Séminaire de formation sur le renforcement des capacités des officiers d’état civil

Dans le but de la modernisation et de la sécurisation de l’état civil au Cameroun, le MINATD vient de lancer une vaste Campagne de formation des Officiers et Secrétaires de l’état civil dans l’étendu du triangle national. Apres le lancement dans la région de l’Ouest le 19 Janvier 2016 dans la ville de Bafoussam, c’était  au tour du département du NDE d’accueillir l’équipe du MINATD conduite par Monsieur EMADION Isaac. Il faut dire que cette formation est réalisée grâce à un don de la France au Cameroun.

Améliorer les capacités et compétences des officiers d’état civil, adjoints et secrétaires de tout le département du NDE, tel était l’objet du séminaire de formation ouvert à  la Commune de Bangangté ce lundi 1er Février 2016.  En présence de Mme Célestine KETCHA COURTES, Maire de Bangangté, et de Monsieur EMADION Isaac Administrateur Civil par ailleurs chef de Mission de l’équipe du MINATD et Formateur.

La formation des officiers d’état civil ici à la Mairie  de Bangangté, dans la salle des actes, s’est déroulée  en quatre (04) étapes à savoir: l’évolution de cadre juridique, la présentation des nouveaux registres,  la déclaration des événements de l’état civil et surtout les bonnes pratiques à adopter pour produire un résultat satisfaisant. Pour Mme Célestine KETCHA COURTES, Maire de la commune de Bangangté, l’état civil est « le Bureau de Vie du citoyen ». Elle a appellé les tous les Officiers d’état civil ainsi que leurs collaborateurs à plus de vigilance dans l’exercice de leurs fonctions, car une seule erreur peut changer le cours d’une vie. Elle a remercié le MINATD pour cette belle initiative, Première du genre dans le département du NDE. Il est à noter qu’après l’étude diagnostic menée en 2007 par les experts en matière de l’état-civil, il s’est avéré que beaucoup de dysfonctionnements ont été remarqués au niveau de l’état-civil, d’où la nécessité pour le gouvernement de mettre en place le Programme de Réhabilitation de l’Etat Civil du Cameroun. Celui-ci vient apporter au regard de la Loi de 2011, des Innovations tels que l’introduction de « la nationalité dans les Actes d’état civil, le rallongement des délais de déclaration, mais surtout mettre les Officiers de l’état civil ainsi que leurs collaborateurs au même niveau d’information afin d’atteindre facilement l’informatisation de l’état civil au Cameroun ».

C’est une foule composée des chefs traditionnels de l’Arrondissement de Bangangté, ceux de premier, deuxième et troisième degré, d’adjoints aux Maires des Communes Bangangté, Bazou, Tonga et Bassamba, et plusieurs secrétaires tous professionnels de l’état-civil venue nombreux renforcés leurs capacités à cette formation, afin de booster leur connaissance dans le domaine.

Arrivée à Bangangté la nuit du Samedi 30 Janvier 2016, cette délégation conduite par Monsieur EMADION a été reçue par la Reine Mère Mme Célestine KETCHA COURTES Maire de Bangangté dans sa résidence Privée, après une séance de travail menée à la Mairie avec le Directeur du Cabinet du Maire. La formation des officiers de l’état civil vient comme une bouffée d’oxygène et améliorera à coup sûr les mauvaises pratiques observées sur le terrain.

A propos Commune de Bangangté 408 Articles
Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*