Conseil municipal du 19/05/2014: Mot du Maire

Mot du maire de la commune de Bangangte a l’occasion du conseil municipal portant adoption du compte administratif 2013

Monsieur le Préfet du Département du Ndé,
Monsieur le Sous-Préfet de l’Arrondissement de Bangangté,
Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,
Responsables des Forces de Maintien de l’Ordre,
Chères Elites,
Distingués invités, chers collaborateurs,

 C’est avec un réel plaisir que j’accomplis le devoir de l’ordonnateur du budget communal, celui de vous présenter le Compte Administratif ou encore les résultats en recettes et en dépenses de la gestion de l’exercice passé (2013). C’est également pour moi l’occasion de vous souhaiter à tous et à toutes une chaleureuse bienvenue dans cette salle des actes de la Commune de Bangangté.

Avant de procéder à l’examen proprement dit du Compte Administratif, je voudrais Mesdames et Messieurs, avec votre permission présenter les réalisations saillantes qui sous-tendent les dépenses qui sont portées dans le rapport de présentation, par la suite quelques perspectives d’avenir vous seront présentées.

I.    LES REALISATIONS DE L’EXERCICE 2013

Au cours de l’exercice 2013, de nombreuses réalisations ont été faites sur fonds propres (A), certaines grâce aux fonds du transfert des compétences et des ressources dans le cadre de la Décentralisation (BIP : (B), d’autres grâce aux financements des bailleurs (C).

A.     LES REALISATIONS SUR FONDS PROPRES

–    La construction d’une mini adduction d’eau au Lycée Classique de Bangangté ;
–    La construction d’une mini adduction d’eau à l’ENIEG de Bangangté ;
–    La réhabilitation d’une source au quartier 3 de Bangangté ;
–    L’aménagement de la source au quartier 4 ;
–    La création de plusieurs bacs publics de lavage de linge au quartier 2 et à Banékouané;
–    L’entretien régulier et l’intensification de l’éclairage public ;
–    L’équipement des services communaux en matériel informatique de dernière génération ;
–    L’installation et l’entretien d’un réseau internet illimité ADSL à la Commune ;
–    Le financement des stages de vacances de 200 jeunes ;
–    L’appui régulier à la prise en charge des enseignants vacataires et du personnel sanitaire ;
–    La subvention pour la formation des moto-taximen sur le code de la route ;
–    L’organisation de la tournée de Père noël et distribution des cadeaux de noël aux tous petits ;
–    L’appui à l’équipe fanion la Panthère du Ndé, etc.

B.    LES CREDITS TRANSFERES DANS LE CADRE DE LA DECENTRALISATION

Avec les crédits de la Décentralisation, nous avons fait les réalisations suivantes :

–    La construction du Centre de Santé de Babou ;
–    La construction du Centre de Santé de Louh Tougwé – Bamena ;
–    La construction du Centre de Santé de BAHOUOC ;
–    La construction du logement d’astreinte de l’Infirmier Chef du CSI de Bangang-Fokam (en cours) ;
–    La construction de deux salles de classe à l’Ecole Publique de Bantoum II ;
–    L’équipement de l’Ecole Publique de Bantoum II en tables bancs (60) ;
–    L’équipement de l’Ecole Publique de Bantoum II en bureaux de Maîtres (02) ;
–    Matériel de bureau pour CPFF (Centre de Promotion de la Femme et de la Famille) de Bangangté ;
–    La réhabilitation du CEAC (Centre d’Education et d’Action Communautaire) de Bantoum ;
–    La réhabilitation du Poste Agricole de Bangoulap ;
–    L’équipement du CEAC de Bangoulap ;
–    L’octroi du paquet minimum à toutes les écoles publiques de la Commune ;
–    La construction d’un forage équipé d’une pompe à motricité humaine à Bangoua ;
–    Prise en charge des enseignants du CPFF de Bangangté
–    Remise du paquet minimum aux différentes écoles de l’Arrondissement de Bangangté ;

Par ailleurs, nous avons été élus parmi les Communes pilotes de la mise en œuvre des projets à Haute Intensité de Mains d’œuvre (HIMO) par le MINEPAT et nous avons procédé à :
–    Construction modèle HIMO d’un bloc de 3 salles de classe au CES de Batela,
–    Construction d’une route en pavée de pierres sur tronçon Carrefour ELECAM Arrondissement – Lac Municipal

