Synthèse du projet PRO-EDU-BA

Projet d’Elaboration et de mise en oeuvre d’un Plan d’Action conjoint de gestion des compétences transférées dans le domaine de l’Education de Base à la Commune de Bangangté.

CONTEXTE DU PROJET

Le Pro-Edu-ba nait du partenariat de la Commune de Bangangté avec le PADDL-GIZ. A la faveur du processus progressif de décentralisation, des compétences ont été transférées aux Communes dans bien de domaines ministériels ; c’est le cas du secteur de l’éducation de base. En effet, en matière d’Education de Base, le Décret N°2010/0247/PM du 26 février 2010 fixe les modalités pratiques d’exercice  de ces compétences. Ainsi, à compter de l’exercice budgétaire 2010, les compétences ci-après ont été transférées par l’Etat aux Communes :

    La construction, l’équipement, l’entretien et la maintenance des écoles maternelles, primaires et des établissements préscolaires de la commune ;
    L’acquisition des matériels et fournitures scolaires (le paquet minimum).
    Le recrutement et la prise en charge du personnel d’appoint desdites écoles et établissements.

La même loi précise par ailleurs les compétences transférées devant être exercées par les communes en matière d’éducation de base sans préjudice des responsabilités et prérogatives reconnues à l’Etat.
Il s’agit en effet de compétences et actions conjoints Commune – Etat (représenté par le MINEDUB et ses services déconcentrés que sont : la Délégation Régionale, la Délégation départementale du MINEDUB et  l’Inspection  d’Arrondissement  l’Education de Base). Elles concernent les actions ci-après :

    La définition et la mise en œuvre de la politique nationale en matière d’éducation préscolaire et d’enseignement primaire ;
    L’adoption des objectifs et orientations générales des programmes nationaux d’enseignement et de formation ;
    La détermination des conditions de création, d’ouverture et de fonctionnement des établissements publics  et privées ainsi que le contrôle desdits établissements
    La définition et la contrôle des normes de construction et d’équipement des établissements de l’enseignement public et privé ;
    L’élaboration et la mise à jour de la carte scolaire.

Le PRO-EDU-BA s’inscrit dans le champ d’actions déblayé par l’article 2 du  Décret N°2010/0247/PM du 26 février 2010. Ce projet procèdera ;

    dans un premier temps par  la réalisation d’un état des lieux ou un diagnostic  sectoriel de l’Education de Base dans l’Arrondissement de Bangangté ;

    dans un second temps, le projet contribuera à l’élaboration d’un plan d’action communale (qui ressort clairement les actions conjointes Commune de Bangangté – Inspection  d’Arrondissement  l’Education de Base et Délégation départemental du MINEDUB) de gestion des compétences transférées dans le domaine et l’amorce sa mise en œuvre.
    La mise en œuvre du PRO-EDU-BA permettra à terme d’élaborer un plan de financement à moyen terme devant être intégré dans les budgets communaux à partir de 2015 en passant par une analyse des investissements de la commune et de l’Etat (BIP) des trois dernières années dans la commune.

OBJECTIF GLOBAL :
Améliorer les prestations communales et renforcer la collaboration avec le MINEDUB dans la mise en œuvre des compétences transférées en matière de l’éducation de base.

OBJECTIFS  SPECIFIQUES :

    Réaliser un état des lieux ou un diagnostic  sectoriel de l’Education de Base dans la commune de Bangangté
    Elaborer un plan d’action communal qui ressort clairement les actions conjointes Commune de Bangangté – Inspection  d’Arrondissement de l’Education de Base et Délégation départementale du MINEDUB) de gestion des compétences transférées dans le domaine et amorcer sa mise en œuvre ;
    Elaborer un plan de financement à moyen terme et accompagner la commune dans son intégration dans le budget communal 2015 .

RESULTATS ATTENDUS

    Un plan d’action comportant des actions conjointes (Commune de Bangangté, Inspection d’Arrondissement de l’EDUB et Délégation Départemental de l’Education de Base) de gestion des compétences transférées dans le domaine et un plan de financement à moyen terme sont élaborés ;
    Les conseillers municipaux et conseillères municipales de la commission chargée des questions d’éducation de base sont coaché(e)s : ils/elles ont une meilleure connaissance de la mission de la commune  dans le domaine de l’éducation de base ainsi que des voies et moyens pour améliorer les prestations communales dans ce secteur ;
    La Mairie et la Délégation Départementale MINEDUB et IAEB disposent d’un plan d’action conjoint pour la mise en œuvre des activités concrètes de gestion des compétences transférées dans le domaine et amorcer sa mise en œuvre ;
    Les APEE sont formées et sont aptes à formuler des requêtes et projets auprès de la commune et du MINEDUB et développent des initiatives visant à améliorer l’encadrement scolaire dans leur localité;
    La commune met sur pied des activités pour améliorer le fonctionnement des conseils d’établissements notamment l’appropriation de leurs missions
    La commune a développée et mets en œuvre un concours de performance des écoles primaires dans sa municipalité.
    La commune  s’engage à intégrer les éléments de son plan d’action et du plan de financement à moyen terme de l’éducation de base à partir son budget communal de 2015.

LES BENEFICIAIRES DU PROJET

    55 Etablissements scolaires publiques de l’éducation de base / APEEs
    Conseils d’Ecole de la Commune de de Bangangté
    Commission éducation et Coopération Scolaire de la Commune de Bangangté
    Toute la Communauté éducative de la Commune de Bangangté

    LES PARTENAIRES DU PROJET

    Commune de Bangangté: promoteur du projet
    PADDL-GIZ: Partenaires technique et financier
    DD-MINEDUB / IARB-Bgté: Partenaire technique, SDE
    ACDDI: Consultant/Elaboration du plan sectoriel
    GADD: Consultant/Formation des APEE et Conseils d’écoles (CE)

A propos Commune de Bangangté 416 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*