Formation : Coopération entre la Commune de Bangangté, la société allemande d’informatique SAP AG et Africa Code Week : Réussite Totale réussite !

La Mairie a parrainé, les 17 et 18 octobre 2017 au Lycée Classique de Bangangté un séminaire de formation des Responsables des Enseignements de l’Informatique des Lycées et Collèges de la Région de l’Ouest organisé par la société SAP à travers le Programme « Africa Code Week ». Ce programme vise à rendre accessible aux des jeunes Africains les outils et compétences numériques dont ils ont besoin s’arrimer au langage du 21e siècle et contribuer activement à l’essor économique de l’Afrique.

Sollicitée pour parrainer cet évènement, la Mairie de Bangangté à travers son chef de l’exécutif a tout de suite acceptée afin que les enseignants et les élèves puissent tirer immédiatement profit de cette première expérience de Africa Code Week dans la Région de l’Ouest. Ce séminaire organisé à l’intention des élèves, enseignants et jeunes leaders avait aussi pour objectif de réduire le fossé numérique qui existe entre les jeunes scolarisés des Communes de grandes métropoles du pays et les jeunes scolarisés d’autres Communes. La société SAP à travers son réseau sur le continent a été retenue par le Gouvernement camerounais en raison de son rang de leader mondial dans la formation et l’usage des progiciels de gestion.

Les salles d’informatiques du lycée classique de Bangangté ont servi de cadre pour la formation des responsables présents. La délégation de SAP était composée de quatre membres avec à sa tête Jérôme Monteu Nana Chef de délégation, formateur principal et ingénieur automaticien de formation. La phase protocolaire d’ouverture solennelle présidée par le Représentant de M. le Préfet, le 1erAdjoint au Sous-Préfet de Bangangté, a été marquée par quatre allocutions. Le Proviseur du lycée classique de Bangangté, M. Nde Andre a salué et témoigné sa reconnaissance à l’endroit de Madame le Maire pour avoir porté son choix sur son établissement pour abriter les travaux. À Sa suite, le coordonnateur régional des enseignements de l’informatique à l’ouest dans son propos va demander à tous les participants de tout mettre en œuvre pour transmettre les enseignements qu’ils recevront aux élèves et avant de saluer l’idée du 1er Magistrat de la ville. L’expert formateur pour sa part a dans un style simple et direct expliqué pourquoi SAP/Allemagne entend mettre à la disposition des jeunes apprenants Africains cet important et fameux système « Scratch » et surtout en sa qualité de fils du Cameroun, souhaite que son pays d’origine en profite davantage. Enfin, Madame Virginie Tamen Fotso, 3èmeAdjoint au Maire va clôturer la partie réservée aux allocutions, en informant les uns et les autres de l’empêchement de Madame le Maire avant de situer le contexte dans lequel le monde évolue grâce à l’informatique qui a fait tomber toutes les frontières entre états et les barrières linguistiques pour faire du monde un village planétaire ; d’où la nécessité de permettre à tous les enfants scolarisés du Cameroun en général et de l’ouest en particulier de s’approprier ce logiciel qui leur permettra de s’affranchir des difficultés liées à l’apprentissage et à l’usage de l’internet. Cette phase terminée, suivra la photo de famille, un vin d’honneur offert par Madame Célestine Ketcha Courtes dans la salle des professeurs mettra un terme à l’ouverture solennelle des travaux.

