Développement Local : Les populations reçoivent leur camion hydrocureur dans l’allégresse.


Chose promise, chose due. Le camion hydrocureur annoncé depuis la pose de la première pierre sur le site de construction de la Station de Traitement de Boue de Noumgha a roulé sur le sol de la ville onusienne laissant à son passage une population ivre de joie.

Au commencement, ce n’était qu’une simple annonce pour certains, parmi ceux-ci, les plus sceptiques donnaient rendez-vous aux modérés le jour J où le camion sera à Bangangté et que chacun pourra voir de ses propres yeux pour être convaincu. Pour certains, c’était une fanfaronnade de Madame le Maire de la Commune de Bangangté. Une poudre aux yeux. Dans leurs petits commentaires dans les bistrots et ventes, d’autres avaient ressuscité l’adage populaire qui dit que « les promesses politiques n’engagent que ceux qui y croient » Ce 13 Août 2018, les populations sorties en masse à l’esplanade de la Mairie n’ont pas caché leur joie dès l’annonce de l’arrivée du camion. Le jour tant attendu, le jour du rendez-vous est enfin arrivé, l’occasion pour les optimistes de rappeler aux sceptiques que : « il n’y a pas de règles sans exceptions », Madame le Maire est une exception. La présence du camion hydro-cureur a confondu les détracteurs et les pourfendeurs de la Mairie. Cette présence physique a convaincu les populations de ce que Célestine Ketcha Epse Courtès est le Maire qu’il leur faut pour de nombreuses années encore. Certains estiment que la reine-mère de la Chefferie Supérieure de Bangangté a encore beaucoup à donner à cette petite Commune qui grandit chaque jour grâce au dynamisme de son Maire et la Décentralisation qui offre plus d’opportunités et un vaste champ d’expression pour les Maires capables de transformer, d’innover et surtout de développer.

Monsieur Mveng Ndongo Yannick, 1er Adjoint préfectoral a personnellement représenté le Préfet du Ndé accompagné du Sous-Préfet de Bangangté, les forces de maintien de l’ordre, les délégués départementaux et les responsables des formations sanitaires de la circonscription de Bangangté. Plusieurs associations et groupes de danse, après lecture du communiqué annonçant la réception du joyau sont venus pour être des témoins de ce temps fort, cet instant où émotion, joie et allégresse se confondent à l’ivresse. C’est par l’exécution de l’hymne national que la cérémonie commence. Madame le Maire est la première oratrice qui ne cache pas sa satisfaction pendant la lecture de son discours. Elle a retracé l’historique du projet de la station de boue de vidange jusqu’à l’obtention de ce camion qui fait la fierté du projet, qui marque la solidarité agissante, marque de fabrique de l’association Les Enfants du Ndé de Paris que préside Richard Nana Dwanang. D’ailleurs sur le camion on aperçoit facilement et rapidement leur logo et celui de la Mairie, signe de leur contribution pour doter l’une des Communes du Ndé d’un tel bien. Le Maire a expliqué aux populations le bien-fondé de ce projet, ce qui va changer dans les habitudes. Jadis reconnu dans la ville et le département que les camions de vidange n’appartenaient qu’à une clique de personnes, Madame le Maire a fait savoir que les prix seront à la portée de tous. Le Maire rappelle à ses auditeurs que : « Depuis 2011, les politiques publiques d’Assainissement sont expérimentées et mises en œuvre dans la Commune pour promouvoir les bonnes pratiques en la matière, protéger l’environnement et anticiper sur les effets des Changements Climatiques. Ces actions concourent aussi à améliorer le cadre de vie des populations. Nous avons commencé par les actions de collecte et de tri des Ordures ménagères pour la production du compost biologique. Il nous plait de rappeler que pour ce faire, nous étions obligé de transférer le dépotoir d’ordures ménagères de Penko, qui était en amont de la nappe phréatique à Noumgha où nous allons créer le Centre de traitement des Ordures ménagères. A ce centre, nous procédons à l’enfouissement technique des ordures non biodégradables et au tri des déchets boil pour la Production du Compost biologique. Dans le même ordre nous avons construit dans notre Commune des latrines écologiques. Aujourd’hui, c’est au tour des déchets organiques d’être traités et transformés en compost biologique. », Elle poursuit « Toutes les conditions sont donc réunies pour mettre sur Pieds un Service Public d’Assainissement (SPA) dans notre territoire à l’image de celui du Service Public de l’Eau (SPE) qui fonctionne à merveille et dont les résultats se situent au-delà des attentes et qui nous a valu le tout premier Prix d’Excellence du Service Public accordé à une Commune par les Nations Unies en 2014. ». Et enfin, elle a remercié tous ceux qui ont intervenus non seulement pour la construction de la station de boue de vidange, mais aussi et surtout pour l’achat du camion car son acquisition est une étape très importante du projet. « Que Dire de l’Association les Enfants du Nde Présidée par mon chasseur, l’Elite positive de la Diaspora Richard Nana Dwanang, par qui arrive ce joyau? Un Camion Hydro-cureur d’une valeur hors douane de 60.000.000 fcfa obtenu grâce à la Fondation Véolia qui depuis notre engagement d’utiliser la Fille ainée de la Décentralisation qu’est la Coopération Décentralisée et Internationale n’a manqué à aucun appel : Menkam Thierry Vandevelde, Merci! Mille mercis leurs Majestés, nos Rois sont fiers de vous avoir élevé au titre le plus grand de notre Notabilité. »

