Promotion de l’entreprenariat et de l’emploi des jeunes : Célestine Ketcha Courtès concrétise le rêve d’un jeune

C’est en face du marché B de Bangangté sur la route menant à Bangoulap que Madame le Maire va se présenter pour l’inauguration de la jeune entreprise dénommée « Complexe de l’émergence » créée par le jeune Mbeuchin Fuba Constantin Julien âgé seulement de 28 ans.

Il n’ya pas que les bonnes pratiques dans les domaines de l’hygiène et la salubrité qui font d’une ville une cité attrayante, c’est aussi une ville où l’activité économique est soutenue et riche. Même si ce n’est pas une de ses compétences propres, le Maire de Bangangté mène une politique active en matière de création et d’installation d’entreprises sur son territoire.

La Décentralisation est une chance pour l’Afrique et partant le Cameroun en particulier. Il ne revient plus seulement au Maire d’œuvrer pour le développement de la cité par la création des emplois. Chaque citoyen quel que soit son niveau de vie ou de son revenu devient acteur du développement, c’est cela qu’on appelle le développement participatif. Il faut s’approprier cette notion qui fait de chaque citoyen un potentiel créateur d’emplois. Le développement participatif se fait avec le concours de la Mairie, qui définit le cadre dans lequel l’activité doit être exercée.

Samedi 11 Octobre 2014, c’était au tour du sieur MBEUCHIN FUBA Constantin Julien de s’inscrire dans la liste des jeunes entrepreneurs en lançant l’ouverture du  « Complexe de l’émergence » à Bangangté et avec pour invitée de marque Mme Célestine Ketcha, Maire de Bangangté. Arrivée avec quelques minutes de retard, elle sera accueillie par le promoteur, puis guidée par ce dernier pour faire le tour du propriétaire afin d’apprécier l’état des lieux. Dans son mot d’accueil, Mbeuchin Fuba va remercier le Maire de l’appui, des conseils et surtout sa présence en ce lieu au vu de son agenda très saturé. Il va présenter son complexe qui emploie déjà trois camerounais et constitué d’un salon de coiffure mixte équipé de matériels pour entretien, massage, traitement de cheveux ; d’une parfumerie-boutique avec les ventes en détail et gros ; d’un bar café et restaurant modernes avec possibilité de passer des commandes.

Dans son mot de circonstance, Madame le Maire a noté le courage et la volonté qui ont accompagné ce fils du coin qui contribue déjà à sa manière au développement du Cameroun et partant la lutte contre le chômage prônée par le Chef de l’Etat. Elle a salué l’initiative en souhaitant que d’autres jeunes suivent cet exemple. Elle a rappelé au jeune homme qu’avant d’être Maire, elle est d’abord opératrice économique, elle reconnaît que les premières marches ne sont toujours pas aisées, mais il ne sera pas seul. « Tu es déjà un opérateur économique, je t’ouvre grandement les portes de mon bureau. Tu auras tout mon soutien » a-t-elle dit.
Pour clôturer cette cérémonie et lancer l’ouverture officielle, Madame le Maire a coupé le ruban symbolique et débarrasser la plaque de sa couverture.

A propos Commune de Bangangté 406 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*