C.    LES REALISATIONS SUR FINANCEMENT DES BAILLEURS

Grâce aux appuis et financements de nos bailleurs que sont la Fondation Veolia environnement, l’AIMF, le SIAAP, l’AESN et le MINEPAT, nous avons au courant de l’exercice 2013, fait les réalisations suivantes :

–    Réhabilitation du réseau scanwater et la mise sur pied d’un service Public de l’Eau de Bangoulap,
–    Réhabilitation du réseau scanwater de Bahouoc,
–    Réhabilitation du réseau scanwater de Batchingou,

En ce qui concerne la gestion des boues de vidange dans notre cité, une convention est signée entre la Commune et le SIAAP pour la construction d’un centre de traitement, pour la production du compost et autres sous produits et pour la mise en place d’un camion hydrocureur.

Monsieur le Préfet du Département du Ndé,
Monsieur le Sous-Préfet de l’Arrondissement de Bangangté,
Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux
Distingués invités,

Au terme de la présentation non exhaustive des réalisations de 2013, permettez-moi de vous situer sur les projets que nous avons déjà réalisés au cours de ce nouvel exercice 2014 sur fonds propres et subvention de certains bailleurs de fonds.
Il s’agit de :

Fabrication et pose de 41 petits bacs à ordures accrochables aux poteaux de la ville (Fonds propres) ;
Accompagnement à l’élaboration et à l’actualisation du fichier des contribuables de la Commune de Bangangté (Fonds propres et subvention PADDL/GIZ) ;

PERSPECTIVES D’AVENIR

Nous comptons réaliser avec nos fonds propres et l’appui des bailleurs de fonds tels que PRODESO, FVE, BAD, GIZ, PNDP et le financement BIP au courant de l’année 2014  les projets suivants :

Réhabilitation du réseau Scan Water à Bandenkop
La réhabilitation du réseau Scan Water à Bangoua
La réhabilitation du réseau Scan Water à Bandiangseu
Pose des compteurs et vannes de sectorisation à Bangoulap et Bahouoc
Pose du retro lavage des filtres du château Scan Water à Bangoulap
Déférisation de l’eau à Sanki  
Renforcement de la production d’eau Scan Water  à Bangoulap
Réhabilitation du réseau CDE à Bangangté ; les travaux à faire portent notamment sur:
o    Réalisation d’un nouveau captage d’eau brute sur la rivière NGAM,
o    Réhabilitation de la filière de traitement existante,
o    Fourniture et pose d’une conduite de refoulement DN 300 de 2800ml,
o    Réhabilitation des réservoirs,
o    Construction d’un nouveau réservoir,
o    Fourniture et pose de 16 500 ml de canalisation,
o    Reprise de 25 branchements particuliers
o    Construction de 25 bornes fontaines,
o     Fourniture et pose de 5 bouches à incendie
Ces travaux s’accompagneront d’un volet assainissement comportant les infrastructures suivantes :
–    10 Latrines à 4 cabines,
–    5 Latrines à deux cabines
–    4 toilettes publiques
–    1 fosse septique
Construction d’un forage équipé à motricité humaine au projet route du NOUN 2
Construction d’un forage équipé à motricité humaine à Banenga 2
Construction d’un forage équipé à motricité humaine à l’EP de Toulah
Construction d’un forage à énergie solaire avec château à à la Tuerie de Bangangté.
Construction d’un bloc de deux salles de classe à l’EP Madoum à Bangoulap
Achèvement de la construction de la case communautaire de NDEPNOU Phase 1 à Bangoua
Entretien routier : Tronçon Carrefour Batchingou-Château d’eau et le tronçon  à Batchingou et Bamena
Construction du LAM au CSI de Bangangté
Réfection de la tuerie à Bangangté
Opération ville verte à Bangangté
05 ponts à Bangangté, Badzuidjon, Bamena et Bangang-Fokam
03 hangars dans les marchés Kamna, Batchingou et Bantoum
Construction d’un mur de soutènement au foyer Bandjoun de Bangangté
Achèvement de la construction de la case communautaire de Bahouoc à Bahouoc
Construction des latrines à la paroisse notre dame et à l’hôpital protestant de Bangoua à Bangangté et Bangoua
Construction des fossés maçonnés au quartier 3 à Bangangté
Construction des latrines dans les parcelles privées
Carrelage de la salle des fêtes de la Mairie de Bangangté
Construction des fossés maçonnés sur la route de l’hôtel NYA WANDJA Palace à Bangangté
Renouvellement de la peinture du bâtiment de la Mairie de Bangangté
Fourniture de 60 tables bancs à l’EP de Madoum à Bangangté
Equipement de l’EP de Madoum en bureaux de maître (02)
Equipement en matériel médical au CSI de Bangoua
Equipement en matériel médical au CSI de Bangoua
Equipement en matériel médical au CSI de Bangang-Fokam
Elaboration d’un plan de gestion des compétences transférées dans le secteur de l’éducation de base
Renforcement des capacités des APEE et Conseil d’école de la commune de Bangangté en vue de la mise en œuvre du concept de performance d’école (en partenariat avec GIZ)
Actualisation du Plan de développement de la Commune (avec le PNDP) ;
La gestion rationnelle et durable des réserves forestières : Bapouh-Bana (en intercommunalité) et la réserve de Baloumgou dans la perspective d’un financement REDD+du PNDP ou de tout autre bailleur de fonds.

