Bangangté s’inscrit dans le réseau des villes éclairées par le solaire

Grâce au projet Femmes et Energie Renouvelable dans la Commune de Bangangté initié par le Maire de la ville éponyme avec l’appui technique et financier de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), la Fondation Veolia, et l’ADEME, la ville certifiée ISO 26.000 est désormais éclairée dans ses coins et recoins par l’énergie solaire.

Tout projet concourt aux biens de la population. L’éclairage public à l’aide du solaire longtemps annoncé est depuis quelques jours une réalité dans la ville de Bangangté, Chef-lieu du Département du Ndé. Le carrefour RDPC, l’un des coins populaires de la cité brille de nuit comme le jour et consacre l’entrée de la ville dans le réseau des énergies renouvelables. En effet, au lendemain de la réception du matériel d’installation, Madame le Maire avait instruit au prestataire SOPROCIT SARL de procéder dans les brefs délais avec les installations car l’attente de la réception du matériel fut assez longue.

En plus des 81 lampadaires qui seront installés dans la Commune et ses groupements, il sera construit à l’Hôpital de District de Bangangté une centrale solaire voltaïque de 20,16 KWC qui aura la capacité d’alimenter l’hôpital en énergie. L’hôpital de District recevra dans les prochains jours 237 lampes et tubes LED et un panneau de labélisation. Ce projet qui porte l’empreinte de la coopération internationale vaut 415.690 euros, c’est à travers le FEICOM que la Commune de Bangangté participe financièrement au projet. Ce sont 25 lampadaires solaires unidirectionnels et 56 lampadaires bidirectionnels qui sont installés au boulevard et quelques carrefours, il faut ajouter l’installation d’un panneau de labélisation à l’axe principal de la ville.

Dans l’optique d’avoir du matériel de qualité durable, un avenant avait été fait au prestataire. Cet avenant portait notamment sur la réorientation des tâches et les prix nouveaux. Pour cela donc, le type de batterie pour les lampadaires solaires retenue pour l’éclairage public est LED 50 W/Lithium-ion au lieu de LED 50 W/Gel. Au niveau du dispositif de contrôle et de gestion de l’énergie pour la mini-cantrale solaire de l’Hôpital de District, il a été retenu la fourniture et la pose d’un ensemble de trois onduleurs monophasés de 8KW au lieu de deux onduleurs de 10KW initialement prévu. En outre la fourniture et la pose d’un contrôleur de chargeur MPPT, et une boîte de jonction ont été ajoutés au cahier de charges de SOPROCIT SARL.

Rappelant son engagement pour le bien-être de sa population, Madame le Maire non seulement voudrait promouvoir la lutte contre le changement climatique, il y a aussi cette détermination à offrir la brillance aux populations qui souffrent de l’obscurité, victimes de délestage et des agressions dans la nuit, c’est une vision du Président de la République qui se traduit par des actes concrets à Bangangté. L’objectif restes le même à savoir améliorer les conditions de vie des populations en apportant une vie plus facile aux personnes qui souffrent du manque d’électricité par des systèmes solaires.

Ces installations de lampadaires solaires qui éclairent nos nuits donnent ainsi l’occasion pour la Mairie de Bangangté de mettre en avant sa politique d’économie d’énergie et d’usage pratique des énergies renouvelables.

A propos Commune de Bangangté 382 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*