Lutte contre le Covid-19 : Concertation entre le Maire Dr Kouamouo et les Chefs de quartiers.

Une réunion de sensibilisation avec les chefs de quartier et de bloc s’est tenue ce jour dans la salle des actes de la Mairie de Bangangté. L’occasion faisant larron, le pharmacien de la cité onusienne a profité de cet instant pour lancer la campagne du quartier et du bloc le plus propre.

Depuis la survenue du Corona virus, le Maire et son service d’hygiène ne manquent pas d’occasions et d’idées pour sensibiliser et réfléchir sur des stratégies pouvant aboutir à la préservation de la santé des populations. Etant donné suivant la série de mesures prise par le Gouvernement, on y retrouve des règles d’hygiène et de salubrité publique, c’est déjà une avancée sur le terrain de la sensibilisation. Ce qui a toujours été le cheval de bataille de la Commune de Bangangté, détentrice du trophée de la ville la plus propre de la Région de l’Ouest.

S’étant fait entourer de son Troisième Adjoint, Monsieur Nya Robenson, son Secrétaire Général, Mme Feumba Esther et de son Chef Service Hygiène et Salubrité, Monsieur Honoré Tchaewo, Dr Kouamouo a ouvert cette rencontre en souhaitant la bienvenue à tous ceux qui ont respectés ce rendez-vous si important pour parler de la pandémie à Corona Virus et l’hygiène. Il poursuit en attirant l’attention de tous sur le danger qui nous guette, et exhorte chacun à plus de méfiance pour protéger nos familles respectives. A cet instant, il a demandé à observer une minute de silence à l’honneur de tous ceux qui sont décédés des suites de Corona Virus. Le Maire a donné des directives pour tout corps qui arrive dans la ville.

Le Chef Service Hygiène a pris la parole pour présenter les différentes activités réalisées par la Mairie dans le cadre de la riposte à la pandémie de l’heure. Pour leur information, Monsieur Honoré Tchaewo a communiqué sur les trois principaux critères d’évaluation pris en compte dans le cadre du concours du quartier et du bloc le plus propre. Il s’agit de la gestion des déchets, l’entretien des voiries, et l’embellissement. Il a rappelé à ses auditeurs que la Mairie de Bangangté, au premier rang son Maire est disponible à accompagner toute initiative qui vise prioritairement à préserver la santé des populations.

Pendant plus de deux heures de temps, le Maire a passé la parole aux chefs pour leur intervention. C’est ainsi que certains ont saisi l’occasion pour poser de nombreux problèmes rencontrés avec leurs administrés. L’on a eu droit à des doléances exprimées et bien notées par qui de droit. Des problèmes de rigole endommagée, l’ouverture et l’aménagement de certaines pistes, le traçage, des tuyaux d’eau endommagé, cultures sur les pistes, éclairage public, résurgence des garages spontanés, problème d’insécurité, matériels de lutte contre le covid. Les chefs évoquent l’incivisme qui caractérise certains administrés dont il faut faire usage de la force pour les faire comprendre le message. C’est ici que Honoré Tchaewo intervient pour repréciser la pensée du Maire et orienter les échanges en faisant savoir qu’il est question pour chaque chef de proposer un plan d’action suivant ce canevas : Activités-Moyens-Difficultés. Certains chefs de quartiers reconnaissants ont remercié l’action conjointe de la Mairie et du Riprem pour le don en matériels de lutte contre le covid-19. Pour toutes ces préoccupations, le Maire a demandé aux chefs de faire fonctionner leur comité d’hygiène tout en relevant qu’il constate une forme de relâchement au regard des plaintes très nombreuses. C’est pourquoi il a proposé d’étudier cette piste, comment rendre obligatoire les travaux d’intérêt communautaire car le Jeudi propre est bafoué depuis quelques temps. Pour ceux qui ont soulevé les problèmes d’insécurité, il recommande de saisir la Mairie par écrit.

Dans la ville de Bangangté, particulièrement dans les quartiers, il sera désormais possible pour la municipalité d’identifier les habitants d’un quartier à partir du bloc occupé, de l’emploi ou l’activité exercé, l’âge et les personnes vivant avec un handicap. Cette mesure vise à protéger les personnes souffrant d’une pathologie et qui sont facilement exposées au Covid-19. Avant de se séparer, le Maire a rappelé toutes les mesures barrière édictées par le Gouvernement. C’est ainsi qu’il a félicité les chefs de quartier et leurs populations respectives qui se sont appropriées avec maestria les premières mesures. Tout compte fait, loin de l’avoir gagné, le combat continu et la situation est maîtrisée. C’est sur le terrain que la Mairie s’exprime le mieux.

A propos Commune de Bangangté 384 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*