Après avoir délibéré, le Conseil Municipal a voté à l’unanimité le compte administratif 2015.

C’est Vendredi 01er Juillet 2016, dans la Salle des délibérations de la Mairie, que les Conseillers municipaux réunis autour du Maire, Madame Célestine Ketcha Epse Courtès, ont voté à 100% en présence du Préfet du Ndé le résultat du compte administratif de l’ordonnateur,  qui est par ailleurs égal à celui du compte de gestion du Receveur Municipal.

Le Compte administratif de l’exercice 2015 de la Commune de Bangangté en recettes se chiffre à la somme de 531.514.315 FCFA, et en dépenses il est de 526.367.867 FCFA. Monsieur Oumarou Haman Wabi, le nouveau Préfet du Département du Ndé installé dans ses fonctions en Avril dernier, a participé à sa première session du Conseil Municipal de la Commune de Bangangté. Ils étaient au nombre de 39 conseillers municipaux qui ont répondu présents à cette première de Oumarou Haman Wabi. D’entrée, lesdits conseillers étaient tous heureux d’avoir le nouveau Préfet, impatients d’écouter son avis sur le déroulement du conseil municipal. Cette première prise de contact entre le Conseil municipal et l’Autorité administrative était tant attendue non pas seulement par les conseillers municipaux et l’exécutif , mais aussi et surtout par les populations qui ont pris l’habitude d’assister auxdites Sessions à la mairie.
Malgré la pluie qui a retardé le démarrage des travaux, tout a bien commencé comme à l’accoutumé. 39 Conseillers sur 41 que compte la Commune ont répondu présents. L’exécution de l’hymne a ouvert le début de cette session du Conseil. Par la suite, le Conseiller Moïse Nzemen a été désigné président de séance. C’est avec maestria qu’il a présidé cette séance au cours de laquelle les Conseillers à plusieurs reprises se sont levés pour acclamer le bilan élogieux et flatteur de l’exécutif municipal conduit par Madame Célestine Ketcha Epse Courtès. Preuve que Madame le Maire est soutenue par ses « pairs ». Ces derniers à leur tour se montrent toujours disponibles à l’accompagner dans cette exaltante mission. Après l’exécution de l’Hymne national, les 39 conseillers présents se sont levé chacun à son tour pour se présenter afin de permettre au nouveau Préfet de découvrir la richesse des ressources humaines de la plus belle cité de la Région de l’Ouest.

Contrairement aux années antérieures, particulièrement depuis l’année 2008, la Commune de Bangangté n’avait plus présenté un compte administratif avec des résultats en baisse. Des données chiffrées du compte administratif de l’exercice 2015, il apparaît clairement une diminution de 22.861.914 par rapport à l’exercice écoulé (2014).Une analyse comparative des exercices antérieurs  de la Commune de Bangangté sur une décennie montre que de 2006 à 2015, les recettes recouvrées sont de l’ordre de 3.552.372. La moyenne de recouvrement des recettes annuelles par la Commune de Bangangté est 355.237.233,8 FCFA. Le Budget de l’exercice 2015, dont le résultat (Compte Administratif) actuel soumis pour examen et adoption était équilibré en recette et en dépenses à la somme de : 784 300 000 FCFA, y compris les ressources issues des compétences transférées 238 395 500 FCFA. A la clôture de l’Exercice Budgétaire, les recettes ont été de 531 514 315 FCFA; Les dépenses effectuées ont été de 526 367 867 FCFA. Dans l’ensemble, il se dégage un Excédent de recettes sur les dépenses de l’ordre de : 5 146 448 F
Par rapport à l’exercice 2014, le Compte Administratif de 2015 dégage une différence négative de : 22 861 914 FCFA, due à la faiblesse des ressources transférées au cours de l’exercice. Madame le Maire a, au cours de ladite session, présenté l’état de santé de la Commune qu’elle dirige depuis 2007, avec à l’appui les apports des ressources transférées, celles de la coopération internationale, les réalisations sur fonds propres et sur le BIP. Plusieurs projets ont été réalisés sur fonds du Budget d’investissement public dont le taux de réalisation desdits ouvrages est de 100%. Sur fonds propres, dans le domaine de l’eau, la Commune de Bangangté a débloqué dans ses caisses la somme de 6.218.780 Fcfa. Plus de 100.000.000 FCFA ont permis de réaliser d’autres projets dans les domaines des infrastructures, celui des volets éducatif, social et économique. D’autres réalisations ont été faites avec l’appui des partenaires au développement (SIAAP, FVE, AESN), du PNDP, et de la BAD. Pour ce qui est des projets structurants, la construction du marché central de Bangangté suit son cours, ce projet a été hautement défendu devant les bailleurs de fonds Allemands et le Feicom. La construction du stade omnisports dont la pose de la première pierre a eu lieu, et aussi le Feicom a donné son accord pour le financement de l’hôtel de ville.

Au terme de son exposé, le Maire a attiré l’attention de son Conseil au regard des données présentées. Il en ressort que, vu de l’extérieur, le travail de l’exécutif est largement apprécié tel que l’atteste, la certification ISO 26000 récemment décernée à la Commune de Bangangté. Elle remarque aussi que, ce même travail est beaucoup fait grâce aux financements de l’extérieur. Pour justifier cette légère baisse observée au cours de l’exercice 2015, le chef de l’exécutif municipal pointe du doigt la baisse des ressources transférées par l’Etat. Ainsi, elle propose des pistes pour améliorer le chiffre du compte administratif de l’exercice en cours. Il s’agit de faire le lobbying auprès des ministères et autres programmes gouvernementaux pour plus de transfert de ressources dans le cadre du BIP. Travailler à l’augmentation des recettes propres à travers le recouvrement des Taxes Communales à l’instar de la Taxe Foncière et de l’OTVP.
Plusieurs délibérations municipales ont reçu l’assentiment des conseillers municipaux qui ont voté à l’unanimité, excepté celle portant sur les frais de délivrance des actes d’urbanisme votée à 35 pour 4 contre. Oumarou Haman Wabi, le préfet du Ndé, représentant personnel de l’Etat au cours de cette session, s’est dit impressionné par la qualité et la pertinence des débats qui ont meublé le vote des délibérations. Guidé par l’esprit démocratique et la recherche permanente du bien-être des populations, le Conseil municipal selon l’Autorité administrative est une véritable école de démocratie. Le nouveau patron du Département a une fois encore redit son engagement à travailler avec la Commune pour l’amélioration du bien-être des populations. Le certificat ISO lui a été remis par Madame Kontchou, la doyenne d’âge du Conseil municipal, pour transmission à qui de droit. En brandissant ce certificat de ses deux mains, le Préfet s’est adressé aux Conseillers en ces termes : « Vous êtes une Commune leader, continuez à le demeurer ».

Pour sa première participation à un conseil municipal de la Commune de Bangangté, le Préfet du Ndé a fait le tour de la salle en serrant la main de chaque conseiller tout en les félicitant tour à tour de l’accueil qui lui a été réservé. Pour terminer en beauté ce Conseil tel qu’il avait commencé, les conseillers ont estimé nécessaire de prendre une photo de famille avec leur « nouveau guide », sans se faire prier, le Préfet a répondu à l’appel du berger à la bergère.

A propos Commune de Bangangté 406 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*