Exécutif municipal Bangangté : Dr Jonas Kouamouo rempile sans surprise

La tête de liste des conseillers municipaux de la Commune de Bangangté pour les élections municipales du 09 février 2020 a été élu à l’unanimité comme chef de l’exécutif par ses camarades ce 18 février 2020 en présence de l’Autorité de tutelle, le Préfet du Ndé, Monsieur Franklin François Etapa et du Sous-préfet de l’Arrondissement de Bangangté, Ibrahima Moussa Balo.

Photo de famille

Malgré le suspens au sein de cette famille politique, les spéculations des uns et des autres, Dr Jonas Kouamouo n’a pas tremblé. Calme, patient et pondéré, le successeur de Célestine Ketcha Courtès a été choisi par ses camarades pour succéder à sa propre succession. Cette succession qu’il avait héritée de la confiance des conseillers municipaux au lendemain de la nomination de l’ancienne maire au Gouvernement comme Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain. Pendant une année, le temps qu’a duré son mandat, jour après jour, il a assuré sans faillir à cette fonction de Maire, avec cette autre casquette de Président de la section RDPC Nde-Nord qu’il assume depuis 2015. Pendant cinq ans, Dr Jonas Kouamouo servira la décentralisation et le développement local à Bangangté tout en mettant un accent sur la transformation de la ville et l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations locales. Conscient de la tâche qui est la sienne, le nouveau Maire l’a rappelé aux conseillers comme une profession de foi après sa brillante élection. D’abord, avant de passer à l’élection du Maire, il a présenté en quelques points ce qu’il entend faire de ce mandat entier qu’il souhaite recevoir de la population représentée par les Conseillers, non sans rappeler ce qui a été fait au cours du mandat précédent. Du 04 Janvier 2019 jusqu’au début du mois de février 2020, Dr Kouamouo est parvenu à maintenir la ville de Bangangté à la plus haute marche du podium lors du concours régional d’hygiène et salubrité dans la Région de l’Ouest. Dans sa gibercière, il compte ce trophée régional qui fait de Bangangté la ville la plus propre de la région.

Ce sont les 41 conseillers municipaux que comptent la Commune de Bangangté qui lui ont renouvelé totalement leur confiance y compris les nouveaux sur la base de ce qu’il a montré en succédant à Célestine Ketcha Courtès. Un contrat social que l’actuel Maire devra au cours de cette nouvelle mandature respecter et se rassurer que tous les aspects de la vie municipale, les actes et décisions prises visent à atteindre l’idéal commun. Le président du groupe communal, Monsieur Ymga Djamen Léopold après élection du Maire a présenté la liste des adjoints au nombre de quatre. Cette liste qui place Monsieur Nyangang Robert comme Premier Adjoint, Monsieur Tchoumi Jean Lambert Deuxième Adjoint, Nya Robenson Troisième Adjoint et Madame Kepnang Kouakam Marie Antoinette Epse Nana comme Quatrième Adjointe au Maire. Un autre vote à 100% par les Conseillers municipaux est venu confirmer ceux-ci comme étant les adjoints du Dr Jonas Kouamouo. Ainsi donc, par rapport à la dernière mandature, l’exécutif actuel se trouve renouvelé à 40%, avec quatre hommes et une femme. Monsieur Tchoumi Jean Lambert, haut cadre de l’administration et Madame Kepnang Epse Nana, enseignante de formation font magistralement leur entrée au sein du nouvel exécutif dont la mission est celle de représenter la Mairie partout où cela est nécessaire.

Dans ce nouveau Conseil municipal où 21 personnes font leur baptême de feu, on y retrouve toutes les composantes sociologiques de la Commune. C’est aussi un Conseil municipal cosmopolite où tous les rangs sociaux sont représentés comme Monsieur Nana Hakou Desmond Socrate qui a complété le bureau d’âge comme étant le plus jeune conseiller municipal par ailleurs étudiant à l’Université des Montagnes. Pendant qu’il portera la voix des étudiants de la ville de Bangangté, il y a ceux qui parleront aux noms des agriculteurs, des artisans, des commerçants, et autres corps de métiers. Elles sont au nombre de 10 qui parleront au nom des femmes dans ce groupe. Nana Hakou Desmond Socrate est le plus jeune Conseiller municipal de cette cuvée. Il a constitué le bureau d’âge de cette première session avec Monsieur Ngassam Jean Osée Robert, doyen d’âge. En attendant la mise en place prochaine des commissions et de leurs présidents respectifs, il faut noter que contrairement aux autres Communes, aucun chef supérieur de l’Arrondissement de Bangangté ne siège au sein du ce Conseil.

En rappel, à l’issue du double scrutin législatif et municipal du 9 février 2020, la Commune de Bangangté avait obtenu un résultat de 34 501 voix en faveur du RDPC, soit 99,91 % pour un taux de participation de 85,19%. Ces chiffres placent la Commune au-dessus de toutes les quatre communes du Département du Nde en terme du nombre de suffrages valablement exprimé mais en taux de participation elle est talonnée par les communes sœurs.

A propos Commune de Bangangté 383 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*