Revenu en salle, chaque responsable va s’installer derrière un pc pour suivre d’abord la phase théorique sur écran géant par Jérôme Monteu Nana, avant la phase pratique qui va durer 3 heures. L’intérêt manifesté par chaque participant et la satisfaction d’avoir reçu ce cours d’autoformation sera unanime. Une attestation de participation sera remise à chacun. Cette première phase de formation prend fin à 16h30.
La 2ème journée, réservée aux élèves des classes terminales, a connu le même engouement de la part des apprenants qui ne voulaient plus quitter leurs ordinateurs et ne voulaient plus laisser le formateur quitter la salle. Il faut relever que le logiciel « Scratch » a ceci de particulier qu’il est ludique ce qui permet à un enfant de 08 ans de jouer sur son ordinateur en apprenant la programmation. Aux environs de 11 heures, ces élèves ont eu la visite surprise de Madame le Maire Célestine Ketcha Courtès dans la salle. Après avoir bénéficié d’une séquence de démonstration pratiquée par un étudiant de terminale de tout ce qui a été appris. Après cette démonstration très applaudie, Madame le Maire va échanger avec les élèves comme une mère de famille, comme Maire de Commune toujours proche et à l’écoute de sa population, elle a prodigué des conseils à ses « enfants ». Elle va dire l’intérêt du numérique pour Le Développement Local et l’auto-emploi des jeunes. Elle va déplorer le fait qu’en Afrique, les jeunes n’ont pas conscience de ce bouleversement et de l’opportunité que cela représente pour eux. Ceci contrairement aux jeunes Européens qui font de l’accès internet un outil de création des Start-Up. Egalement, elle ne comprend pas pourquoi les jeunes Camerounais sur WhatsApp passent leur temps à proférer des injures à l’endroit des personnalités, à regarder la nudité des femmes et à écrire tout sauf ce qui peut leur permettre de tirer profit de cet important outil.
Madame le Maire après avoir donné ces conseils aux élèves va les inviter à venir assister à la table ronde à la Mairie de Bangangté à 18H00, et surtout de poser suffisamment des questions sur l’outil informatique. C’est avec des cris de joie et des youyous que les élèves vont l’accompagner tout en lui promettant d’être là pour apprendre davantage.

Table ronde organisée à l’hôtel de ville pour exalter l’ère du numérique

Suite aux deux jours de formation des responsables de l’informatique dans les établissements secondaires de la Région de l’Ouest et des élèves du Lycée classique de Bangangté par le responsable et chef de délégation Africa Code Week pour le Cameroun, une table ronde a été organisée à la Mairie de Bangangté avec la participation de Madame le Maire sur le thème : « Le numérique et l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035, enjeux, défis et perspectives pour la jeunesse scolaire et estudiantine ».
La salle des Actes de la Mairie a servi de cadre à cette table ronde organisée à l’intention des jeunes élèves et étudiants de Bangangté, probablement pour s’assurer si les enseignements du logiciel « Scratch » dispensés par Jerôme Monteu Nana ont été assimilés par eux, principaux bénéficiaires. Les élèves, étudiants, enseignants d’informatique, opérateurs économiques ont massivement répondu présents à ce rendez-vous où l’ère du numérique fut exalté. Modératrice de ladite rencontre, Madame le Maire s’est soumise aux principes d’usage en la matière par la présentation des panélistes au nombre de quatre. M.Jerôme Monteu Nana, expert des progiciels de gestion chez SAP, chef de délégation pour le Cameroun, le Coordonnateur régional des enseignements de l’informatique dans la Région de l’Ouest et enfin Mme Patricia Mendomo, Directeur régional Camtel Pour l’Ouest. Les panelistes. Les échanges ont porté sur Une question directe posée à chacun des panélistes, Pendant plus de deux heures, Les Jeunes ont pu écouter les stratégies du Ministère des enseignements secondaires sur cette nouvelle Filière, mesurer Les difficultés réelles rencontrées mais aussi des solutions qui passent par le transport de la fibre optique Dans Les lycées et l’utilisation des énergies solaires pour pallier aux coupures d’électricité. Ces Jeunes et mêmes ces enseignants ont mieux compris SAP et métiers d’avenir dans le numérique. Mieux encore Les participants ont découvert les actions d’accompagnement du Partenariat Public Privé et spécifiquement l’apport de Camtel. A travers le partage d’expériences des Jeunes de la Filière qui ont créé la Silicon Mountain, Madame le Maire a promis d’accompagner les Jeunes à créer à Bangangté ce qu’elle a baptisé silicon Grassfield en référence à silicon valley aux Etats-unis et à Silicon Mountain au Sud-ouest à Buéa. Ce fut également l’occasion pour Mme le Maire d’accéder à la sollicitation des élèves de classe de Terminale Informatique pour la Construction d’une Salle de classe. Vu l’intérêt des jeunes présents à cette table ronde, Madame le Maire a promis d’organiser régulièrement avec le soutien de SAP et de Camtel d’autres séminaires de formation et d’implémentation des logiciels mais aussi de moralisation des Jeunes qui ne savent toujours pas Les limites à ne pas franchir avec cette nouvelle technologie.

Sur une note de satisfaction générale, la séance est levée avec le souhait émis même par des enseignants pour que de telles rencontres soient organisées dans le cadre de la promotion et la vulgarisation des progrès technologiques qui sont de plus en plus indispensables le Développement de nos Pays.

A propos Commune de Bangangté 382 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*