Les comptes administratifs et de gestion l’année 2014 adoptés à l’unanimité.

La session du Conseil Municipal du 19 Mai 2015 a débouché sur un ensemble de recommandations et de propositions faite au Maire par les conseillers pour que la Commune de Bangangté rayonne encore plus dans les années à venir.

Le compte administratif du maire de Bangangté pour l’année 2014, Madame Célestine Ketcha et celui du receveur municipal pour la même période ont été adoptés le 19 Mai 2015, à l’issue d’un conseil municipal consacré à leur examen et tenu dans la salle des délibérations de la Commune de Bangangté. Les autorités administratives au rang desquelles le Gouverneur de la Région de l’Ouest, représenté par le Chef de la division Régionale du Développement Local et de son collaborateur. Le Préfet du Département du Ndé et le Sous-préfet de l’Arrondissement de Bangangté se sont fait représentés par leurs adjoints.

Le budget de l’exercice 2014, dont le résultat est soumis aux conseillers pour adoption était équilibré en recettes et en dépenses à la somme de : 650.000.000 FCFA. A ces prévisions s’est ajouté au cours de l’exercice, grâce aux transferts des compétences et des ressources de la décentralisation une somme de 256.400.900 FCFA ; ce qui donne un budget total de : 906.400.900 FCFA. A la clôture de l’exercice budgétaire, les recettes ont été de 554.376.226 FCFA et les dépenses de 507.906.246 FCFA. Il se dégage un excédent des recettes sur les dépenses d’un montant de 46.469.980 FCFA. Il convient de noter que ce compte présente une hausse par rapport à celui de 2013 qui était de 513.515.084 FCFA, soit une différence positive de 40.861.142 FCFA. Les recettes de fonctionnement se chiffrent à 338.911.406 FCFA représentant 61,16% des recouvrements effectués. Les recettes d’investissement se chiffrent à 215.384.820 représentant 38,85% des recettes. Les dépenses de fonctionnement se chiffrent à 244.247.902 FCFA représentant 48,08% des dépenses totales. Telle se présente l’économie du compte administratif de l’exercice 2014 de la Commune de Bangangté.

Dans sa riche et brillante allocution de bienvenue, le Maire a dressé le bilan de l’institution qu’elle dirige en trois parties : L’évolution des Comptes Administratifs de 2005 à 2013 ; Les réalisations –sur fonds propres, sur fond publics, sur financements de la coopération décentralisée et les réalisations immatérielles ; et le Compte Administratif 2014 proprement dit.. Il en ressort que : de 2007 à 2014 les recettes des comptes administratifs ont évolué de façon croissante, le taux d’exécution par rapport aux prévisions budgétaires et de 85,29% en 2014. Le taux d’accroissement des ressources transférées en 2014 est de 73,6%, il se dégage une évolution croissante des ressources transférées au fil des années. Entre 2012 et 2014, le taux d’accroissement est de 145% justifiant ainsi un transfert de plus en plus important des ressources relatives à la mise en œuvre de la Décentralisation dans notre pays. Le montant des réalisations communales financées par le BIP 2014 s’élèvent à 204.430.000 FCFA. Plus 63.356.510 FCFA de fonds propre à la Commune de Bangangté ont permis de réaliser certains projets. Plusieurs réalisations ont été effectuées avec l’appui des partenaires au développement. Toujours en ouverture de la session, Le Maire a aussi présenté les perspectives d’avenir, les grands projets structurants de la Commune ; Le centre de dépotage – Unité de traitement et de gestion des boues de vidange localisé à Noumgah et qui sera bientôt effectif avec Camion Hydro-cureur ; la sélection de la Commune de Bangangté et le financement du projet de Construction du Marché Central par le PDFMV-KFW ; La sélection de Bangangté comme bénéficiaire des retombées de la Coupe du Monde par la FECAFOOT, avec le projet de construction d’un stade aux normes internationales ; L’accord de financement de l’Hôtel de ville par le FEICOM.

Le receveur municipal et le comptable matières ont également présenté leur compte, le nouveau receveur a validé les comptes de son prédécesseur et le compte administratif du Maire. Il atteste ainsi que l’administration est continue. Par ailleurs, le Maire s’est dit ouverte aux propositions concrètes.

Restitution des travaux en commission

1. La Commission des Affaires Sociales rappelle à l’exécutif municipal de penser aux mariages collectifs et aux actes de naissance des enfants (Acte forains) ; Les membres de la commission demandent un peu de moyen financier pour sensibiliser la population par rapport au mariage précoce dans le groupe Bororo. La commission salue le dynamisme de Mme le Maire pour les dons en matériels de santé octroyés dans les centres de santé intégré de la Commune de Bangangté.

