Les Conseillers votent 1 266 239 547FCFA pour l’exercice 2019

Réunis en session ordinaire ce 07 Décembre 2018 sous la présidence effective de Monsieur le Préfet du Ndé Oumarou Haman Wabi, les plénipotentiaires de la Commune onusienne ont délibéré et voté le budget de la Commune pour l’exercice 2019 équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 1.266.239 547 Fcfa

Sur 41 Conseillers, 33 ont répondu à l’appel, 06 se sont fait représentés par procuration et 02 absents. Le quorum atteint, tout pouvait commencer dans le strict respect des dispositions légales. La Salle des Délibérations a fait sa toilette des grands jours pour accueillir ces hommes et femmes qui composent le Conseil municipal. Les travaux du Conseil commencent par l’arrivée du Préfet et sa suite. Les choses vont aller dans l’ordre préétabli : hymne national, contrôle de présence par le Secrétaire Général Ernest Mfonso suivi du mot de Bienvenue de Madame le Maire. En souhaitant une bienvenue à Monsieur le Préfet et sa suite n’a pas tari d’éloge à l’endroit de la tutelle pour sa disponibilité légendaire et son soutien sans faille aux actions de la Mairie.

Elle va après ces souhaits enchaîner avec la présentation de son bilan synoptique non exhaustif par power point illustré avec des légendes des cinq dernières années fortement applaudie par toute l’assistance. Cette présentation du Maire porte sur la rétrospective sommaire sur les réalisations majeurs de la Mandature 2013-2018, les présentations des réalisations de l’année budgétaire passée; La présentation du projet de Budget 2019. Cette première partie terminée, elle soumettra pour examen et approbation le projet de budget pour l’année 2019. Cette phase qui le principal objet de ce conseil municipal sera subdivisée en deux parties. Dans la première, Mme le Maire propose le plan d’investissement annuel portant sur l’agro-pastoral, la pêche, l’industrie animale, la santé, les travaux publics, l’éducation de base, les enseignements secondaires, l’eau et l’énergie, faune et forêt, environnement et protection de la nature, commerce, transport, poste et télécommunication, sport, affaires sociales, décentralisation et développement local. Pour se faire, il faudra une enveloppe globale de 4.937.215 fcfa. Il faut dans le cadre de la coopération internationale décentralisée rechercher le financement auprès des partenaires internationaux. En deuxième partie, le Maire propose aux conseillers son plan communal détaillé qui ressort l’enveloppe budgétaire chiffré à 1.266.239.547 Fcfa. A l’issue de cette présentation, le Secrétaire Général renvoi les conseillers en commission où ils débattront sur le projet de budget et les délibérations soumis au vote. C’est ici qu’intervient le Préfet pour s’exprimer après avoir suivi avec beaucoup d’attention le déroulement de cette première phase. Le Représentant du Président de la République dans le Département du Ndé a saisi l’occasion pour dire toute sa satisfaction au Maire Célestine Ketcha Epse Courtès, à son exécutif et aux conseillers qui l’accompagnent. Les encouragements, il est revenu longuement sur ses réalisations et particulièrement l’éclairage public par le solaire qui fait la fierté de la ville et lui donne toute sa splendeur en nocturne. Pour une fois encore, il a rappelé qu’il reste entièrement disposé à accompagner la Commune de Bangangté dans tout ce qu’elle entreprendra de faire pour la population.
Après plus d’une heure trente minutes d’examen en commission, au total 8, les Conseillers sont retournés en plénière pour débattre et procéder au vote des différentes délibérations. Ici, le Préfet se fera représenté par son Premier Adjoint. Tous les délibérations soumisses par l’exécutif seront retenues et votés par 38 voix pour et 01 voix contre.

Projets délibérés

Les Conseillers municipaux ont délibéré sur huit projets. Délibération portant Autorisation Spéciale des recettes et Dépenses sur le Budget de l’Exercice 2018 de la commune de Bangangté au titre de la prise en compte des Transferts des compétences du Second Semestre par L’Etat. Portant Plan de Campagne /Plan D’investissement Annuel (Pia) de La Commune de Bangangté Pour l’Exercice 2019. Portant Promotion des Technologies des Energies Renouvelables et Substitution Progressive des Foyers à 3 Pierres par Les Foyers Améliorés pour la Cuisson des Repas dans les Ménages de La Commune de Bangangté. Portant Adoption du Budget de La Commune de Bangangté pour l’Exercice 2019. Portant Elaboration d’un Agenda 21 Local de La Commune de Bangangté. Portant autorisation au Maire de rechercher des partenaires techniques et financiers nationaux et internationaux pour la mise en valeur des réserves forestières communales, Portant exonération des frais de manifeste de traçabilité dans l’espace communal de Bangangté et de le faire valoir pour ceux des déchets venant d’ailleurs, Portant autorisation au Maire de rechercher les partenaires techniques et financiers nationaux et internationaux pour la construction et la mise en œuvre des politiques locales de protection de l’enfance et de promotion de la solidarité et justice sociale.