Honoré Tchaewo, chef service hygiène et salubrité a intervenu pour situer les populations sur la conception de la Station. Il est suivi par Christian Wanda qui a expliqué le fonctionnement du système. Une cérémonie riche en sons entrecoupée par les animations offertes par les associations et les artistes locaux. Le préfet du Ndé a centré son intervention sur cette réalisation qui porte l’empreinte de la dynamique Maire et de son équipe. A elle, il a adressé ses félicitations en ces termes : « Félicitations Madame le Maire, recevez la reconnaissance du gouvernement de la république pour toutes les actions que vous menez pour améliorer durablement les conditions de vie de vos concitoyens. » Et aux populations de Bangangté il leur a adressé cette phrase lourde de sens : « Les Nobles, Dignes et élégants fils du Ndé vous pouvez vous enorgueillir ; car vous êtes enviés par les autres, ceci grâce au dynamisme de Madame le Maire qui ne cesse d’aller à la chasse pour ramener de bonnes choses à ces Populations. » La cérémonie s’achève avec du champagne aspergé sur le camion par les autorités de la ville suivie par la population qui n’a cessé de remercier le Maire pour ce camion qui arrive comme un messie pour eux. Ce Camion est un Mastodonde qui pèse 26 tonnes, mesure 9,50m de long et 2,50m de haut. C’est un Camion de marque Renault Magnum 385 TI Blanc qui présente les caractéristiques suivantes: une cuve de 12m3, un équipement HUWER avec potence télescopique, une pompe à boue d’une puissance de 2000m3/h, un tuyau escamotable de 100m, une puissance de 170 bars. Premier de ce genre à l’Ouest du Cameroun.

En Novembre 2014, la Commune de Bangangté vient de recevoir son prix onusien à Séoul au mois de Juin de la même année. C’est alors que pour le volet assainissement l’idée de création d’une Station de Boue de Vidange prend corps et le projet acquiert au fil des jours sa maturité. Madame Célestine Ketcha Epse Courtès Maire de la Commune va mandater Monsieur Honoré Tchaewo, Ingénieur du Génie Sanitaire et Chef Service Hygiène et Assainissement pour une mission en France, dans la ville de Nègrepelisse. Le mandataire de la Commune de Bangangté avait échangé avec Maurice Correcher, Président de la communauté de commune pour lui présenter l’objet de sa visite avant de procéder à la visite des installations. Pourquoi Nègrepelisse ? En effet, la station d’épuration de la Commune de Nègrepelisse est un projet pilote en matière de retraitement des eaux usées. Sa station, de type filtres plantés de roseaux, est un ouvrage géré en régie directe par la communauté de communes. Elle a été mise en service en 2009 pour une capacité de 4 000 équivalents habitants, extensible à 6 000. Madame le Maire souhaite donc réaliser, avec l’appui du Siaap, une station d’épuration des eaux usées. Le système mis en œuvre à Nègrepelisse représente pour elle une avancée, un exemple dans ce domaine. C’est pour ses installations à base de filtres en roseaux plantés, très novatrices, qu’elle a été choisie. Richard Nana Dwanang, le Président de l’Association Les Enfants du Ndé de Paris que nous avons pu joindre au téléphone est un homme plus heureux que les principaux bénéficiaires.

Ce camion va permettre la vidange des fosses septiques, dans un premier temps sur la Commune de Bangangté, puis sur l’ensemble du Département du Ndé voir à terme la Région de l’ouest. La mise en service apportera à coup sûr des réponses appropriées sur les questions portant sur l’environnement et la préservation de celui-ci. L’acquisition de ce nouvel équipement vient donc renforcer les capacités du Service Public de l’Assainissement qui est progressivement mis en place.

A propos Commune de Bangangté 390 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*