2. La Commission Jeunesse, Sports, Loisirs, Culture et Tic apprécie la qualité du Compte Administratif et Gestion 2014 et d’emblée valide les comptes présentés. Elle recommande à l’exécutif d’embaucher plus de jeunes stagiaires pendant les vacances. La Commission souhaite aussi que la situation des temporaires soit réglée. Il faut embaucher ces jeunes et leur offrir un contrat à durée indéterminée (CDI), entendu que cette rubrique est constante à chaque compte administratif. Il serait souhaitable que la Commune développe un pôle sportif.

3. La Commission Education et Coopération Scolaire approuve sans réserve le compte administratif 2014. La commission a émis à l’unanimité un avis favorable au sujet de 19 projets de délibérations soumis à leur examen. Au point divers, la commission suggère qu’une fois les projets prévus dans le plan de campagne sont validés en rapports avec les moyens budgétaires, qu’elle soit ampliataire desdits projets pour un suivi efficace et efficient, à toutes fins utiles.

4. La Commission de la Coopération et de Gestion des Partenariats sous la présidence de M. NOUKOUA Jean Calvin, vice-président de ladite Commission du Conseil Municipal de Bangangté, parlant des partenariats en cours, la commission note avec satisfaction :
La bonne tenue du projet MODEAB mis sur pied avec le partenariat VEOLA, SIAP, EAU, Saint Normandie et l’AIMAF. Le volet eau de ce projet nous a déjà permis à Bamena, Bantoum et Sanki. Le réseau d’eau de Batchingou est en cours de réalisation. Les réseaux de Bangoua et Bandiangseu verront bientôt le jour grâce au complément de financement apporté par PRODESO. Compte tenu des divers projets de développement de notre commune, la commission proposé à Mme le Maire de continuer à rechercher d’autres partenariats afin de faire de notre Commune non seulement la plus belle de l’Ouest, mais la plus belle du Cameroun. Le Compte Administratif et de Gestion soumis à leur étude a été examiné et a été approuvé par tous les membres présents de la commission. Cependant, nous constatons qu’il y a une inadéquation entre les différents budgets primitifs et d’exécutif. Sur ce, la commission demande au Conseil de permettre à Mme le Maire de renforcer la police municipale afin de faire entrer plus que par le passé les recettes propres de la Mairie.

5. La commission des finances du Conseil Municipal de la Commune de Bangangté se félicite de la qualité des travaux effectués dans le cadre de l’élaboration du compte administratif et donne son quitus à la lumière de leur conformité, pour que le Conseil Municipal les adopte.

6. La Commission hygiène – eau – assainissement et gestion de terre, du Conseil Municipal de Bangangté exprime sa satisfaction sur la conduite des projets. Elle félicite l’Exécutif Communal pour toutes les actions menées par le Maire dans le domaine de l’hygiène, de l’eau et de l’assainissement. Elle émet une opinion favorable du compte administratif 2014.

7. La Commission de Finance approuve le compte administratif pour adoption.

Lors des débats, les conseillers Tchatchoua Nya Magloire et Payong Nkami Eric, ont posé des questions pertinentes qui ont toutes reçu des réponses appropriées. Après les débats et avis de chaque commission, le président de séance, Tchatchouang Emmanuel annonce le passage au vote du compte administratif. En application de l’article 34 de la loi 2004/017, le vote est public et non secret. Il demande au Maire et au Receveur Municipal de sortir pour permettre le vote. Le compte administratif 2014 est voté avec comme résultat 39 votants pour sur 39 présents, soit 100%.

Au terme de cette session où les conseillers municipaux de la Commune de Bangangté ont montré leur maturité politique, le Maire dans son mot de fin a remercié le représentant du Préfet pour ses observations pertinentes au début des travaux. Elle a adressé un remerciement aux conseillers municipaux pour leur disponibilité et la qualité des travaux. « J’ai pris note pour le reclassement et les avancements du personnel communal. Souvenez–vous quand même que c’est sous notre premier mandat à la tête de l’exécutif que nous avons épongé les dettes dues à la CNPS, permettant ainsi au personnel de jouir de ses prestations familiales. En plus, il convient de dire que lorsque l’Etat décide d’augmenter les salaires, il sait d’où viendront les ressources. L’exécutif communal pense à tout cela, mais croit que « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ». Je voudrais également dire que la croissance du budget ne peut être mise à l’actif du Maire, mais des populations et du Gouvernement de la République. » dira-telle en guise de conclusion pour cette session.

A propos Commune de Bangangté 390 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*