L’augmentation du budget pour 2019

Le Budget 2019 soumis en examen et adopté, est équilibré en Recettes et en Dépenses à la somme de : 1 266 239 547 FCFA soit une augmentation de 54 445 833 FCFA en valeur absolue; 4,49% en valeur relative par rapport à celui du précédent exercice. On remarque facilement que, en cinq ans de mandature, à partir de 2013 où il se chiffrait à 611 200 000, le budget a connu une augmentation à chaque exercice. Un montant de 1 205 119 547 Fcfa qui s’ajoute au cours des cinq dernières années. Tout ceci grâce au transfert des compétences, une diplomatie de ville et une coopération internationale financièrement profitable à la ville de Bangangté qui a rapporté un montant de 4.615.271.409 FCFA / 5 ANS dans différents projets détaillé ainsi qu’il suit : Projet BAD PAEP: 1.500.000.000 FCFA, Projet du Marché central: 800.000.000 FCFA, Projet de Gestion des Boues: 462.480.000 FCFA, Projet PRODESO: 131.191.409 FCFA. L’apport financier de la coopération internationale a eu pour impact positif l’augmentation continue du compte administratif et du budget sur les cinq derniers exercices. Ce qui renforce davantage la position de la Commune de Bangangté sur cette question liée aux voyages des Maires qui divise les opinions des uns et des autres. La commune de Bangangté a renforcé son dynamisme dans la coopération internationale en diversifiant ses partenaires et domaines et en renforçant son image dans la diplomatie des villes.

Sur le terrain des réalisations en cinq ans

Dans le secteur de l’assainissement : Amélioration de l’accès à l’assainissement dans les écoles et lieux publics (latrines écologique et toilettes genrées); La gestion des boues de vidange (construction de la station et acquisition de du Camion Hydro-Cureur); Acquisition des tracteurs avec bennes tractables pour la gestion de déchets solides; La mise à la disposition des comités d’hygiène du paquet minimum d’assainissement.
Dans le secteur de l’eau : Réseau de distribution d’eau à Bamena, Batchingou, Bahouoc, Bangoulap, Bangoua, Bandiangseu, Sanki, Babouh, Banenga, Bantoum III; Le réseau de Bangang Fokam sera lancé en 2019 (BIP 2019); Mise en places systèmes de gestion de l’eau qui a fait gagner le prix des Nations Unies pour le service public de l’eau, Renforcement du réseau de distribution d’eau dans la ville de Bangangté avec l’appui de la BAD, Construction et Réhabilitation de certains points d’eau dans la commune grâce respectivement au BIP et fonds propres( Projet Noun II, Banékouané …) Malheureusement, Le peu d’engouement des populations pour la gestion des points d ’eau mise à leur disposition ( Bornes fontaines publiques…) fait avoir des regrets à la Mairie.
Dans le secteur de l’énergie : Renforcement des lignes électriques et l’appui à l’extension du réseau électrique; La promotion des énergies propres notamment, l’usage des lampadaires solaires pour l’éclairage public;
Dans le secteur social : Construction et équipement des salles de classe dans les établissements scolaires de la commune, Organisation des campagnes de santé et fourniture du matériel médical( Ophtalmologique) ; Accompagnement des Personnes vivants avec le VIH et le suivi des personnes affectées ou infectées grâce au Projet Mother to Mother, et des personnes handicapées, Organisation chaque année de la fête du Père Noel; Organisation des championnats de vacances au centre urbain et dans les groupements; Fourniture du paquet minimum aux écoles primaires publiques; Organisation des mariages collectifs et la structuration du secteur Moto Taxi, La lutter contre les accidents de la route grâce à la règlementation de la circulation;
Dans le secteur des infrastructures : Construction et entretien des routes communales; La construction des dalots; Le désenclavement des bassins de productions agricoles; Cession de la gestion des routes communales à la commune par le MINTP; L’aménagement des caniveaux et rigoles; Le désenclavement des quartiers autrefois à accès difficile.

Réalisations en 2018

Globalement, 50 projets du Plan d’Investissement Annuel (PIA) dans divers domaines ont été réalisés: 19 projets sur fonds propres; 25 projets issus du BIP; 06 projets avec des Partenaires au Développement Local (FEICOM, AIMF, ADEME, KFW, SIAAP, PNDP). De nombreux projets sont programmés pour être réalisés en 2019.

Tout est bien qui finit bien, pour certains, vivement que Madame le Maire reprenne son bâton de pèlerin et sa gibecière pour aller chercher et revenir leur donner.

A propos Commune de Bangangté 408 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*