Le personnel communal et l’exécutif municipal main dans la main.

Pas de repos pour l’exécutif municipal et le personnel communal ce 17 Août 2015. Après une tournée de contrôle du niveau d’exécution des projets du Bip 2015, Célestine Ketcha Epse Courtès et ses adjoints ont tenu une réunion élargie aux responsables des services communaux.

Après une journée marathon, avec au programme la visite dans les chantiers en cours d’exécution dans la commune de Bangangté, Mme le maire Célestine Ketcha Courtès, a tenu une réunion dans la salle des délibérations de la Mairie de Bangangté. Cette séance de travail était élargie aux responsables de Services et du partenaire Hysacam.
Il est déjà un peu plus de 17h sous les cieux de la cité capitale du Ndé. Si ailleurs les bureaux administratifs sont fermés, par contre à la mairie on travaille. C’est le moment et le lieu idéal où les maîtres des lieux se réunissent pour évaluer les forces et faiblesses de l’institution et explorent les difficultés qui entravent la bonne marche des activités. Ils se concertent. D’entrée, Madame le Maire, dans son propos de circonstance, emploie des termes qui laissent songeurs. Une petite analyse faite recoupe les grands axes de la rencontre. Les articulations de l’ordre du jour sont définies comme suit : Le mot de bienvenue de Madame Courtès ; la lecture du dernier procès verbal par le Secrétaire Général, le compte rendu de la tournée et enfin le bilan et les perspectives dans chaque service.

Les différents axes de cette réunion sont évoqués tour à tour. Les principaux thèmes qui ont porté sur le fonctionnement des Services de la Commune ; le bilan des travaux en cours d’exécution des projets structurants de la commune pour l’année 2015 ; l’assainissement de la ville et enfin la perception des chefs de services concernés sur les nouveaux postes crées. Au cours de ces travaux, aucun détail n’a été négligé. Madame le Maire a exhorté ses collaborateurs à plus de collaboration pour un fonctionnement optimal des services et une avancée rapide des projets en cours d’exécution. Des résolutions ont été prises pour une meilleure qualité de rendement et des recommandations aussi. Pour ce qui est l’assainissement, Madame le maire a été ferme quant au maintien de la propreté dans la ville et ne lésine sur aucun moyen pour faire respecter ses consignes. D’ailleurs l’une des résolutions prises à ce sujet est de renforcer l’effectif d’HYSACAM par les stagiaires provenant de la Mairie, de relancer le concours du « Quartier le plus propre de la ville » afin qu’aucune trace de détritus ne soit laissée nulle part.
Tous les services ont été passés au crible. Tous les agents communaux présents ont eu la parole. Grâce à cette réunion, les participants ont été d’accord que la Mairie ne devra plus dormir sur ses lauriers. Toute forme de laxisme pouvant entraver la synergie entre les services, devra faire l’objet d’une dénonciation auprès de la hiérarchie.

La situation des projets en cours a fait l’objet d’un audit, fixant le taux d’exécution et de consommation des délais. Le cas le plus préoccupant reste celui de Kamna, à Bangoua où l’ouvrage d’assainissement du marché rencontre l’opposition d’une famille qui estime que le terrain lui appartient et que sur ledit espace, il existe déjà une case en brique de terre. Le Chef Supérieur Bangoua est descendu sur les lieux. Mais, ça n’a pas suffit pour calmer la famille en courroux. Le responsable de l’entreprise Hysacam qui participait à la réunion a déploré la mauvaise attitude des populations qui ne respectent pas les klaxons du camion de collecte et, déposent les ordures surtout en ces temps de récolte après passage des équipes de ramassage. D’autre part, l’accès à la décharge est impossible avec les fortes pluies de ces jours. Toutefois, il a promis qu’avec la nouvelle réorganisation du travail, la ville redeviendra propre d’ici la fin du mois d’août 2015.

Pour l’exécutif municipal, il s’agissait de trouver des solutions durables aux problèmes que rencontrent le personnel d’une part, et d’autre part la Commune de Bangangté. C’était aussi l’occasion idoine de plaider en faveur de la bonne gouvernance et du Service public. Et surtout de pérenniser les acquis fortement menacés. La Première magistrate, au vu des objectifs de cette réunion, a prescrit le lancement des campagnes de sensibilisation contre les comportements et l’attitude peu orthodoxes de la population. En effet, chaque agent communal doit pouvoir se reconnaître dans ces principes fondateurs, qui contribuent à offrir aux usagers un service public où la qualité de l’accueil et la qualité de la prestation, sont primordiales. Elle s’est dite certaine que l’ensemble des membres du Personnel communal partage la même vision du « Service public », celle où règnent la « bonne gouvernance » et la culture du résultat.

C’est autour d’un apéritif, arrosé du bon vin, que la réunion entre l’Exécutif municipal et le personnel a pris fin. Le constat qui se dégage au terme de cette réunion qui a duré plus de 5h d’horloge est sans commentaire. Le mariage de raison et d’amour entre les Maires et le personnel est bien consommé et apprécié de tous. Pour le bonheur des populations, ils fusionneront leurs forces pour combler cette population toujours exigeantes envers leur Mairie.

A propos Commune de Bangangté 416 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*