La loi exige que lors de la session du Conseil Municipal consacré à l’adoption du Compte Administratif, les membres du Conseil élisent en leur sein un Conseiller pour présider la séance. Avant de vous présenter de manière succincte, le rapport du Compte Administratif 2013.


Monsieur le Préfet du Département du Ndé,
Monsieur le Sous-Préfet de l’Arrondissement de Bangangté,
Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux

Permettez-moi de présenter le Compte Administratif objet de notre rencontre de ce matin

RAPPORT DE PRESENTATION DU COMPTE ADMINISTRATIF DE L’EXERCICE 2013

Le Budget de l’exercice 2013, dont le résultat (Compte Administratif) est aujourd’hui soumis à votre examen et adoption était équilibré en Recettes et en Dépenses à la somme de 611.200.000 FCFA. A la fin de l’exercice, les recettes d’un montant de 513.515.084 FCFA ont été réalisées soit un taux de réalisation de 84,01%. Les dépenses d’un montant de 502.428.614 FCFA ont été effectuées, soit 82,20%. Il se dégage un excédent des recettes sur les dépenses de 11.086.470 FCFA.
De manière plus précise, ce Compte Administratif se présente ainsi qu’il suit :

I.    RECETTES

A/ Recettes de fonctionnement

Les recettes de fonctionnement se chiffrent à 342.424.980 FCFA, représentant 73,30% des recouvrements effectués. Ces recettes proviennent de :

•    Recettes fiscales                :      63.838.000 FCFA
•    Centimes Additionnels             :    173.068.701 FCFA
•    Taxes Communales indirectes         :      22.705.848 FCFA
•    Produits de l’exploitation du domaine :       20.892.145 FCFA
•    Subventions de fonctionnement reçues :      18.659.401 FCFA
•    Autres produits et profits divers     :           201.400 FCFA
•    Excédent des recettes de 2012         :      43.255.485 FCFA


B/ Recettes d’investissement

Les recettes d’investissement se chiffrent à 171.090.104 FCFA représentant 33,31% des recettes. Ces recettes proviennent de :
•    Subventions d’équipement reçues de l’Etat :    169.727.104 FCFA
•    Autres contributions reçues pour investissement : 1.363.000 FCFA.

II.    DEPENSES

A/ Dépenses de fonctionnement

Les dépenses de fonctionnement se chiffrent à 267.395.936 FCFA représentant 58,63% des dépenses totales. Ces dépenses se répartissent comme suit :

•    Matières et fournitures consommées        : 42.526.405 FCFA
•    Transports consommés                    :   2.911.950 FCFA
•    Autres services consommés                : 84.819.143 FCFA
•    Frais de personnel                    : 62.236.669 FCFA
•    Impôts et taxes                        :      154.930 FCFA
•    Frais financiers                        :      584.381 FCFA
•    Subventions versées                    : 23.888.302 FCFA
•    Transferts versés                        : 16.224.654 FCFA
•    Autres charges et pertes diverses            : 34.049.502 FCFA

B/ Dépenses d’investissement

Les dépenses d’investissement se chiffrent à 235.032.678 FCFA représentant 46,77% des dépenses effectuées. Elles se présentent comme suit :

•    Jardins, espaces verts    :                          9.518.606 FCFA
•    Immeubles communaux abritant les services    :     63.422.524 FCFA
•    Construction voirie et réseaux    :             145.151.306 FCFA
•    Agencement et aménagement    :               12.287.377 FCFA
•    Matériel et mobilier    :                               4.652.865 FCFA

On se rend compte que le niveau des recettes propres de la Collectivité Municipale est faible. Un travail réalisé appuyé par la GIZ montre que moins de 700 de nos citoyens paient un impôt sur l’activité (Impôt libératoire ou patente). Ceux qui paient la taxe foncière ne sont pas plus nombreux. A titre d’exemple, la taxe foncière fournit 70 à 75% des recettes dans les Communes du Canada.

