Le Gouverneur réitère son soutien à la Commune de Bangangté pour le « Jeudi de propreté »

Awa Fonka Augustine, Gouverneur de la Région de l’Ouest a présidé le traditionnel comité de coordination administrative de son territoire de commandement les 21, 22 et 23 Juin 2017 au centre de Culture Jean Louis Dumas de la Fondation Gacha à Bangoulap dans l’Arrondissement de Bangangté. A l’issue de ces assises, il avait prescrit aux Préfet de veiller que le jeudi soit maintenu comme journée de la propreté.

A l’issue de cette réunion de coordination regroupant les préfets des départements, les Sous-préfets du département du Ndé ainsi que l’ensemble des sectoriels de la Région et l’état-major des Forces de maintien de l’ordre, le numéro un de la Région avait prescrit un certain nombre de résolutions tant sur le plan administratif, technique, sécuritaire, et sanitaire. Sur le plan sanitaire, le Gouverneur a salué et soutenu les efforts permanents de certains magistrats municipaux à l’instar de Madame le Maire de la Commune de Bangangté, malgré quelques signes de relâche constatés çà et là. Bangangté reste pour le Gouverneur, la locomotive, la référence en matière d’hygiène et salubrité, parce qu’ailleurs, la situation est déplorable pour ne pas dire lamentable. Cependant, pour l’édile de la ville Feicom des meilleures pratiques communales, et onusienne du service public, si ce concept d’hygiène et salubrité est entré définitivement dans les mœurs et pratiques quotidienne de ses administrés, le point H n’est pas encore atteint comme elle souhaitait dès son lancement. Et pour cause, le relâchement de certains a dû contaminer les autres, pourtant il ne s’agit ni plus, ni moins d’une affaire de santé individuelle et collective. L’observation du jeudi matincomme matinée d’investissement humain a eu des effets largement positifs et différemment appréciés par la population. Malgré quelques descentes inopinées dans les quartiers, certaines personnes pour des raisons non fondées, injustifiées ferment boutique le jeudi matin, restent carrément étendues sur leur lit pour attendre l’heure d’ouverture des commerces prévues à dix heures, sans donner le moindre coup de balai autour de leur maison ou de leur commerce.

Cette attitude dénoncée par les services compétents de la Mairie a pour corollaire d’entraîner leurs congénères de bonne volonté dans la démobilisation. Il n’est pas rare de voir certains commerçants ouvrir leurs boutiques, rabattre les battants des portes et s’installer à l’extérieur pour attendre les clients. Dès qu’un se présente, il récupère son argent, fonce dans sa boutique en refermant le battant derrière lui, ressort avec la marchandise emballée. Idem pour les ventes à emporter.

Face à cette situation, le Maire a changé de fusil d’épaule en installant au sein de la population une concurrence saine fondée sur l’organisation du concours du quartier le plus propre. Cette énième trouvaille de la magistrate a donné des résultats encourageants. Le quartier le plus propre est primé, la chefferie dudit quartier bénéficie de l’installation d’une lampe à énergie solaire pour éclairer la chefferie. Cette action vise à créer au sein des quartiers et entre les chefs de quartiers une émulation saine. Malgré les mises en gardes répétées pour d’éventuelles sanctions allant jusqu’au paiement des amendes pour les récalcitrants, Madame le Maire refuse de franchir le pas de la répression. Pour elle, le combat est celui de la sensibilisation, à primer, à féliciter et ainsi de suite.

Le soutien tacite du Gouverneur de la Région de l’Ouest au « jeudi de propreté » ne tardera pas de faire des victimes parmi les récidivistes. L’espoir du côté de la Commune réside sur cette volonté à maintenir ce jour comme journée de propreté sur la base du dialogue, de la concertation avec les populations. Que dire de ces immeubles en construction jamais inachevées depuis des années et qui plombent l’embellissement de la ville. La situation de ces bâtisses préoccupe déjà au niveau de l’institution communale. Et bientôt l’action communale.

A propos Commune de Bangangté 382 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*