, les populations voyaient en cette association un groupe de femmes réunies pour faire entendre leurs voix dans les chefferies. Avec le temps, elles ne cessent de poser des actes qui confondent bien cette opinion largement partagée sur elles. Contre la pandémie à Corona virus dans le Nde, elles ont marqué des bons points en fournissant dans tout le département du matériel de riposte contre le virus. Si le Nde, à la première vague de contamination n’a pas été sérieusement touché, c’est en grande partie grâce à l’implication majestueuse de ces dames déterminées à apporter du changement à leurs manières dans le Nde. Toujours au devant de l’action, elles sont désormais sur le terrain de la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de l’environnement avec un accent sur le tourisme et les loisirs.

Conduite par la Reine-mère Bangoulap, Dja maveun Yimga Kambiwa, présidente du bureau exécutif, au nom de cette grande association, elle a clairement expliqué les objectifs visés à travers ce projet pilote, lequel fera de Bangangté la ville pilote. Les acteurs du projet « Bangangté, ville fleurie » ambitionne de faire du chef-lieu du département du Nde, une ville qui répond aux normes internationales en matière d’urbanisme et de tourisme. Une ville où la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de l’environnement sont au cœur des préoccupations des autorités locales.

Une descente sur les sites où seront implantés les arbres a permis aux reines-mère d’estimer et d’évaluer les actions à mener et l’impact de celles-ci sur le rendu du projet. Plusieurs activités seront menées au cours de l’exécution de ce projet. Les arbres seront plantés de part et d’autres de l’artère centrale de la ville jusqu’aux 3 sorties sur l’axe lourd. Le jardin public sera emménagé en y plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, et du gazon. L’embellissement des trottoirs de l’artère centrale en créant des beaux parterres floraux sur les trottoirs de l’artère centrale de la ville. L’installation d’un système d’irrigation des points d’eau pour assurer l’arrosage des arbres, des arbustes, fleurs et gazons. Pendant 12 mois, le Riprem et la Commune de Bangangté financeront ce projet à hauteur de dix millions de francs cfa. Le Riprem entend au cours de l’exécution de ce projet, mettre en compétition une vingtaine de participants du secteur de l’artisanat (jardiniers, horticulteurs, paysagistes, maçons, décorateurs, etc..) et le meilleur sera primé.

D’ici le 20 Mars 2021, toute la documentation nécessaire à ce projet sera prête car le Riprem, la Mairie et les sectoriels ont hâte de passer à la phase d’exécution.

A propos Commune de Bangangté 416 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*