Une sensibilisation de nos populations sur la nécessité de payer l’impôt et taxe pour accroître leur contribution au budget de la Commune est nécessaire. Nous proposons que le Conseil prenne une délibération pour sensibiliser les populations à cet effet.

Dans le domaine de l’Hygiène et salubrité, notre travail est localisé principalement au centre de notre ville de Bangangté. Il nous faut prendre des initiatives vigoureuses pour que dans les quartiers de notre ville, dans nos villages, nous restions toujours les meilleurs en matière de salubrité. Nous avons déjà associé, de concert avec les autorités administratives des actions concrètes avec les responsables des quartiers de la ville. Nous attendons aussi les avis du Conseil pour ce travail.

Je tiens à vous rappeler que le SIAAP finance pour nous le projet de gestion des boues et de la vidange. La Commune de Bangangté devient une structure pilote dans le traitement des déchets ménagers. Avant la fin de cette année, nous pensons être opérationnels. Nos populations doivent être informées.

Nous sommes à la 3ème année de production du compost ménager à partir des déchets domestiques. Nous serait-il pas judicieux, afin de faciliter le travail de tri, d’apprendre à nos compatriotes la séparation des ordures à la base ?

Pour ce qui est de l’enseignement de base qui est un des domaines où l’Etat voudrait que s’exerce la décentralisation, la Mairie de Fouesnant nous a permis de continuer l’opération « Un livre par banc ». GIZ a récompensé l’Ecole de Bandiangseu qui a présenté le meilleur projet d’Ecole. GIZ nous appuie encore cette année sur un projet d’appropriation du rôle de la Mairie dans le cadre de la Décentralisation. Nous pensons qu’il faut apporter une attention particulière à la gestion des projets d’écoles, notamment par le fonctionnement des APE et des Conseils d’Etablissement. Espérons que nous réussirons à rendre nos écoles plus salubres, plus capables de former non seulement des intellectuels mais des citoyens valables.

Pour ce qui concerne la production de l’eau, je suis heureuse de vous annoncer que notre projet MODEAB a gagné le prix du Meilleur Projet d’accès au Service Public aux populations à l’ONU. L’adduction d’eau des villages Bamena, Batchingou, Bahouoc, Bangoulap, Sanki est fonctionnelle avec chacun un Comité de gestion et un exploitant. Bangoua et Bandiangseu sont en cours en même temps que Bandenkop (notre Commune sœur).

Pour augmenter le nombre de branchements, nous devons sensibiliser les élites pour venir en aide aux populations démunies. Quelle stratégie devons-nous adopter pour cette opération ?

Mesdames et Messieurs les Conseillers, nous avons sollicité du FEICOM un appui pour construire mairie moderne. Nous devions être en ce moment en plein chantier. Notre Camarade Conseiller, le DG Tchoumi Jean Lambert, un homme d’expérience a suggéré que l’emplacement choisi, un peu caché soit déplacé vers le stade municipal actuel, plus grand et qui sied mieux à notre projet. Par ailleurs, il a constaté que le stade actuel est petit. Il est alors nécessaire que le Conseil donne son avis et prenne des résolutions de financement pour la construction du nouveau stade, le terrain de l’ancien stade devrait être sollicité pour la construction de l’Hôtel de Ville. Je m’empresse de porter à votre connaissance que le DG a pu trouver une ligne budgétaire de 50.000.000 FCFA pour le début des travaux du nouveau stade.

Dans le cadre de la modernisation de notre marché, nous avons sollicité un financement à la Coopération Allemande et au FEICOM. Pour l’étude de notre dossier, un organigramme nous est demandé. Nous proposons à votre vote une délibération portant sur l’organigramme de la mairie. Votre avis et votre vote sont sollicités.

Enfin, saisissant l’opportunité de ce vote du compte administratif, plusieurs délibérations portant sur des projets de coopération avec d’autres communes vous sont soumises. Seuls, on réalise moins qu’en groupe. Votre avis et votre vote sont également attendus.

Telle se présente l’économie du Compte Administratif de l’exercice 2013 de la Commune de Bangangté que j’ai l’honneur de soumettre à votre adoption.

Je vous remercie pour votre bienveillante attention.

A propos Commune de Bangangté 396 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*